En Bref...

  • : Les recettes de Juliette
  • Les recettes de Juliette
  • : Cuisine végétar/lienne, bio et gourmande - Partage de mes découvertes santé et bien-être - Photographie culinaire
  • Contact

Mots-Clés

Pinterest

Follow Me on Pinterest

Instagram

Instagram

20 novembre 2018 2 20 /11 /novembre /2018 17:30

 

Bonjour, les ami.e.s !

 

Aujourd'hui, nous allons parler champignons, un incontournable de l’automne. Il suffit de se balader en forêt pour les apercevoir, nichés dans la mousse, sous les feuilles mortes et au pied des arbres. Ils se montrent également fièrement sur les étals des marchés où petits producteurs et cueilleurs avertis nous les proposent tels de petits trésors.

 

Je vous livre ci-après quelques petits conseils bien pratiques qui, je l'espère, vous inspireront.

 

◆ COMMENT CHOISIR SES CHAMPIGNONS 

 

Voici quelques astuces pour bien choisir vos champignons :

  • Leur couleur doit être uniforme, leur peau lisse, sans tâches ni aspérités et leur chair sans parties ramollies;
  • Évitez les champignons à lamelles brunes (signe de maturité avancée) sauf pour les champignons Portobello;
  • Vérifiez que le chapeau est bien ferme et solidement attaché au pied.

 

Si ce n’est pas la saison des champignons, vous pouvez aussi acheter des champignons déshydratés que vous réhydraterez dans de l’eau tiède avant de les cuisiner et de les déguster.

 

 

◆ LAVAGE ET CONSERVATION 

 

Ne faites jamais tremper les champignons pour les laver : ils risqueraient de se gorger d'eau. Brossez-les à l'aide d'un pinceau, essuyez-les avec un linge humide ou passez-les très rapidement à l'eau claire. Ôtez la partie terreuse du pied, comestible lui aussi. Si le pied est sec ou fibreux, enlevez-le et servez-vous en pour confectionner des bouillons ou des sauces. 

 

Vous pouvez conserver vos champignons de trois manières différentes :

  • Placez vos champignons au réfrigérateur dans leur contenant d’origine ou dans un sac en papier (jamais dans du plastique, ils risqueraient de se détériorer plus vite). Tenez-les par ailleurs loin des aliments odorants, les champignons absorbant les odeurs.
  • Vous pouvez également les congeler. Nettoyez-les comme indiqué plus haut, déposez-les sur une plaque, enfermez-les dans un sac spécial congélation avant de les placer au congélateur. Vous pouvez également les cuire dans de l’huile d’olive avant de les congeler.
  • Vous pouvez enfin les déshydrater : détaillez vos champignons en lamelles, étalez-les sur une grille et mettez-les à sécher de 8 à 12 heures dans un four à 120° C. ou au déshydrateur.

 

 

◆ MODES DE CUISSON 

 

D’une manière générale, les champignons cultivés sont délicieux à la poêle (entre 10 et 15 minutes de cuisson), agrémentés de crème végétale, d’un peu de jus de citron, d’ail, de persil, de ciboulette, de dés de tofu fumé… Leur saveur et leur texture agrémentent parfaitement tartes, tourtes, soupes, omelettes végétales, risottos, pâtes fraîches, veloutés, ainsi que la plupart des simili-carnés.

Attention, les champignons réduisent beaucoup à la cuisson : prévoyez large lorsque vous les cuisinez !

 

Les champignons cueillis par vos soins dans les bois demandent un peu plus de cuisson. Après avoir vérifié qu’ils sont bien comestibles, préparez-les simplement à la poêle, avec un peu de sel, de poivre, d’ail et d’échalote. C’est ainsi qu’ils sont les meilleurs.

 

Les champignons peuvent être préparés de différentes manières :

  • Crus : cela n’est valable que pour les champignons de Paris. Coupez-les en lamelles et humectez-les avec un peu de jus de citron pour éviter qu’ils noircissent.
  • Sautés : Dans une poêle généreusement huilée, laissez cuire jusqu’à évaporation de l’eau relâchée par les champignons. Ajoutez-y de l’ail, une échalote et du persil.
  • Rôtis, au four : Disposez vos champignons sur un plat, badigeonnez-les d’huile et enfournez pour 20 minutes environ à 210° C., th. 7.
  • Farcis : voir la recette ci-après.
  • En duxelle : Faites revenir2 échalotes finement ciselées dans une poêle humide. Ajoutez-y 500 de champignons de Paris coupés en petits cubes. Ajoutez un filet de jus de citron, salez, poivrez et laissez cuire jusqu'à évaporation totale du jus. Ajoutez enfin 20 cld e crème végétale au choix. Servez bien chaud, en accompagnement.

Ajoutez des champignons dans vos farces, flans, quiches et sauces ; dans vos sandwichs, salades et potages, etc.

 

Place désormais à la recette présentée en photo (la cuisson au cidre change absolument tout, croyez-moi !).

Vous pouvez également retrouver ma recette de champignons farcis sur le blog. 

 

Belle fin de journée,

Juliette

 

Ingrédients, pour 4 personnes :

- 4 carottes

- 250 g de champignons de Paris

- 300 g de chou-fleur

- 2 échalotes

- Huile d’olive

Sel et poivre

200 ml de cidre brut

 

La recette de Juliette :

1. Lavez les légumes (inutile d’éplucher les carottes).

2. Détaillez le chou-fleur en morceaux et cuisez-le à la vapeur pendant 15 minutes environ.

3. Coupez les carottes et les champignons en lamelles.

4. Ciselez les échalotes et faites-les revenir dans une poêle généreusement huilée.

5. Ajoutez-y les carottes et les champignons. Faites cuire à feu moyen pendant 15 minutes, en remuant de temps en temps.

6. Ajoutez le chou-fleur cuit dans la poêle et assaisonnez à convenance.

7. Versez le cidre sur les légumes et portez à ébullition. Laissez cuire ainsi pendant 2 minutes puis baissez de nouveau le feu. Laissez mijoter 5 minutes supplémentaires.

8. Servez bien chaud.

 

Partager cet article

Repost0
24 octobre 2018 3 24 /10 /octobre /2018 07:24

 

 

Bonjour, les ami.e.s,

 

 

Mercredi soir dernier, j’ai participé à un atelier avec mon amie Bénédicte autour de la noix AOP du Périgord et de Grenoble.

 

AOP, qui signifie "Appellation d'Origine Protégée" (anciennement AOC), est un label qui garantit la qualité des produits qui le détiennent. Ils répondent à des critères bien précis qui en font des produits du terroir renommés. Un vrai gage de qualité, en somme.

 

Nous avons dû imaginer 3 recettes à base de noix fraîches : une entrée, un plat et un dessert.

 

Voici ce que nous avons concocté :

 

◆ En entrée, une crème de chou-fleur à l’indienne, surmontée d’un crumble de noix torréfiées.

◆ En plat, cette courge farcie aux saveurs automnales.

◆ En dessert, une tartelette avec une pâte crue surmontée d’une ganache au chocolat et au praliné.

 

Je vous livre aujourd’hui la recette du plat, qui a bien plu je crois. 

Si jamais l'une des deux autres recettes vous intéresse, d'ailleurs, n'hésitez pas à me le dire en commentaire, je verrai ce que je peux faire...! ;) 

 

Je vous souhaite un bon début de semaine, en espérant qu'elle sera à l'image de cette recette : à la fois automnale et réconfortante !

 

Belle soirée,

Juliette

 

 

 

 

 

 

 

 

Ingrédients, pour 6 personnes :

 

- 1 potimarron

- 100 g de quinoa (ou autre céréale)

- 300 g de champignons 

- 50 g de cerneaux de noix

- 1 oignon

- 1 gousse d'ail

- Huile d'olive

- Sel de mer et poivre

- 1 petit bouquet de persil frais

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La recette de Juliette :

 

1. Lavez le potimarron et coupez-en le haut (afin de pouvoir le vider). Videz-en l'intérieur (les graines seulement) et placez-le dans un plat, avec son couvercle. Enfournez à 210° C. pour environ 45 minutes (jusqu’à ce qu’elle soit tendre).

2. Faites cuire le quinoa dans 3 volumes d’eau (rincez-le au préalable) pendant 10 minutes. Égouttez-le et réservez-le.

3. Émincez les champignons de Paris, l'oignon et la gousse d’ail. Faites revenir l'oignon dans une poêle généreusement huilée pendant 2 minutes puis ajoutez les champignons et l'ail. Laissez cuire environ 10 minutes à feu moyen.

4. Dans un saladier, mélangez le quinoa et les champignons. Assaisonnez à convenance et ajoutez le persil haché et les noix concassées.

5. Farcissez la courge et passez-la 10 minutes au four pour la réchauffer si besoin.

NB : Cela fonctionne aussi avec tout autre courge et céréale, comme ici.

 

Idée gourmande : servez cette courge farcie accompagnée d'une sauce à la crème et au cidre. C'est ce que nous avons fait à la maison et c'était vraiment délicieux ! 

(Pour faire cette sauce, faites revenir un gros oignon émincé dans une casserole généreusement huilée. Ajoutez-y 20 cl de cidre brut. Portez à ébullition et laissez cuire 2-3 minutes. Hors du feu, ajoutez-y 100 g de crème fraîche ou 100 g de crème végétale. Mélangez et laissez cuire 5 minutes à feu doux tout en remuant. Salez et poivrez à convenance.)

 

 

Partager cet article

Repost0
14 octobre 2018 7 14 /10 /octobre /2018 08:41

 

Bonjour, les ami.e.s,

 

Lorsque j'ai créé "Les recettes de Juliette" en 2010, mon objectif premier était de partager mes recettes de cuisine avec celles et ceux qui voudraient bien venir y jeter un oeil. Ni plus, ni moins. 

Nous sommes désormais en 2018 et, tout comme les années, mes intérêts et mes préoccupations se sont multipliés. 

 

Je suis une personne passionnée, qui a soif de connaissances dans tous types de domaines. L'écologie, le bien-être au naturel et l'aromathérapie font partie des sujets qui me parlent, m'interpellent et me captivent. Je pense donc partager ici régulièrement désormais toutes les petites recettes faciles qui me permettent de vivre au quotidien plus en accord avec la nature. (J'espère, d'ailleurs, que ce nouveau genre d'articles vous plaira. N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire pour me donner votre avis !)

 

Je suis intimement convaincue que notre bien-être personnel passe par le bien-être de notre entourage, de notre logement et plus généralement de la Terre. Me tourner vers le zéro déchet en fabriquant mes propres cosmétiques, en utilisant des cotons, éponges et essuie-tout lavables, en confectionnant mes produits ménagers... Voilà les nouveaux défis que je me suis lancés et qui me stimulent !

 

Je partage avec vous aujourd'hui les astuces vertes qui m'ont été transmises lors d'un atelier auquel j'ai participé il y a peu autour des huiles essentielles, organisé par la marque Puressentiel. Le sujet était le suivant : comment assainir et purifier son habitat naturellement ? 

 

Le tout premier conseil que je peux vous donner et qui est à la portée de TOUS : aérez votre logement chaque jour 15 minutes minimum, matin et soir. L'air intérieur est souvent plus pollué que l'air extérieur... Cela peut sembler évident pour certains, mais ce n'est pas un réflexe chez tout le monde. Pensez-y !

 

Toutefois cela ne fait pas tout... Si vous utilisez des produits chimiques (Javel et compagnie), que vous détartrez votre cuisine et votre salle-de-bains à coups de Cillit B***, que vous utilisez des parfums d'ambiance qui pschittent dès lors que vous passez devant, que vous éradiquez les petites bestioles nuisibles avec des insecticides puissants, lisez ce qui suit. 

Si vous ne faites pas partie de cette catégorie, poursuivez aussi la lecture ! Je suis sûre que vous pourrez y piocher quelques astuces naturelles qui deviendront bientôt des habitudes quotidiennes.

 

- Recettes écologiques et saines pour une maison purifiée -

 

Tout d'abord, il vous faudra acquérir ce que j'appellerai le "kit de base" de la "ménagère écolo"*, à savoir :

 

- 1 bouteille de vinaigre blanc

- 1 pot de bicarbonate de soude en poudre

- 1 bouteille de savon noir

- Des huiles essentielles (que je détaille ci-après)

- Des flacons en verre (pour stocker vos produits maison) et non en plastique car les HE risqueraient de les "attaquer"

 

* Il n'existe malheureusement pas d'équivalent masculin...

 

 

~ Dans la cuisine ~

 

- Nettoyer son réfrigérateur : 

Mélangez 2 cs de vinaigre blanc et 2 gouttes d'HE de citron. Nettoyez votre frigo avec un chiffon imbibé du mélange. 

 

- Mon produit vaisselle maison

Dans un flacon en verre, versez 100ml de savon noir liquide avec 1 cc de bicarbonate de soude et 20 gouttes d'HE au choix (pamplemousse - celle que j'ai choisie - ou alors menthe poivrée, citron, thym à linalol, basilic...) - Voir aussi la recette en fin d'article. Complétez d'eau.

Vous devrez secouer parfois votre flacon avant utilisation pour bien "remélanger" tous les composants.

 

 

 

~ Dans la salle de bains ~

 

- Détartrer sainement, sans émanations :

Dans un flacon en verre spray, versez 200ml de vinaigre blanc + 200 ml d'eau + 20 gouttes d'HE de citron, de pamplemousse, d'eucalyptus radié ou globuleux, de sapin de Sibérie, de pin sylvestre ou d'arbre à thé.

Vaporisez sur les parois de l'endroit à détartrer et laissez agir 15 minutes avant de brosser.

 

Pour une bouilloire ou une machine à café : Versez 2 verres de vinaigre blanc à l'intérieur, complétez d'eau et faites fonctionner votre machine. Versez l'eau encore chaude sur la robinetterie (pour un double emploi !). 

 

 

 

~ Dans les pièces à vivre ~

 

- Nettoyer et désinfecter le sol

Dans un flacon opaque, versez 1 cs de bicarbonate de soude puis 1 litre d'eau chaude. Mélangez. 

À part, dans un verre, versez 2 cs de vinaigre blanc + 2 cs d'HE de votre choix (parmi celles mentionnées dans la section précédente). Versez dans le flacon et mélangez. 

Vous pouvez alors utiliser ce mélange pour nettoyer vos sols.  

 

 

~ Faire sa lessive maison ~

 

Pour fabriquer votre propre lessive, rien de plus simple : faites fondre 180 g de savon de Marseille en paillettes (on en trouve facilement en magasin bio et même en supermarché classique) ou 150 g de savon d'Alep dans 5 litres d'eau bouillante. Ajoutez-y 100 g de bicarbonate de soude (un puissant détachant naturel) + 10 gouttes d'HE de votre choix (lavande vraie ou aspic, géranium lavandin, ylang-ylang). 

Mélangez, laissez refroidir et conservez dans un bouteille bien hermétique en verre.

Attention : évitez les HE d'agrumes. Elles risqueraient de colorer légèrement vos vêtements...

 

 

~ Astuces pour éradiquer les mauvaises odeurs ~

 

- Aspirateur

Versez 1 goutte d'HE de votre choix sur un coton ou un petit morceau de papier absorbant, aspirez-le avant de passer l'aspirateur dans votre logement. Une bonne odeur envahira alors toutes les pièces de votre foyer (en plus d'agir selon les propriétés de l'HE choisie) !

 

- Pour se débarrasser d'éventuelles mauvaises odeurs, déposez dans la pièce concernée une coupelle de bicarbonate de soude + 1 goutte d'HE de citron. Le bicarbonate est connu pour absorber les mauvaises odeurs. 

 

​​​​​​​J'utilise aussi régulièrement le produit "prêt à l'emploi" assainissant Puressentiel (en photo ci-dessous), dont l'efficacité à été prouvée scientifiquement. À base de 41 huiles essentielles, non polluant et 100% végétal, il me permet de purifier mon intérieur en un tour de main (1 pschitt aux quatre coins de la pièce et hop, c'est fait !). Je l'emmène aussi lorsque nous partons en vacances pour assainir les logements dans lesquels nous résidons. 

 

 

 

~ Fabriquer un anti-mite naturel ~

 

Versez sur un galet en céramique 10 gouttes d'HE de cèdre de l'Atlas et placez-le dans votre placard ou tiroir. Renouvelez l'opération toutes les 2 semaines.

 

 

~ Recettes multi-usages (à utiliser dans vos produits ménagers mais aussi en diffusion dans la maison) ~

 

1. Senteur fruitée aux notes épicées (pour la vaisselle, les sols, les toilettes...) : Dans un flacon en verre de 10ml, mélangez 3ml d'HE de pamplemousse + 3 ml d'HE de citron + 3 ml d'HE de gingembre frais

 

2. Senteur vivifiante de la forêt (pour la lessive, l'aspirateur, le placard à chaussures, assainir l'air...) : Dans un flacon en verre de 10ml, mélangez 3 ml d'HE de sapin de Sibérie + 6 ml d'HE de ravintsara

 

 

- Précautions d'usage -

 

◆ Les huiles essentielles, aux principes actifs très puissants, ne sont pas à utiliser de manière anodine. Elles sont à éviter pour les femmes enceintes ou allaitantes ; à prohiber chez les enfants de moins de 3 ans et les personnes épileptiques ; à utiliser sous contrôle médical chez les enfants de plus de 3 ans.

 

◆ Conservez vos HE dans un endroit sec, à l'abri de la lumière et de la chaleur. 

Partager cet article

Repost0
#menuob { width: 620px !important; }