En Bref...

  • : Les recettes de Juliette
  • Les recettes de Juliette
  • : Cuisine végétar/lienne, bio et gourmande - Partage de mes découvertes santé et bien-être - Photographie culinaire
  • Contact

Mots-Clés

Pinterest

Follow Me on Pinterest

Instagram

Instagram

21 mars 2017 2 21 /03 /mars /2017 06:43

 

Bonjour, chers lecteurs !

 

Le billet que je vous propose aujourd'hui est un peu différent de ceux que j'ai coutume de partager ici.

 

Je viens vous parler de mon tout nouvel extracteur de jus, le Slow Juicer de la marque Brandt, de son utilisation, des bienfaits qu'il procure et des délicieuses recettes de jus que vous pourrez vous aussi réaliser à la maison - sans avoir à passer par la case "bar à jus".

 

Une surprise vous attend par ailleurs en fin de billet >>> Je vous dis comment tenter de remporter l'extracteur présenté ici !

 

Je suis donc l'heureuse propriétaire de l'extracteur de jus Slow Juicer depuis peu. Cela fait maintenant 2 semaines que je me concocte des jus quotidiennement.

J'y trouve plusieurs intérêts : cela me fait ingérer ma "dose" de fruits et légumes journaliers (et même plus, si je compte aussi ceux que je mange par ailleurs) ; cela me permet en outre de combler le petit creux de 10h ou de 16h ; enfin, j'adore cela et je me régale chaque jour d'un nouveau jus que j'adapte en fonction de ce que j'ai à portée de main.

 

Peut-être hésitez-vous à en acquérir un ?

Voici donc ci-après ce que je peux vous en dire et ce que j'en pense après quelques semaines d'essai...

 

- Quels bienfaits ? -

 

Contrairement à une centrifugeuse, un extracteur de jus tourne à petite vitesse (pour info : 67 tours/minute). Ainsi, il presse les fruits plus longtemps, à froid, et de manière plus douce.
Un maximum de jus est dès lors extrait et celui-ci contient moins de mousse.

Les valeurs nutritionnelles et les vitamines (notamment A et C) de vos fruits et légumes sont par ailleurs conservées.

 

- Quels fruits & légumes utiliser ? -

 

  • N'utilisez que des fruits contenant du jus. Cela peut sembler évident mais sachez que vous ne pourrez donc pas utiliser de banane, de noix de coco, etc. Pas de jus = pas d'extracteur !
  • Si vous souhaitez utiliser des fruits congelés (fruits rouges en hiver par exemple), faites-les décongeler au préalable.
  • Les fruits à peau dure ou non comestible (agrumes, ananas, mangue, melon...) doivent être épluchés. Les autres fruits et légumes dont la peau est fine n'ont nul besoin d'être épluchés en revanche ; cela leur ôterait une grande partie de leurs vitamines.

 

- Comment ça marche ? -

  • Retirez tout ce qui est dur des fruits et légumes : noyaux par exemple (mais pas les petits pépins).
  • Lavez bien vos fruits et légumes avant de les glisser dans l'extracteur.
  • Coupez si besoin vos fruits et légumes pour qu'ils rentrent dans la cheminée de l'extracteur.
  • Roulez les feuilles en spirale pour qu'elles soient mieux "attrapées" par l'extracteur.

 

 

- Que penser de l'extracteur Slow Juicer  ? -

  • Facilité d'utilisation : On ne pourrait faire plus simple ! Il suffit de glisser les fruits et légumes choisis dans les deux cheminées de l'appareil et hop, il se charge d'en extraire le jus d'un côté - les déchets de l'autre. L'extracteur est qui plus est doté d'un panneau de commande tactile pratique et simple d'utilisation.
  • Qualité du jus : L'extracteur est livré avec deux filtres, si bien qu'on peut choisir de faire un jus avec ou sans pulpe (ma préférence va à la seconde option).
  • Le nettoyage est facile (en toute honnêteté) car tous les éléments de l'extracteur se démontent pour être nettoyés séparément. J'avais peur que le nettoyage soit fastidieux et que cela me rebute au point de ne pas utiliser la machine. Il n'en est rien, j'ai été agréablement surprise par la facilité de la tâche.
  • Design et taille : Mon extracteur a aisément trouvé sa place sur mon plan de travail. Il prend certes un peu de place mais étant donné l'utilisation quasi-quotidienne que je prévois d'en faire, mieux vaut l'avoir à portée de main, prêt à être utilisé. Quant au design, j'aime plutôt bien la couleur verte choisie pour ce nouveau modèle.

 

En somme, je suis ravie de mon nouveau robot. Les jus que je réalise changent des smoothies faits au blender. J'alterne donc désormais entre jus bien lisse à l'extracteur et smoothies plus épais et onctueux au blender. Les deux sont je trouve tout à fait complémentaires.

 

◆ ◆

 

Place désormais aux recettes.

Je vous en livre dix, "de base", que je vous invite à tester. Libre à vous, par la suite, d'essayer vos propres combinaisons et de trouver celles qui plaisent le plus à votre palais.

 

(Petite remarque : le gingembre est très fort en goût. Si vous n'en êtes pas dingue, n'en ajoutez qu'un tout petit morceau - 1/2 cm environ - pour ne pas dénaturer la saveur des autres fruits & légumes)

- 10 idées de recettes de jus à réaliser à l'extracteur -

 

  • 1 poignée d'épinards + 4 carottes + 3 branches de céléri
  • 2 pommes + 1 petit morceau de gingembre + 1 concombre + 100 g. d'épinards + 1 citron (celui-ci est mon préféré !)
  • 1/2 concombre + 5 branches de persil + 1 branche de céléri + 1 citron + 10 feuilles de menthe
  • 1/2 concombre + 2 pommes + 4 kiwis + 1 poignée d'épinards + 1 petit morceau de gingembre
  • 1 pomme + 3 carottes + 100 g. d'épinards + 1/2 citron (parfait pour la digestion)
  • 3 carottes + 2 branches de céléri + 1/2 concombre + 5 radis avec fane + 1/2 citron + 1 petit morceau de gingembre (tonique hormonal)
  • 1 betterave + 1 fenouil + 2 pommes + 1/2 citron + 5 feuilles de menthe
  • 4 poires + 2 branches de céléri + 10 feuilles de menthe
  • 1/2 ananas + 2 pommes + 4 carottes + 1 petit morceau de gingembre
  • 3 pommes + 6 carottes + 1 citron + 1 petit morceau de gingembre

     

     

    ** CONCOURS : TENTEZ DE REMPORTER L'EXTRACTEUR SLOW JUICER **

     

     

     

     

     

    Pour ce faire :

    1. Laissez-moi un commentaire sous l'article en me disant quel jus parmi ceux que je vous ai proposés vous tente le plus.
    2. Abonnez-vous à mes réseaux sociaux ou à ma newsletter (barre latérale en haut à gauche) pour recevoir le résultat du concours : Instagram, Facebook, Pinterest, Twitter.
    3. Pour augmenter vos chances de gagner, partagez cet article sur vos réseaux sociaux !

     

    - Fin du concours le 31 mars 2017 à minuit -

     

    Bonne chance à tou-te-s, et à bientôt !

    Partager cet article

    Repost 1
    17 mars 2017 5 17 /03 /mars /2017 06:35

     

    Bonjour, les ami-e-s !

     

    Ah le matcha latte... LA boisson du moment dans tous les coffee shops parisiens ! Le mien n'a pas le joli dessin sur le dessus, mais il est tout aussi bon (et bien moins onéreux !). 

     

    S'il s'agit certes d'une boisson tendance, elle n'en reste pas moins délicieuse et excellente pour la santé.

     

    Cette boisson d'une douce couleur verte est originaire du Japon. Là-bas, on en fait même une cérémonie sacrée qui dure plusieurs heures. Ici, seules 5 minutes, un peu de lait végétal, de thé matcha en poudre et un fouet vous suffiront.

     

    Le fouet (traditionnellement en bambou) est ici un ustensile indispensable. Afin d'éviter les grumeaux mais aussi pour faire mousser votre thé.

    - Vous noterez que la mousse est peu présente sur mes clichés ; cela est dû - hélas ! - aux aléas du shooting photo... Trop d'attente et la mousse disparaît ! Aussi, ne faites pas comme moi : ne tardez pas à boire votre thé une fois préparé... -

     

    Ce thé matcha est bien entendu appelé "latte" car il contient du lait. Utilisez de préférence du lait d'amande qui donne une saveur incomparable à cette boisson. À défaut, du lait de riz ou d'avoine conviendront également très bien.



    Cette recette est à retrouver en intégralité sur le site de la campagne 1,2,3 Veggie à laquelle je participe maintenant depuis plusieurs années.

     

    Belle journée à tou-te-s, et à très bientôt !

     

    Ingrédients, pour 1 boisson :

    • Thé matcha en poudre
    • Eau
    • Sucre non raffiné
    • Lait d'amande

     

    La recette de Juliette :

     

    Pour découvrir la recette ainsi que les quantités exactes, je vous invite à vous rendre sur le site de la campagne 1,2,3 Veggie !

     

     

    Partager cet article

    Repost 0
    5 mars 2017 7 05 /03 /mars /2017 10:00

     

    Bonjour, les ami-e-s !

     

    Je me suis aperçue que, dernièrement, j'avais fait la part belle au sucré sur le blog et que je n'avais de ce fait pas partagé avec vous depuis un moment l'une de mes recettes salées du quotidien - à tort !

    J'ai, en réserve (pour les prochaines publications), un plat indien à tomber et un encas salé à peaufiner... Il me faut juste trouver le temps de les réaliser et de les photographier pour ensuite les partager avec vous. Patience, donc !... (D'ailleurs, n'hésitez pas à me suivre sur Instagram : j'y partage très souvent mes petits plats du quotidien.)

     

    Pour l'heure, c'est une recette de blinis incroyablement fondants et absolument délicieux que je vous propose. Je crois que j'ai trouvé LA recette de blinis incontournable - celle qui me plaît à 100% tant par la texture que par la saveur qu'elle confère à ces mini-pancakes salés.

     

    J'ai imaginé cette recette pour mon amie Monique qui a récemment lancé son e-magazine Double M aux côtés de son amie Morgane (d'où le nom du magazine !).

    Je vous invite à aller y jeter un oeil, à y flâner et à naviguer d'articles en articles, tous de qualité et abordant des sujets aussi divers que la mode, la beauté et le bien-être, l'alimentation, les voyages, la déco, etc.

    Monique, végétarienne comme moi, y a déjà publié une recette de porridge chaud ou froid qui me tente beaucoup... (et vous connaissez mon amour pour le porridge, non ?).

     

    ◆ ◆

     

    Parlons désormais un peu plus de ma recette du jour...

     

    Ces blinis sont composés principalement de patate douce réduite en purée et de farine de blé noir (aussi appelée farine de sarrasin). La patate douce apporte de la douceur, du moelleux et une saveur légèrement sucrée que j'aime beaucoup. Le blé noir, quant à lui, leur donne du caractère et un petit arrière-goût de Bretagne très appréciable. La fécule et la crème de riz, enfin, permettent de jouer le rôle de liant et remplacent donc les oeufs.

     

    Ils peuvent être servis chauds (c'est ainsi que je les préfère, tout juste faits), ou froids. Ils se conservent très bien au frais dans une boîte hermétique. Vous pouvez également les préparer la veille et les réchauffer rapidement à la poêle ou au micro-ondes.

     

    - Idées de garnitures -

     

     Celle que je préfère : un peu de yaourt de soja citronné, d'échalote ciselée, d'avocat et de graines germées ;

     Tout type de tartinade : guacamole, houmous, caviar d'aubergine, tartinade de lentilles corail et coco, tzatziki...

     

    J'espère vous avoir mis l'eau à la bouche... J'attends vos retours sur cette recette qui, je l'espère, vous plaira autant qu'à moi...

     

    Belle journée à tou-te-s, et à très vite !

     

     

    ◆ ◆

    Ingrédients, pour 1 douzaine de blinis :

    • 250 g. de purée de patate douce
    • 100 g. de farine de sarrasin ou blé noir
    • 40 g. de fécule de pomme de terre (ou de maïs)
    • 1 c. à c. de poudre à lever
    • 15 cl. de lait d'avoine (ou autre lait végétal)
    • 10 cl. de crème de riz (ou autre crème végétale)
    • 1 belle pincée de sel de mer
    • Huile de coco ou d'olive

    La recette de Juliette :

    1. Éplucher les patates douces et les couper en morceaux grossiers. Faire bouillir une casserole d'eau chaude, y plonger les patates douces et laisser cuire à feu moyen pendant 15 minutes jusqu'à ce qu'elles soient fondantes. Égoutter. 
    2. Placer les patates douces dans un blender ou mixeur avec le reste des ingrédients, sauf l'huile. Mixer jusqu'à obtention d'une pâte bien lisse.
    3. Faire chauffer une poêle, la graisser à l'aide d'un morceau de papier absorbant imbibé d'huile et y verser 2 ou 3 cuillères à soupe de pâte pour former 2 ou 3 blinis distincts (le nombre va dépendre du diamètre de votre poêle). Laisser cuire les blinis 3 minutes de chaque côté à feu moyen. Réserver, graisser à nouveau la poêle et renouveler l'opération jusqu'à épuisement de la pâte.
    4. Servir tiède ou froid, surmonté d'un peu de yaourt de soja citronné, d'échalote ciselée, d'avocat et de graines germées.

     

    ◆ ◆

     

    Partager cet article

    Repost 0
    #menuob { width: 620px !important; }