En Bref...

  • : Les recettes de Juliette
  • Les recettes de Juliette
  • : Cuisine végétar/lienne, bio et gourmande - Partage de mes découvertes santé et bien-être - Photographie culinaire
  • Contact

Mots-Clés

Pinterest

Follow Me on Pinterest

Instagram

Instagram

29 novembre 2015 7 29 /11 /novembre /2015 17:18

Samossas aux saveurs du Sud et patate douce

La semaine dernière, j'ai participé à une battle de Noël organisée par les magasins Franprix à l'atelier 750 Grammes, aux côtés de mes acolytes Marine (parfaite chef d'équipe) et Cécile

 

Autour d'un panier imposé sur la thématique de la "Nature" et d'un choix de fruits et légumes, nous avons dû imaginer une entrée, un plat et un dessert de fête.

 

Je me suis chargée de l'entrée et, inspirée par les produits de la marque Franprix à disposition dans notre panier (dont l'offre et les gammes ne cessent de s'étendre), j'ai réalisé des samossas composés de tomates et poivrons confits, de patate douce et de pomme de terre vitelote, d'échalote et d'un peu de parmesan (que vous pouvez bien sûr ôter ou remplacer par du râpé végétal si vous ne consommez pas de produits laitiers). Pour les accompagner, j'ai réalisé un dip à la menthe.

Vous en trouverez la recette ci-après.

 

Le plat a été préparé par Marine. Malgré l'esthétisme de son assiette, je n'y ai pas touché car elle était composé de viande.

Quant au dessert, c'est Cécile qui s'en est chargée. Au programme, une tarte mi-crue mi-cuite aux dattes, amande et pommes poêlées, accompagnée d'un jus vert tout à fait délicieux dont Cécile est la spécialiste.

 

Des soirées comme celle-ci, on en redemande. Merci au chef Fred pour sa joie de vivre et ses conseils avisés, à l'équipe Franprix et 750 grammes pour leur dynamisme, leur disponibilité et leur générosité et, bien sûr, à Marine pour son invitation. 

 

~ ~ ~

 

Je vous dis à très vite pour de nouvelles recettes.

Bonne soirée à tou(te)s et bon courage pour la nouvelle semaine qui arrive. Je vous envoie des bises gourmandes !

Samossas aux saveurs du Sud et patate douce

L'équipe "Nature", au complet !

Samossas aux saveurs du Sud et patate douce

Ingrédients, pour 16 samossas :

 

Pour les samossas 

- 8 feuilles de brick

- 1 patate douce

- 1 grosse pomme de terre vitelotte

- 1 échalote

- 120 g. de tomates confites

- 120 g. de poivrons confits

- 50 g. de parmesan (ou de râpé végétal)

 

Pour la sauce 

- 150 g. de yaourt à la grecque (ou de yaourt de soja)

- 1 c. à c. de moutarde à l'ancienne

- Le jus d'1/2 citron

- 2 branches de menthe fraîche

- Sel & poivre

 

◆ ◆ ◆

 

La recette de Juliette :

 

- Eplucher la patate douce et la pomme de terre vitelotte. Les couper en gros morceaux, les plonger dans une casserole d'eau bouillante et laisser cuire à feu moyen pendant 20 minutes.

- Ciseler l'échalote. Couper les tomates et poivrons confits en tout petits morceaux. Faire revenir le tout dans une poêle huilée, à feu vif, pendant 5 minutes. 

- Ecraser les pommes de terre dans un saladier puis ajouter les poivrons et tomates. Mélanger. Ajouter enfin le parmesan en copeaux. Saler et poivrer à convenance.

- Couper les feuilles de brick en deux, bord arrondi vers soi afin de commencer le pliage.

Disposer 1/2 c. à s. de farce dans le coin en haut à gauche.

Replier la feuille de brick en deux, dans le sens horizontal. Plier le bord gauche où se trouve la farce en triangle. Plier plusieurs fois le triangle sur lui-même et replier le dernier bord vers l'intérieur, comme ceci :
 
Afficher l'image d'origine
 
- Faire dorer 3 minutes de chaque côté dans un bain d'huile dans une sauteuse. Ou, pour une option plus light, disposer les bricks sur une plaque couverte de papier cuisson, les badigeonner d'huile à l'aide d'un pinceau et enfourner à 200° C pour 10 minutes.
 
- Servir de suite, bien chaud, accompagnés de la sauce à la menthe (que vous aurez réalisée préalablement en mélangeant tous les ingrédients de la sauce).

 

 

Samossas aux saveurs du Sud et patate douce

Partager cet article

Repost 0
24 novembre 2015 2 24 /11 /novembre /2015 06:38

Riz gourmand aux légumes d'automne et au tofu mariné à l'ail et au gingembre

Bonjour à tous,

 

Il y a près de deux semaines, je participais à une démonstration culinaire aux côtés d'Adeline Grattard, chef étoilée du Yam'TCha à Paris. Sachant qu'une des blogueuses présentes était végétarienne (moi-même, hein !), elle nous a concocté un plat aux saveurs asiatiques 100% végétal, à base de courge butternut, de champignons et de tofu fumé. N'est-ce pas adorable ?

 

Je suis repartie de cette démonstration conquise avec, sous le bras, cette jolie cocotte Staub en forme de citrouille que vous apercevez sur mes clichés (l'occasion pour moi de m'excuser pour leur piètre qualité : la lumière me faisait défaut le jour où j'ai cuisiné mon plat...).

 

Mon défi ? Imaginer et cuisiner une recette de saison, dans les tons oranges, dans cette cocotte d'une marque dont la réputation n'est plus à faire.

 

Voici ce que j'ai imaginé : un plat unique et convivial, que l'on pose sur la table familiale et que l'on déguste avec gourmandise.

Ce plat ne pourrait être plus complet : il contient en effet des céréales, des protéines végétales, des légumes de saison et des condiments.

Il est par ailleurs on ne peut plus réconfortant et terriblement gourmand.

 

Petite astuce pour gagner du temps : faites mariner votre tofu la veille (il n'en sera d'ailleurs que meilleur car il aura bien eu le temps de s'imprégner de toutes les saveurs, telle une éponge).

 

Et pour les sceptiques qui fuient le tofu : croyez-moi sur parole >>> Une fois mariné, il est délicieux, non caoutchouteux et surprenant en bouche. Tentez l'expérience, vous ne pouvez qu'être conquis !

 

Belle journée à vous tou(te)s, et à très vite les amis...

 

Riz gourmand aux légumes d'automne et au tofu mariné à l'ail et au gingembre

Ingrédients, pour 4 personnes :

 

- 2 verres de riz basmati

- 1/2 potimarron

- 3 carottes

- 1 patate douce

- 2 gousse d'ail

- 1 morceau de gingembre frais (50 g. environ)

- 250 g. de tofu nature

- 2 branches de citronnelle

- Sauce soja tamari

- Sel gris et poivre du moulin

- Coriandre fraîche

La recette de Juliette :

  1. Egoutter et couper le tofu en petits dés réguliers. Dans un tupperware, mélanger 3 c. à s. de sauce soja avec la moitié du gingembre (épluché et coupé en gros morceaux) et la citronnelle (coupée en tronçons de 3-4 cm). Y déposer les dés de tofu, mélanger et couvrir avec le couvercle de la boîte. Réserver au frais et secouer la boîte de temps en temps pour que le tofu s'imprègne bien de toutes les saveurs. (Vous pouvez faire mariner votre tofu la veille, pour une question de praticité !)
  2. Emincer l'ail. Eplucher le reste du gingembre et l'émincer très finement.
  3. Préparer les légumes : Vider et couper le potimarron en dés (inutile de l'éplucher, sa peau se mange) ; Couper les carottes en rondelles fines ; Eplucher la patate douce et la couper en morceaux de taille moyenne.
  4. Huiler généreusement une cocotte et la faire chauffer à feu vif. Y faire revenir l'ail et le gingembre pendant 1 à 2 minutes en remuant sans cesse. Y déposer ensuite l'ensemble des légumes ainsi que 2 c. à s. de sauce soja. Verser un fond d'eau dans la cocotte et laisser cuire à feu moyen pendant 10 minutes à couvert.
  5. Ajouter le riz dans la cocotte, couvrir d'eau et laisser cuire 15 minutes supplémentaires à feu doux et à couvert. Remuer de temps en temps afin que le mélange n'attache pas.
  6. En fin de cuisson, ajouter le tofu mariné (que vous aurez préalablement égoutté), rectifier l'assaisonnement (sel & poivre), parsemer généreusement de coriandre fraîche ciselée et servir de suite, bien chaud.

Riz gourmand aux légumes d'automne et au tofu mariné à l'ail et au gingembre

Partager cet article

Repost 0
Published by Juliette - dans plat
commenter cet article
16 novembre 2015 1 16 /11 /novembre /2015 16:50

Quiche "lorraine" végétale

Chers lecteurs,

 

C'est avec gravité et une profonde tristesse que j'écris ce nouveau billet.

 

Vendredi soir dernier, nous avons vécu l'horreur. Une horreur sans nom, à laquelle nul ne peut s'attendre et qui ébranle une nation entière.

 

J'étais moi-même non loin du Stade de France ce soir-là. J'assistais, avec mon aîné,  à un concert de musique pour enfant. Sur le chemin du retour, en passant devant le Stade vers 22h00 et ennivrée par l'ambiance festive que nous venions tout juste de quitter, j'ai dit ceci à mon fils : "Oh regarde Loulou, le stade est éclairé, il est tout beau tu ne trouves pas ? Il faudrait qu'on vienne encourager les Merlus lorsqu'ils viendront jouer la prochaine fois !"...

Ma joie de vivre s'est arrêtée net une fois le pas de la porte de notre maison franchi.

 

Ce n'est que dimanche soir que j'ai réellement pris toute la mesure de ce dont nous avions été les témoins. La peur m'a assaillie, m'a figée. Mes pensées, depuis lors, sont tout entières pour ceux qui ont perdu un être cher, un parent, un ami.

Dans quel monde vivons-nous ? Quel avenir pour nos enfants ? Comment continuer à vivre en région parisienne sans la peur au ventre, sans redouter qu'un proche ne soit menacé ?

 

Mais voilà, il faut continuer de vivre, continuer de croire en un monde où la paix sauvagement mise à mal pourra de nouveau être envisagée un jour. Ne pas céder à la panique et s'unir autour de valeurs communes qui font de la France un pays où il fait bon vivre.

 

Vous l'avez tous probablement déjà lu, mais permettez-moi de citer ici encore le commentaire d'un lecteur du New York Times :

 

"La France incarne tout ce que les fanatiques religieux haïssent : la jouissance de la vie ic, sur terre, d'une multitude de manières : une tasse de café qui sent bon, accompagnée d'un croissant, un matin ; de belles femmes en robes courtes souriant librement dans la rue ; l'odeur du pain chaud ; une bouteille de vin partagée avec des amis, quelques gouttes de parfum, des enfants jouant au jardin du Luxembourg, le droit de ne pas croire en Dieu, de ne pas s'inquiéter des calories, de flirter et fumer, et de faire l'amour hors mariage, de prendre des vacances, de lire n'importe quel livre, d'aller à l'école gratuitement, de jouer, de rire, de débattre, de se moquer des prélats comme des hommes et des femmes politiques, de remettre les angoisses à plus tard : après la mort. Aucun pays ne profite aussi bien de la vie sur terre que la France". 

 

Faisons donc cela, même si le chemin semble ardu : remettons les angoisses à demain et profitons de la vie, chers amis.

 

Quiche "lorraine" végétale

Profitons avec cette quiche "lorraine" dans laquelle les lardons et la crème fraîche sont à base de soja, la pâte croustillante à souhait et la saveur des plus surprenantes.

 

Je vous laisse découvrir la recette par vous-même et vous souhaite une soirée aussi douce qu'elle peut l'être.

 

✿ ✿ ✿

 

Ingrédients, pour 1 quiche de 25 cm de diamètre :

 

Pour la pâte ~

- 250 g. de farine de blé T65

- 5 c. à s. d'huile d'olive

- 10 g. de fécule au choix (pomme de terre, maïs, arrow-root)

- 1/3 de verre à moutarde d'eau

 

Pour la garniture ~

- 200 g. de tofu fumé20 g. de levure maltée

- 1 oignon​

- 1 gousse d'ail

 

Pour l'appareil ~

- 400 g. de tofu soyeux

- 50 g. de farine au choix

- 10 g. de fécule

- 10 cl. de crème de soja

- 1 pincée de muscade moulue

- Sel gris de mer

- Poivre du moulin

- 1 c. à c. de moutarde à l'ancienne

 

La recette de Juliette :

 

1. Préchauffer le four à 180° C.

 

2. Mélanger tous les ingrédients de la pâte un à un et dans l'ordre. Former une boule. Etaler cette pâte assez finement dans un plat à tarte couvert de papier cuisson. Placer une feuille de papier cuisson sur la pâte, la couvrir de haricots secs et enfourner pour 10 minutes. Sortir du four et réserver.

 

3. Emincer l'oignon et l'ail et les faire revenir pendant 5 minutes dans une poêle, en remuant de temps en temps. Réserver. Couper le tofu en petits dés et l'ajouter aux oignons. Incorporer la levure maltée au mélange. Réserver.

 

4. Préparer l'appareil en mélangeant tous les ingrédients de l'appareil (hormis la moutarde) dans un robot. 

 

5. Enfin, garnir la pâte de moutarde à l'ancienne. Y déposer les oignons et le tofu fumé de manière homogène.Venir couvrir avec l'appareil.

 

6. Enfourner pour 40 minutes à 180° C.

 

7. Déguster chaud accompagné d'une salade verte.

Quiche "lorraine" végétale

Partager cet article

Repost 0
#menuob { width: 620px !important; }