En Bref...

  • : Les recettes de Juliette
  • Les recettes de Juliette
  • : Cuisine végétar/lienne, bio et gourmande - Partage de mes découvertes santé et bien-être - Photographie culinaire
  • Contact

Mots-Clés

Pinterest

Follow Me on Pinterest

Instagram

Instagram

24 mars 2019 7 24 /03 /mars /2019 10:04

 

Bonjour, les ami.e.s !

 

Pas de recette aujourd'hui encore, mais le partage d'une révélation pour moi et ma famille : le batch cooking !

Projecteur sur cette tendance qui, pour moi, n'est pas vouée à s'éteindre mais à s'étendre !

 

Le batch cooking, c'est quoi ?
 

Parfois appelé "meal prep", le batch cooking n'est autre que la préparation en amont de vos repas de la semaine (Batch signifie "fournée" ou "lot ; Cooking "cuisiner" = cuisiner "par lots" ou "en gros").

Ainsi, vous passez environ 2 heures en cuisine le dimanche (ou un autre jour si cela vous convient mieux, bien sûr !) pour vous soulager les autres jours de la semaine !

 

Nous avons adopté ce mode de fonctionnement à la maison depuis peu. Avant cela, c'était toujours le même rituel : Ouvrir la porte du frigo et se demander "On mange quoi ce soir ?".... Si le batch cooking demande un tant soit peu d'organisation, il n'est finalement qu'une question d'habitude et facilite drôlement la vie. 

 

Cuisiner pour une semaine, c'est adopter des réflexes, connaître les quantités dont vous et votre famille aurez besoin, cuisiner des légumes mais aussi des céréales et des légumineuses.

 

Les plats ne sont pas tous à proprement parler "prêts". Il vous faudra parfois piocher dans les différents aliments que vous aurez préparés afin de "fabriquer" votre plat. Mais le tout n'aura qu'à être réchauffé ou non avant d'être dégusté. 

 

Je vous conseille en revanche de ne pas préparer vos crudités à l'avance. En effet, cela leur ferait perdre leur nutriments et ce n'est pas ce que nous voulons !

Aussi, si vous souhaitez manger des carottes râpées, mieux vaut les préparer le jour même. Mais avouons que les crudités ne sont pas ce qu'il y a de plus difficile à faire, non ? 

 

Pourquoi succomber au batch cooking
 

J'y vois trois raisons principales :

 

1/ Le batch cooking est le moyen d'apaiser vos soirées et de gagner du temps. Imaginez : vous rentrez du travail et vous savez que le repas est déjà prêt ! Il n'y a qu'à ouvrir le frigo et piocher dans ce que vous avez préparé. C'est pas Byzance, ça ?

 

2/ Vous mangez maison tous les jours et n'avez plus recours aux plats préparés du commerce dont les compositions sont parfois douteuses (trop de sucre, trop de gras, des conservateurs étranges, etc.). 

 

3/ C'est aussi le moyen de faire des économies car toutes les quantités sont calculées au plus juste et vous ne faites les courses qu'une fois par semaine. Les tentations sont donc évitées puisque tout est prévu ! 

 

Quels contenants choisir ?
 

Il est fort probable que vous réchauffiez vos préparations. Fuyez donc le plastique qui, au contact de la chaleur, va fondre et dont les molécules vont se retrouver dans les aliments que vous ingèrerez... Et même si vous ne réchauffez pas vos ingrédients, il y a fort à parier que vous les y aurez versés encore chauds, entraînant le même problème. Y'a mieux quand même, non ? 

 

J'ai personnellement remisé mes boîtes en plastique et investi dans des plats en verre avec couvercle. J'en suis très contente. Ils passent au four, au micro-ondes (pour ceux qui l'utilisent) et au lave-vaisselle. 

Le verre étant l'un des matériaux les plus sain, vous pouvez préparer vos ingrédients sans crainte.

 

Quid de la conservation ?

 

Mangez les premiers jours les aliments susceptibles de se gâter le plus vite. Les céréales et légumineuses se conservent mieux, par exemple, que les légumes en sauce. 

Vous pouvez aussi avoir recours à la mise sous vide. Il existe des appareils qui vous permettent de mettre sous vide vos préparations, ou des boîtes avec pompe manuelle, par exemple.

Si vous ne souhaitez pas investir dans de tels ustensiles, utilisez des boîtes en verre bien hermétiques ou placez vos préparations encore très chaudes dans des bocaux en verre (du style Le Parfait ou Mason Jars) que vous refermez de suite (il faut que le couvercle soit alors bien hermétique - Cela fonctionne pour la soupe, les plats en sauce, etc...). Vos préparations se conserveront ainsi plusieurs jours supplémentaires. 

La congélation est enfin envisageable (même pour les gâteaux, muffins ou autres). Il vous suffira alors de sortir votre plat le matin pour le manger le soir-même.

 

Quels plats & ingrédients préparer ?

 

La veille de votre passage en cuisine, faites vos courses en fonction des plats que vous souhaitez préparer. Faites en sorte qu'un plat vous serve pour 2 repas ou puisse être placé dans un bento afin de l'emmener avec vous au travail, par exemple. 


 

Imaginons que vous souhaitiez préparer 5 dîners :

 

1) Riz + légumes rôtis + pois chiches germés

2) Dahl de lentilles corail au lait de coco + riz

3) Salade de boulghour + betteraves + crudités + graines

4) Quiche aux légumes et tofu + salade verte

5) Gratin de légumes + omelette (végétale ou non)

 

Vous allez alors préparer, le dimanche :

 

- 1 casserole de riz basmati (en quantité suffisante pour 2 voire 3 repas, si vous souhaitez en apporter le midi) ;

- 1 dahl (pour 2 repas) ;

- 1 casserole de boulghour ;

- Des légumes de saison rôtis (épluchez ou lavez vos légumes, badigeonnez-les d'huile d'olive, salez et enfournez pour environ 20-30 minutes à 180° C. Laissez refroidir puis placez dans une boîte de conservation) ; 

- 1 quiche ;

- Des betteraves (cuites à la vapeur douce puis coupées en dés) ;

- 1 gratin de légumes de saison ;

- Des pois chiches germés (il suffit de placer des pois chiches crus dans de l'eau une nuit, puis de les égoutter et de les arroser 2 fois par jour par la suite. Ils seront prêts au bout de 3 jours).

- Je prépare aussi 1 gâteau et des biscuits pour le petit-déjeuner et le goûter des enfants.

 

Je vous assure que le tout est bouclé en 2 heures top chrono

--> Le riz : 3 minutes / Le dahl : 10 minutes / le boulgour : 3 minutes / les légumes rôtis : 10 minutes / la quiche : 15 minutes / les betteraves : 10 minutes / le gratin : 20 minutes / les pois chiches : 1 minute...

 

Cela n'est qu'un exemple des nombreuses possibilités qui s'offrent à vous. Je vous invite à piocher dans la liste des plats et ingrédients que j'ai répertoriés pour vous ci-dessous. N'hésitez pas à ajouter en commentaire de cet article des idées de plats ! 

 

 Des légumineuses :

- Des lentilles vertes ou noires ;

- 1 dahl au lait de coco ;

- Des pois chiches rôtis ;

- Des haricots rouges en sauce ;

- Des pois chiches germés ;

 

 Des céréales :

- Des pâtes à l'huile d'olive ;

- Du riz complet ou basmati nature ;

- Du boulgour (laissez tremper 20 minutes 2 poignées de boulgour dans un saladier d'eau bouillante et à couvert. Egouttez : c'est prêt !) ou de la semoule ;

- Du sarrasin ;

- Du quinoa poêlé

 

 Des légumes, en respectant les saisons : 

- Sous forme de soupe chaude ou froide ;

- Sous forme de purée ;

- Sous forme de poêlée ;

- Rôtis ;

- Je vous conseille de ne pas préparer à l'avance vos légumes vapeur ou vos crudités : vous perdriez alors les bénéfices nutritionnels des légumes choisis et ça, ce serait dommage ! Cela ne vous prendra que peu de temps de les préparer le jour même puisque tout le reste sera déjà prêt ! 

 

 

 Des dips et tartinades :

- Houmous ;

- Tzatziki ;

- Pâté de cajou...

 

 Des tartes, quiches et autres cakes :

- Quiche aux légumes ;

- Quiche "lorraine" ;

- Cake salé ;

- Clafoutis salés ;

- Samossas ;

- Crêpes de blé noir (qu'il ne restera plus qu'à garnir le temps voulu) ;

 

 Des plats "familiaux" :

- Dahl au lait de coco ;

- Curry de légumes ou de tofu ;

- Lasagnes végétariennes ;

- Chili sin carne ;

- Polenta gratinée ;

- Gratin de légumes (chou-fleur, pommes de terre, carottes...) ou tian.

 

 Du sucré, à conserver dans des boîtes hermétiques :

- Des cookies ou autres biscuits ;

- Un gros gâteau ou 1 cake ;

- Des crêpes ;

- Des yaourts et flans maison.

 

Alors, êtes-vous tentés par l'aventure du batch cooking ?

J'attends vos retours avec impatience ! 

Belle journée,

Juliette

 

 

Partager cet article

Repost0
20 mars 2019 3 20 /03 /mars /2019 16:37

 

Bonjour à tous !

 

J’ai récemment lu (et dévoré) l’ouvrage d’André Van Lysebeth « Détox, Cure ayurvédique, 14 jours pour rajeunir », aux éditions J'ai Lu Bien-Être. Maître incontesté du yoga au 20ème siècle, il a été le premier Occidental à l’importer en Europe et à s’intéresser aux maux des Occidentaux sous un angle médical différent. Dans son livre, Lysebeth explique de manière pédagogique comment prévenir les maladies en adoptant une alimentation saine se basant sur les préceptes de l’ayurvéda (voir ci-après pour une définition de l’ayurvéda). Il y expose également le fonctionnement et le rôle de nos organes vitaux (tout particulièrement le foie) afin de nous aiguiller vers une alimentation plus saine.

 

Notre alimentation, trop riche en sucres raffinés, en produits transformés et en mauvaises graisses, encrasse petit à petit notre tube digestif et affaiblit notre foie.

Auto-nettoyants, ces deux organes ou appareils profitent normalement du jeûne de la nuit pour éliminer les toxines, se réparer et « faire le vide ». Toutefois, notre mode de vie et d’alimentation (nous mangeons trop tard et trop le soir, nous mettons notre corps à rude épreuve en lui imposant des aliments solides et liquides peu sains…) ne leur permettent pas toujours de le faire convenablement si bien que leurs fonctions ne sont plus optimales.

Cela se traduit concrètement sur notre corps : migraines, fatigue, lassitude, constipation, mauvaise haleine, troubles digestifs, acné, immunité en berne, etc., peuvent alors apparaître...  

 

Une "cure détox" peut ainsi se révéler essentielle, tout particulièrement au printemps, pour mettre notre corps au repos, l'assainir et le régénérer. Cela va conjointement permettre d'effacer ou du moins d'estomper la fatigue de l'hiver et de revitaliser notre organisme. La cure détox va ainsi faciliter l'élimination des toxines, la détoxication du foie et du tube digestif. 

 

◆ Le rôle du foie

 

Je m'adresse ici aux béotiens dont je faisais partie il y a encore peu. Je ne suis en rien une professionnelle de la santé et vous livre ici le résultat de mes recherches et de mes lectures. Je vulgarise donc ce qui mériterait des pages d'explication, le but étant de vous faire comprendre en peu de temps les raisons pour lesquelles une détox est parfois nécessaire. 

 

Très succinctement donc, rappelons le rôle de cet organe vital. Qui dit organe vital dit organe dont nous ne pouvons nous passer. Nous en ignorons malheureusement trop souvent le rôle et le négligeons : à tort ! 

 

Le foie, qui assure le métabolisme des glucides, des lipides et des protéines, sécrète tout d'abord la bile, essentielle pour la digestion. Il constitue en outre un réservoir de vitamines et stocke l'énergie sous forme de sucre, qu'il déploie quand nécessaire. Mais son rôle ne se cantonne pas à cela... 

 

Véritable filtre ou "centrale anti-poisons", le foie récupère, neutralise et élimine de nombreuses "toxines" (naturellement présentes dans les déchets produits par notre organisme) à distinguer des "toxiques", qui sont les "poisons" que nous ingurgitons et que nous lui imposons, comme l'alcool, le tabac, le sucre raffiné...

Le foie va alors jouer le rôle de filtre en dégradant ces substances toxiques en substances non-toxiques (c'est fou, non ?). Malheureusement, lorsque nous ingérons trop de substances néfastes pour le corps, nous mettons notre foie à rude épreuve en le sollicitant plus qu'il ne le faudrait (idem pour notre tube digestif et notre estomac qui ne parviennent pas à éliminer les toxines). Les toxiques, en trop grand nombre, vont alors se stocker dans le corps et créer des maladies. 

 

Aussi important que le coeur, il convient donc de prendre soin de notre foie, de le ménager en lui évitant de trop travailler en ingurgitant des ingrédients toxiques.

 

◆ L'ayurvéda

 

L’Ayurvéda est un système de médecine holistique et préventive que j'ai découvert lors de mon voyage en Inde il y a une dizaine d'années. Cette science indienne millénaire prend en compte les particularités de chaque individu pour prévenir les maladies. C’est, à mon sens, la médecine la plus « aboutie » car elle ne considère pas les individus de manière générale mais de manière justement individuelle. Elle vise à rétablir un équilibre en chacun de nous (corps et esprit), en fonction des « doshas » (ou énergies vitales) qui nous animent. Une maladie, un trouble physique ou psychologique sont ainsi la manifestation d’un déséquilibre corporel qu’il faut traiter (à titre d'exemple, si vous souffrez de maux de tête, l'ayurvéda ne va pas vous prescrire de médicament visant à effacer ces maux de tête mais va en chercher la cause pour les éradiquer complètement - La cause est traitée, pas le symptôme).

Ainsi, après avoir posé un diagnostic personnalisé, le thérapeute ayurvédique prescrit à ses patients un protocole mêlant lavements, soins à base d’huile, massages, yoga, alimentation et remèdes naturels à base de plantes.

 

Nous ne passerons pas ici par la case lavement, bien trop délicate à pratiquer seul.e. Nous mettrons l’accent sur l’alimentation, mêlée à la pratique légère du yoga, de la méditation et des massages abdominaux.

 

 

 

◆  Les aliments « détox » par excellence

(ceux qui vont permettre d’évacuer les toxines)

 

- L’ail

- L’artichaut

- Le poireau

- La betterave rouge

- Le cresson

- Les choux

- Le radis noir

- Le gingembre frais

- L’ananas

- La pomme

- Le citron

- Le pamplemousse rose

- Le pruneau

- Les céréales à privilégier : le sarrasin et le riz basmati

 

Bien sûr, tous les ingrédients ingérés doivent être issus de l'agriculture biologique. On ne voudrait pas que notre foie ait à éliminer les pesticides de fruits et légumes traités !

 

 

◆ Conseils généraux, à adopter pendant les 2 jours et après la cure :

 

  • Supprimez les produits laitiers (ils fermentent lors de la digestion et favorisent la prolifération des bactéries) ;
  • Les graisses ingérées, d'origine végétale, doivent l'être avec parcimonie (fruits oléagineux, avocat, huiles végétales bio première pression à froid.)
  • Prenez le temps de manger : mâchez scrupuleusement tous les aliments afin de faciliter la digestion (même lorsqu'il s'agit d'un jus !) ;
  • En journée, buvez des tisanes détox à base d'ortie, bouleau, pissenlit, menthe, feuilles de cassis, chicorée, thé vert...

 

Voici par ailleurs une liste non exhaustive des compléments alimentaires que vous pouvez prendre, sur une période plus ou moins longue (1 à 3 mois), pour vous aider dans votre processus de détoxication (en gélules, teinture-mère ou tisane) : le chardon-marie, l'artichaut, le germe de blé, le pollen de fleurs et la levure de bière (sauf si vous souffrez de candidose).

 

Quoi que vous envisagiez, demandez conseil à votre médecin traitant ou votre pharmacien !  

 

◆ Voici donc ce que je vous propose :

 

On entend souvent parler de monodiètes ou de cures de jus. Ce que je vous propose ici est différent : nous allons manger davantage et associer à l’alimentation d’autres pratiques ayurvédiques.  Ces 2 journées allient donc alimentation, massages abdominaux (qui sont des outils thérapeutiques à part entière dans la médecine ayurvédique), méditation et exercices très faciles de yoga.

 

Deux jours de « cure », donc, pour mettre au repos notre appareil digestif et, par corrélation, "détoxifier" notre corps. Si cela vous semble possible, vous pouvez bien sûr prolonger la cure sur une période de 3 ou 4 jours. Quoi qu'il en soit, il ne faudra pas revenir à une alimentation "classique" la semaine qui suivra ces deux jours (voir paragraphe final) si vous souhaitez qu'ils vous soient réellement bénéfiques. 

 

Dernier point, mais très important : ces deux jours doivent rimer avec calme et sérénité. Éloignez-vous des sources de stress et prévoyez des activités qui vous plaisent. Le temps s'annonce clément sur toute la France ce week-end : prévoyez des balades au grand air, de la lecture sur un transat, etc...

 

 

- VENDREDI -

 

Pour préparer votre organisme à ces deux jours minimum de détox, petit-déjeunez et déjeunez assez léger et buvez beaucoup d’eau (nature ou sous forme de tisane).

 

Vendredi soir, votre dîner consistera en ½ ananas cru et bio.

Pourquoi l’ananas ? Parce que ce fruit (avec la papaye, plus difficile à trouver bio en France) est le fruit le plus riche en enzymes décrassants.

 

◆  ◆  ◆ 

 

- SAMEDI -

 

À boire dans la journée : 1,5 litres d’eau infusée avec 1 morceau de gingembre frais et du citron jaune.

Tisane d’hibiscus à volonté.

 

◆ Matin

 

* Réveil vers 7h30/8h

 

* Massage abdominal dans le lit

 

Pourquoi se masser l'abdomen ?

Cela va permettre de décongestionner les organes digestifs, de faciliter la digestion, de régénérer les muscles abdominaux et évacuer le stress tout en soulageant la fatigue.

 

Attention, si vous êtes indisposée, enceinte ou si vous portez un stérilet : ne le faites pas !

 

 

Massage abdominal : Comment procéder ?

 

Position : Couché.e sur le dos, les jambes repliées pour bien pouvoir relaxer la sangle abdominale. Il faut que vous ayez vidé votre vessie avant de commencer !

Les trois phases du massage se font avec la paume uniquement, et sous une pression très modérée. Trop forte, elle ne donne pas de bons résultats. 

 

La première phase consiste en un massage longitudinal depuis le creux de l'estomac jusqu'au nombril. Au départ, la paume de la main droite se pose à plat sur l'estomac, la base du poignet touchant la pointe du sternum. Puis, tout en appuyant doucement sur le ventre, la paume glisse jusque sur le nombril, qu'elle dépasse un peu.

Quand, arrivée ainsi à destination, elle quitte le ventre, la gauche lui succède et ainsi de suite, les paumes massant l'estomac en alternance. Durée : deux minutes.

 

La deuxième phase consiste à masser l'intestin grêle. Cette fois la paume droite est posée bien à plat sur le milieu du ventre, la gauche se plaçant sur la droite. Des deux mains superposés, toujours en douceur, je fais un massage circulaire dans le sens des aiguilles d'une horloge imaginaire dont le nombril serait le centre. Sans trop appuyer et pas trop vite, pendant deux minutes.

 

Troisième phase : Après avoir ainsi massé et tonifié le grêle, vient le tour du côlon. J'utilise toujours les deux mains superposées et le mouvement rotatif se poursuit toujours dans le sens des aiguilles de l'horloge, mais je fais cette fois le "grand tour" du ventre. Je suis autorisé à utiliser un peu plus de pression, mais le mouvement doit rester lent et régulier. Durée : deux minutes aussi.

 

Ce massage du ventre peut-être poursuivi au-delà des deux jours de cure, bien sûr !

 

{Source : Lysebeth, A. V., 2018, Détox, Cure Ayurvédique, Editions J'ai Lu, pp. 112-113}

 

* Après le massage abdominal, levez-vous et buvez un grand verre d’eau, à jeun. La médecine ayurvédique conseille d’y diluer 1 cc de sulfate de magnésium (à acheter en pharmacie). Ce dernier est purgatif et permet de ramollir en douceur les incrustations et résidus engluant les muqueuses du tube digestif. Si vous ne souhaitez pas en prendre, vous pouvez bien sûr boire tout simplement un verre d’eau nature.

 

* Yoga : 2 salutations au soleil , pour réveiller notre corps et notre esprit en douceur.

Si vous n’êtes pas adepte de yoga, cette vidéo vous aidera.

 

* Petit-déjeuner :

Buvez 1 pamplemousse pressé.

- 30 minutes plus tard, versez 3 cs de flocons d’avoine nature dans un bol, avec 1 pincée de cannelle (coupe-faim) et un peu de lait végétal non sucré au choix (si vous achetez du lait végétal en magasin, vérifiez bien qu'aucun sucre n'y a été ajouté !). 

 

* 9h/9h30 : douche « tonique »

Commencez par prendre une douche chaude puis baissez la température de l’eau. Passez le jet sur vos chevilles puis remontez vers le cœur. Cela va permettre de déloger et mieux éliminer les graisses stockées.

 

* 10h30

Préparez-vous un jus vert

Au blender : 6 feuilles d'épinard + 1 tranche d'ananas + 1 pomme en morceaux + 10 cl d'eau filtrée (pensez à "mâcher" votre jus !)

À l'extracteur : 6 feuilles d'épinard + 1/2 citron + 1 tranche d'ananas + 2 pommes

 

◆ Déjeuner, 12 h

 

Entrée

Salade de radis noir râpé (50 g environ) avec le jus d’½ citron

 

Plat

100 g de graines de sarrasin cuites, 1 poignée de mesclun, 2 coeurs d'artichaut (cuits à la vapeur douce)

Sauce : 2 cs d'huile d'olive + 1 cs de vinaigre de cidre

 

Dessert

 1 petit bol d'ananas (l'ananas est le seul fruit que l'on peut manger au moment des repas. Tous les autres fruits doivent être mangés en dehors des repas, pour une meilleure digestion). 

 

◆ 14h : Méditation de 15 minutes

 

Trouvez-vous un endroit calme chez vous, où vous ne risquez pas d’être dérangé.e. Asseyez-vous en tailleur ou tout simplement sur une chaise (il faut que vous soyez confortablement assis.e) ou allongez-vous.

Pour cette pratique, si vous avez besoin d’être guidé.e, je vous propose de vous laisser porter par cette méditation (d'autres vidéos sont bien sûr disponibles sur YouTube, n'hésitez pas à chercher celle qui vous convient le mieux.) 

 

◆ Goûter, 16h

 

Une purée de fruit : une pomme verte mixée avec 1 touche de vanille en poudre

5 pruneaux

Un thé vert / Une tisane détox

 

◆ Dîner, 18h30/19h

 

Soupe « verte » : 1/2 chou vert + 1 poireau + 1 branche de céleri + 1 oignon + 1 gousse d'ail (coupez les légumes, faites-les cuire à la vapeur douce puis mixez-les avec 50 cl d'eau avant de réchauffer le tout).

 

Ne vous couchez pas après 23h... (mais je parie que vous serez au lit avant !)

 

 

◆  ◆  ◆ 

 

- DIMANCHE -

 

À boire dans la journée : 1,5 litres d’eau infusée avec 1 morceau de gingembre frais et du citron jaune.

Tisane d’hibiscus à volonté (woohoo !).

 

Le programme du dimanche est à peu près le même que celui du samedi. Seules quelques petites choses changent. Je vous invite donc parfois à consulter les paragraphes précédents. 

 

◆ Matin

 

* Réveil vers 7h30/8h

 

* Massage abdominal dans le lit

Répétez le massage fait la veille.  

 

* Après le massage abdominal, levez-vous et buvez un grand verre d’eau, à jeun. La médecine ayurvédique conseille d’y diluer 1 cc de sulfate de magnésium (à acheter en pharmacie). Ce dernier est purgatif et permet de ramollir en douceur les incrustations et résidus engluant les muqueuses du tube digestif. Si vous ne souhaitez pas en prendre, vous pouvez bien sûr boire tout simplement un verre d’eau nature.

 

* Yoga : 2 salutations au soleil , pour réveiller notre corps et notre esprit en douceur.

Si vous n’êtes pas adepte de yoga, cette vidéo vous aidera.

 

* Petit-déjeuner :

- Mixez 1 yaourt végétal sans sucre ajouté avec 2 cc de flocons d'avoine nature, 2 cc d'amandes complètes et 1/2 banane. 

- Mangez 1 belle tranche d'ananas.

 

* 9h/9h30 : douche « tonique »

Commencez par prendre une douche chaude puis baissez la température de l’eau. Passez le jet sur vos chevilles puis remontez vers le cœur. Cela va permettre de déloger et mieux éliminer les graisses stockées.

 

* 10h30

Jus vert, au blender : 1 kiwi épluché + 1 pomme granny smith épépinée + 6 feuilles de menthe + 10 cl d'eau

 

◆ Déjeuner, 12 h

 

Plat

Une salade, composée de : 1 poignée de salade au choix (cresson idéalement) avec 1 leur d'artichaut, 6 amandes, le jus d'1 citron, 1 petite poignée de persil, 50 g de radis noir, le tout accompagné de 100 g de riz basmati.

 

Dessert

5 pruneaux et 1 pomme

 

◆ 14h : Méditation de 15 minutes

 

Trouvez-vous un endroit calme chez vous, où vous ne risquez pas d’être dérangé.e. Asseyez-vous en tailleur ou tout simplement sur une chaise (il faut que vous soyez confortablement assis.e).

Pour la méditation, si vous avez besoin d’être guidé.e, je vous propose de vous laisser porter par cette autre méditation guidée.

 

◆ Goûter, 16h

 

Une purée de fruits : Mixez ¼ d’ananas + 1 touche de vanille + une pomme verte

Un thé vert / Une tisane

 

◆ Dîner, 18h30/19h

 

Soupe “verte” (la même que la veille)

 

 

◆  ◆  ◆ 

 

- LES JOURS SUIVANTS -

 

À partir de lundi, et ce pour 1 semaine voire 2, conservez une alimentation saine :

 

- Continuez à manger les aliments détox présents dans le tableau ci-dessus ;

- Buvez entre 1 litre et 1,5 litre d'eau, sous forme d'infusions drainantes ou autres ;

- Privilégiez les aliments crus plutôt que cuits ;

- Consommez de l'huile de bonne qualité : bio et première pression à froid ;

- Privilégiez les céréales complètes ;

- Ne faites pas d'écarts et bannissez les aliments suivants de votre alimentation : sucre raffiné, produits sucrés, alcool, café, produits laitiers, thé noir, produits transformés (à éviter quoi qu'il en soit à vie), boissons sucrées type soda... ;

- Réduisez les quantités ingérées, surtout le soir. Contrairement à ce que beaucoup font, prenez un bon petit-déjeuner (sans sucres ajoutés !), déjeunez assez copieusement et faites un dîner frugal (tâchez par ailleurs de manger vers 18h30-19h, le temps de laisser le temps à votre estomac de digérer le tout avant d'aller vous coucher. Votre phase de sommeil sera alors l'occasion pour lui de se régénérer).

- Bougez ! L'exercice physique est essentiel pour vous maintenir en bonne santé. Marchez, nagez, courez, faites de la gym ou tout autre activité physique, au moins 2 fois par semaine à raison de 45 minutes minimum.

 

◆  ◆  ◆ 

 

Je crois qu'il ne nous reste plus qu'à faire nos courses, désormais...! 

Si vous avez prévu de faire cette cure avec moi, laissez-moi un petit message ci-dessous : cela nous permettra d'échanger et de s'entraider !! 

 

Et si jamais des questions vous viennent, n'hésitez pas à me les poser. J'ai bien conscience que mon article n'est pas exhaustif et que j'ai sûrement oublié certaines choses. Je serai heureuse de répondre à vos interrogations ! 

 

Je vous souhaite une belle fin de semaine.... et vous dis donc à vendredi soir pour le début de cette cure !

Juliette​​​​​​​

Partager cet article

Repost0
5 mars 2019 2 05 /03 /mars /2019 15:10

 

Bonjour, les ami.e.s,

 

Plus d'un mois d'absence... Je crois que cela n'était jamais arrivé ici ! Pourquoi donc ? Je ne sais pas trop à vrai dire. Des enfants malades à la maison, des projets autres à finaliser, une envie moins forte de photographier mes plats suite à un trop plein de shootings photos en début d'année... C'est certainement tout cela qui m'a éloignée quelque peu du blog et des réseaux sociaux. J'avoue que cela fait du bien, aussi, de se déconnecter un peu. Tout comme cela m'enchante de revenir ici et de vous retrouver. 

 

Quoi qu'il en soit, ce sont les vacances scolaires et le bol d'air que nous avions prévu de prendre s'est transformé en séjour forcé à la maison. Il faut donc bien s'occuper et occuper les enfants, surtout ! Le temps étant morose (et c'est un euphémisme...), la cuisine s'est imposée à nous. Confection de biscuits pour le goûter et le petit-déjeuner, repas améliorés chaque midi, confection de savons (demain !!!), jeux de société à tout va : voici notre programme de la semaine. Rien de bien fou mais ce repos forcé nous est bénéfique à tous. C'est en définitive ce qu'il nous fallait. 

 

Hier, nous avons confectionné ces biscuits. On les adore ! Ils sont croquants mais pas secs, ont la douce saveur de l'amande et me rappellent les biscuits shortbread que l'on trouve outre-Manche (vous connaissez ?).

Ils ne sont en revanche pas végétaux. Ils contiennent du beurre, que vous pouvez toutefois remplacer soit par de la margarine, soit par de la purée d'amande blanche.

 

La fournée que nous avons faite hier matin s'est déjà envolée. Entre le dessert du déjeuner d'hier (salade de fruits / biscuits), le goûter et le petit-déjeuner d'aujourd'hui. Je crois que nous doublerons les quantités la fois prochaine (avoir 3 ogres hommes à la maison est un défi culinaire quotidien !).

 

Je vous souhaite une belle journée et vous dis à très bientôt (le rythme normal des publications sur le blog devrait revenir tranquillement...). 

Juliette

 

◆ ◆ ◆ 

Biscuits amande végétarien

 

 

Ingrédients, pour une vingtaine de biscuits :

- 180 g de beurre salé

- 70 g de sucre complet

-  5 gouttes d'essence d'amande amère

- 375 g de farine de blé T65

- 75 g d'amandes complètes

- 1 cc de poudre à lever

 

La recette de Juliette :

1. Préchauffez votre four à 180° C.

2. Dans un saladier et à l'aide d'un fouet, mélangez le beurre fondu, le sucre complet et l'essence d'amande amère. 

3. Versez les amandes dans un robot et mixez-les pour les réduire en poudre (plus ou moins fine en fonction du croquant que vous souhaitez obtenir).

3. Dans un second saladier, mélangez la farine, la poudre à lever et la poudre d'amande. Incorporez ce mélange sec au mélange humide. Mélangez bien jusqu'à obtention d'une pâte légèrement sableuse. 

4. Entre les 2 paumes de vos mains, formez des petites boules de pâte (la pâte est un peu friable, c'est normal. Tassez-la bien entre vos mains). Placez-les sur une plaque couverte de papier cuisson et aplatissez-les légèrement. 

5. Enfournez pour 10 minutes à 180° C. 

6. Laissez refroidir avant de placer dans une boîte hermétique. 

 

 

◆ ◆ ◆ 

Partager cet article

Repost0
#menuob { width: 620px !important; }