En Bref...

  • : Les recettes de Juliette
  • Les recettes de Juliette
  • : Cuisine végétar/lienne, bio et gourmande - Partage de mes découvertes santé et bien-être - Photographie culinaire
  • Contact

Mots-Clés

Pinterest

Follow Me on Pinterest

Instagram

Instagram

20 septembre 2013 5 20 /09 /septembre /2013 05:14

Pommes-mulberries-camu11.JPG

 

Vous l'aurez peut-être remarqué : je m'intéresse de plus en plus à ce que l'on appelle les "superaliments". Il s'agit de produits issus de la nature (tels les fruits, les légumes, les épices, les condiments ou les aromates) dont les propriétés et vertus sont nombreuses et excellentes pour la santé. 

 

Au fil de mes recettes, je vous ai déjà fait découvrir les bienfaits de l'açaï, des algues, des cranberries, des graines de chia, de la macadu curcuma, des graines germées et du sésame.

La liste est bien incomplète, j'en conviens. Toutefois, d'autres superaliments trônent dans mes placards et il me tarde de vous les présenter. Je vais tâcher de vous proposer des "super-recettes" dans les semaines à venir afin de vous donner une image plus aboutie de ce que l'on peut faire avec tous ces ingrédients naturels et somme toute assez magiques.

Je dis bien magiques car non contents de transformer la couleur et la saveur de vos plats, ils agissent, in fine, sur votre corps et ce, bien entendu, de manière bénéfique...

 

▴ ▴ 

 

Aujourd'hui, c'est le camu camu qui est à l'honneur. Il s'agit d'un petit fruit rond et rouge qui pousse au Pérou et dont les bienfaits sont pléthoriques. Sachez avant tout qu'il est très apprécié pour sa teneur exceptionnelle en vitamine C. Il en contient 50 fois plus que le citron, c'est dire ! 

Pour en savoir davantage, voyez mon article sur le sujet : Le camu camu et ses vertus

 

J'ai choisi de saupoudrer cette poudre magique sur des pommes caramélisées et fondantes, associées aux mulberries séchées (qui sont des baies de la famille des mûres) elles aussi riches en vitamines. Vous pouvez bien sûr remplacer les mulberries (très onéreuses malheureusement) par d'autres baies (comme les cranberries) ou autres fruits secs (raisins, figues, abricots...).

 

Le tout donne une recette d'une simplicité enfantine mais on ne peut plus saine et gourmande, le camu camu apportant une petite touche acidulée à la douceur des fruits. 

 

Pommes-mulberries-camu6.JPG

 

Ingrédients, pour 4 personnes :

 

- 4 pommes (de la variété de votre choix)

- 2 c. à s. de mulberries séchées

- 1 c. à s. de sucre de canne blond en poudre

- 1 c. à s. de poudre de camu camu

- Huile végétale (de coco, par exemple)

 

Douceurs-sucrees-5424.JPG

 

  

   

camu3

Pour connaître les bienfaits du camu camu, cliquez ici !

         

Pommes-mulberries-camu-Montage1.JPG

 

La recette de Juliette :

 

- Éplucher les pommes, en retirer le coeur et les couper en lamelles assez fines. 

- Faire chauffer un peu d'huile végétale dans une poêle. Y faire revenir les pommes et les mulberries. Saupoudrer de sucre de canne en poudre. 

- Laisser caraméliser le tout à feu doux pendant une dizaine de minutes et à couvert. Retourner les lamelles de pomme de temps en temps. 

- Une fois la cuisson terminée, disposer les pommes dans des assiettes individuelles

- Saupoudrer de poudre de camu camu et servir chaud ou tiède. 

 

▴ Fiche-recette imprimable 

 

Capture-d-ecran-2013-09-19-a-20.55.40.png

 

Pommes-mulberries-camu10.JPG

  ▴  

  

 

Pommes-mulberries-camu7.JPG

 

Et hop, le p'tit vote du jour ! MERCI !

 

  

 

Pommes-mulberries-camu4.JPG

Partager cet article

Repost 0
18 septembre 2013 3 18 /09 /septembre /2013 05:06

Tarte-rustique-tomate-artichaut9.JPG

 

Cette recette, je l'ai imaginée pour Sonia, blogueuse italienne qui m'a gentiment contactée afin de partager ma cuisine avec ses lecteurs italiens. Elle aussi est passionnée de cuisine et de photographie culinaire.

La communication s'est faite en anglais (chacune de nous ne parlant respectivement ni l'italien, ni le français). Cette toute nouvelle collaboration montre bien à quel point la cuisine n'a pas de frontières ; elle nous rassemble autour d'une même envie, d'un même dessein : partager, faire plaisir et découvrir. Voilà pourquoi j'aime tellement cela.


Cette recette existe donc en trois versions : française, ici même, mais également italienne et anglaise. 

 

▴ ▴ 

 

Laissez-moi vous parler un peu de cette recette désormais. Vous connaissez peut-être mon amour des tartes (sucrées, salées, en version mini ou maxi, avec ou sans appareil, agrémentées de graines, d'épices, d'herbes aromatiques, etc.).


Les tartes rustiques, quant à elles, semblent beaucoup plaire depuis quelque temps, et pour cause ! Il suffit de réaliser une pâte (ici à l'origan et à l'huile d'olive), de l'étaler, d'y déposer les ingrédients choisis et de replier les bords avant de l'enfourner. Il n'y a pas plus simple !

On oublie les plats qu'il faut graisser, puis laver. Ici, le maître-mot est la simplicité. Et d'ailleurs, si elles sont qualifiées de "rustiques", n'est-ce pas pour cette raison ? Simples, sans plat requis et sans apparat : voici le genre de tartes qui me parle. 

 

La saison des artichauts et des tomates se termine bientôt. Si ce n'est déjà fait, c'est le moment idéal pour les associer car il sera bientôt trop tard !

Allez hop, je ne vous en dis pas plus et vous laisse découvrir la recette ci-après. 

 

Une belle journée à tou(te)s, et à vendredi pour une nouvelle recette gourmande !

 

Tarte-rustique-tomate-artichaut12.JPG

 

Ingrédients, pour 4 personnes :

 

▴ La pâte 

- 200 g. de farine de blé T65

- 5 c. à s. d'huile d'olive

- 1/3 de verre à moutarde d'eau

- 1 c. c. d'origan séché

- 2 c. à s. de gomasio

 

▴ La garniture 

- 2 artichauts verts

- 4 tomates épépinées

- 1 gousse d'ail

- 3 c. à s. de moutarde de Dijon

- Graines de pavot et de lin

- Thym

 

Tarte-rustique-tomate-artichaut6.JPG

Montage1-copie-1.jpg

 

La recette de Juliette :

 

1. La pâte

 

- Verser la farine dans un saladier ou dans le bol de votre robot. Ajouter ensuite, dans l'ordre, le reste des ingrédients. Mélanger jusqu'à obtention d'une boule de pâte (vous aurez peut-être besoin d'ajouter un peu d'eau si la pâte est un peu trop sèche).

- Réserver cette boule de pâte au réfrigérateur. 

 

2. La garniture

 

- Détacher, assez sèchement, la queue des artichauts à la main (afin d'en ôter les filaments). Les faire cuire à la vapeur pendant 20 minutes. 

- Épépiner les tomates et les couper en rondelles. 

- Ôter les feuilles des artichauts cuits (que vous pouvez conserver et déguster plus tard, avec un peu de vinaigrette) et ne conserver que les deux coeurs. Les couper en fines tranches également. 

 

3. La phase finale

 

- Préchauffer le four à 210° C., th. 7.

- Étaler la pâte sur un plan de travail fariné. Elle doit être de forme plus ou moins circulaire, sans l'être parfaitement. 

- Badigeonner le fond de tarte de moutarde. Y déposer les rondelles de tomates puis les lamelles d'artichaut, en prenant soin de laisser 2 cm non recouverts à l'extérieur de la pâte. 

- Saupoudrer de graines de lin et de pavot, et de thym. Parsemer d'ail émincé. Saler et poivrer à convenance. 

- Plier le bord de la pâte vers l'intérieur.

- Enfourner pour 25-30 minutes à 210° C.

- Servir chaud et déguster accompagné d'une salade. 

 

 Fiche-recette imprimable 

 

Capture-d-ecran-2013-09-16-a-16.14.09.png 

 

Tarte-rustique-tomate-artichaut11.JPG

 

N'oubliez pas le p'tit vote quotidien pour Les recettes de Juliette aux Golden Blog Awards ! MERCI !!

Partager cet article

Repost 0
Published by Juliette - dans Plats végétariens
commenter cet article
13 septembre 2013 5 13 /09 /septembre /2013 04:53

Mousse-citron-verveine3.JPG

 

Parfois, l'arrière-saison est belle, douce et donne comme l'impression d'être toujours un peu en vacances. Mais cette année, point d'été indien, de dernières soirées dans le jardin, de flânerie sur un banc au soleil... L'automne s'installe et semble vouloir rester...


Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais je n'aime cet entre-deux. L'été se termine tout juste, l'automne arrive bien trop tôt à mon goût ; la fraîcheur et la grisaille n'invitent pas à mettre le nez dehors et je vois déjà poindre les mois d'hiver que je redoute. Quel pessimisme, me direz-vous peut-être ! C'est vrai, mais je suis une grande frileuse, une princesse-au-petit-pois qui préfère le débardeur à la doudoune 

 

Alors voilà, pour conjurer le sort, je concocte des recettes pleines de soleil, parce qu'après tout, on n'est pas encore à la mi-septembre, diantre !

 

La mousse citron-verveine que je vous propose aujourd'hui est d'une simplicité enfantine à réaliser et 100% saine et gourmande. Sans lactose et sans oeufs, elle est principalement composée de tofu soyeux parfumé aux agrumes, l'agar-agar venant lier le tout pour donner une mousse onctueuse et fraîche. 

Le mélange avec les mirabelles (naturellement sucrées), cuites puis refroidies, est un délice et une explosion de saveurs en bouche. 

 

Voici donc une recette toute simple à réaliser et peu calorique, pleine de fraîcheur, de peps et de soleil !

 

Mousse-citron-verveine1.JPG 

 

Ingrédients, pour 6 personnes :

 

- 400 g. de tofu soyeux

- 50 g. de sirop d'agave

-2 c. à s. de sucre blond de canne en poudre

- 2 citrons (jus + zeste)

- 1 c. à c. d'agar-agar

- 3 gouttes d'huile essentielle de verveine

- 200 g. de mirabelles

 

Mousse-citron-verveine-Montage1.JPG

 

La recette de Juliette :

 

1. La compotée de mirabelles

 

- Laver les mirabelles. Les couper en deux et les dénoyauter. 

- Les faire cuire dans une casserole à feu doux pendant 20 minutes. 

- Laisser refroidir et réserver.

 

2. La mousse

 

- Dans une casserole, verser le jus des citrons et leur zeste. Ajouter le sirop d'agave, l'huile essentielle de verveine et le sucre de canne. Porter à ébullition et ajouter l'agar-agar. Laisser bouillir pendant 1 minute pour que le pouvoir gélifiant de l'agar agisse. 

- Dans un saladier ou dans le bol de votre robot, verser le tofu soyeux et le sirop de citron. Mélanger à l'aide d'un fouet, et de manière énergique, pendant 3-4 minutes. Vous devez obtenir un mélange lisse et légèrement mousseux.

 

3. La phase finale

 

- Dans le fond de verrines ou de ramequins individuels, disposer un peu de compotée de mirabelles (environ 1/3 de la contenance). Verser sur le dessus la mousse citron-verveine. 

- Placer au réfrigérateur pendant minimum 4h avant de servir. 

- Facultatif : décorer le dessus de vos mousses avec un peu de zeste de citron et une lamelle de mirabelle. 

 

 

 Fiche-recette imprimable 

  

Capture-d-ecran-2013-09-12-a-21.07.02.png 

 

Mousse-citron-verveine6.JPG

Mousse-citron-verveine7-.JPG

 

Une très belle journée à tou(te)s en ce vendredi 13 : qu'il vous porte chance, les ami(e)s !

Partager cet article

Repost 0
#menuob { width: 620px !important; }