En Bref...

  • : Les recettes de Juliette
  • Les recettes de Juliette
  • : Cuisine végétarienne, bio et gourmande - Écologie et bien-être - Photographie
  • Contact

Mots-Clés

Pinterest

Follow Me on Pinterest

Instagram

Instagram

18 mars 2018 7 18 /03 /mars /2018 16:30

 

Bonjour, les gourmand.e.s ! 

 

Voilà un moment que je n'ai pas partagé de recettes avec vous ici. Et cela m'a drôlement manqué, figurez-vous !

Vous connaîtrez très bientôt la raison de cette absence... Je peux juste vous dire, pour l'heure, que j'ai été grandement accaparée par un projet très stimulant et réjouissant que je vous présenterai prochainement... Il me tarde, d'ailleurs, de pouvoir tout vous raconter !

 

Mais passons, et parlons Pâques ; parlons chocolat ; parlons gourmandise.

L'arrivée imminente du printemps est synonyme de chasse aux oeufs dans le jardin, d'éclats de joie et de plaisir partagé. Chaque année, c'est le même rituel depuis que j'ai des enfants. Le matin de Pâques, je me lève tôt pour aller cacher minutieusement les oeufs, poules et autres lapins tant convoités. Je ne résiste pas au plaisir immense de voir mes deux loulous courir partout dans le jardin, un panier à la main, à la recherche des précieux trésors chocolatés. C'est pareil chez vous, j'imagine ?

 

Cette année, j'ai décidé de réaliser moi-même nos chocolats. Les oeufs et autres gourmandises de Pâques de qualité sont onéreux et peu variés. Si bien que la confection de chocolats maison est intéressante à plus d'un égard. Qui plus est, c'est relativement simple à réaliser et très plaisant ! J'aime travailler le chocolat, humer l'odeur qui s'en dégage et partager ce moment de cuisine avec mes garçons. 

 

Cette année, nous avons choisi deux associations fédératrices et ultra-gourmandes : chocolat-pâte à tartiner ; chocolat-purée de cacahuète (et non pas beurre de cacahuète, très sucré et plein d'additifs chimiques....). Pour encore plus de gourmandise, vous pouvez placer au coeur de chaque chocolat une amande ou une cacahuète entière. L'effet de surprise sera encore plus grand à la dégustation ! Si aucune de ces associations ne vous plaît (j'en doute, mais sait-on jamais !), optez pour du caramel salé !......

 

Pour réaliser ces oeufs, vous aurez besoin d'un moule en silicone avec l'empreinte de demi-oeufs. J'ai acheté le mien chez Sostrene Grene, une boutique de décoration que j'aime beaucoup. Ils sont en relief et forment des lapins et des oeufs décorés, j'aime beaucoup ! Mais n'importe quel moule en forme de demi-oeufs fera l'affaire, bien sûr. 

 

Je vous laisse découvrir la recette ci-après et vous dis à très vite !! 

Juliette

 

Ingrédients, pour 10 chocolats :

  • 150 g de chocolat noir de votre choix (choisissez le pourcentage qui vous plaît le plus)
  • 20 g de pâte à tartiner
  • 20 g de purée de noisette
  • Facultatif : 10 cacahuètes et/ou amandes nature entières

La recette de Juliette :

  1. Faites fondre le chocolat au bain-marie jusqu'à ce qu'il soit fondu. 
  2. Badigeonnez de chocolat fondu chaque empreinte du moule à l'aide d'un pinceau. Faites en sorte que le chocolat recouvre bien tout. Raclez à l'aide d'une spatule le dessus du moule de gauche à droite afin qu'il soit à peu près "propre". Tapez votre moule contre la plaque afin d'enlever les éventuelles bulles. 
  3. Placez au réfrigérateur pendant 30 minutes. 
  4. Sortez du réfrigérateur puis déposez au centre de chaque oeuf 1/2 c. à c. de purée de cacahuète ou de pâte à tartiner. Placez en centre, si vous le souhaitez, 1 petite amande ou 1 cacahuète. Recouvrez de chocolat fondu, raclez votre moule de gauche à droite avec une spatule afin d'enlever l'excédent de chocolat. Placez de nouveau au réfrigérateur pendant minimum 30 minutes. 
  5. Pour démouler, placez votre moule à l'envers sur une plaque. Ôtez délicatement chaque oeuf du moule, l'un après l'autre. 

 

Partager cet article

Repost0
23 février 2018 5 23 /02 /février /2018 17:00

Source

 

 

Bonjour à toutes et tous,

 

Au début de mois de février, je vous ai parlé de l’appel à initiatives citoyennes « Mon projet pour la Planète » qui s’inscrit dans le Plan climat porté par le Ministre de la Transition écologique et solidaire Nicolas Hulot, l'ADEME et l'Agence Française pour la Biodiversité.

 

Souvenez-vous : il s’agit d’un appel à toutes celles et tous ceux qui – soucieux du bien-être de leurs concitoyens – s’intéressent au sort de la planète.

 

Si je vous en parle de nouveau aujourd’hui, c’est que cette initiative ministérielle me tient à cœur. Elle est, de surcroît me semble-t-il, d’une importance capitale à l’heure où les enjeux climatiques sont particulièrement inquiétants.

 

Les autorités à la genèse de cette démarche souhaitent apporter une aide financière aux personnes porteuses de projets novateurs à visée écologique.

 

Permettre à différents acteurs – de la société civile notamment – de combattre le réchauffement climatique ; faciliter la rencontre de divers profils dans le but de faire bouger les lignes ; instaurer une émulation positive source de changement bienfaiteur pour la planète : tels sont les objectifs et les enjeux de ce projet ambitieux.  

 

- Concrètement, comment proposer son projet ? -

 

 Qui peut participer ? 

 

„- Toute structure relevant de l’Économie sociale et solidaire (ESS) – association, coopérative, mutuelle, fondation...

-„ Des structures de petite taille (start-up, TPE, PME…)

-„ Des établissements scolaires, des crèches, des étudiants, des clubs sportifs…

„ Des centres de formation professionnelle.

 

Un citoyen seul peut donc participer participer à condition qu'il ait un statut de personne morale, et donc qu'il crée une association.

 Si vous avez besoin de vous constituer en association, vous pouvez le faire facilement ICI.

 

Attention, les services de l’État et les collectivités (communes, conseils départementaux, etc.) ne peuvent pas présenter de projet.

 

 Le projet soumis doit répondre aux critères suivants 

 

  • Proposer des solutions pratiques et concrètes illustrant les orientations ou la mise en œuvre du Plan climat, en lien avec la transition écologique et solidaire ;
  • Être une initiative de terrain, donc avoir un ancrage territorial en France avec une échelle de mise en œuvre précise (quartier, village, ville...) ;
  • Satisfaire des objectifs sociaux et environnementaux ;
  • Favoriser l'interaction et la mise en mouvement d'une diversité d'acteurs.

 

Des projets déjà existants peuvent être proposés. Aussi, n’hésitez pas si vous avez besoin d’un coup de pouce pour développer une initiative verte, concrète et innovante !

 

 

 Trois thématiques, toutes interdépendantes et d’égale importance, sont envisageables pour l'élaboration de votre projet 

 

  • La thématique « énergie » : « Soyez créatifs dans les énergies renouvelables et agissez pour faire des économies d’énergie »

Ex : Vous souhaitez commercialiser des plaquettes de bois destinées à alimenter des chaudières en circuit court ; vous avez une activité en lien avec les énergies renouvelables ou la mobilité durable (co-voiturage…)…

 

  • La thématique « économie circulaire » : « Imaginez des circuits de production et de consommation relocalisés et économes en ressources »

Ex : Vous envisagez de créer une entreprise de réparation ou de réutilisation d'objets de seconde main ; vous souhaitez lutter contre le gaspillage alimentaire ; vous voulez soutenir les circuits de production et/ou de consommation…

 

  • La thématique « biodiversité » : « Protégez et valorisez la biodiversité près de chez vous ».

Ex : Vous avez pour ambition de restaurer des milieux naturels locaux pour la biodiversité ; vous souhaitez mettre en place des activités économiques basées sur la valorisation de la biodiversité locale...

 

Il vous sera demandé de vous présenter, de présenter votre projet et le budget requis de manière détaillée.

 

◆ Vous pensez réunir tous ces différents critères et souhaitez soumettre votre projet ? 

 

„ Alors rendez-vous sur www.monprojetpourlaplanete.gouv.fr pour candidater en ligne.

Il vous sera demandé de vous présenter, de présenter votre projet et le budget requis de manière détaillée.

 

 

 Comment sont sélectionnés les projets soumis ? 

 

Une fois votre projet soumis, il devra passer plusieurs étapes :

 

  1. Le ministère de la Transition écologique et solidaire, l'ADEME et l'Agence française pour la biodiversité, analyseront son éligibilité ;

 

  1. Trois jurys citoyens, un par thématique, composés à la fois de citoyens, d'experts scientifiques et techniques, sélectionneront ensuite les projets selon des critères d'évaluation prédéfinis ;

 

  1. Enfin, les projets qui auront passé les deux premières étapes seront soumis au vote de tous les citoyens sur la plateforme dédiée.

 

Les projets ayant remporté le plus de suffrages bénéficieront d’un accompagnement technique et financier de l'ADEME et de l'Agence française pour la biodiversité.

 

Une enveloppe globale de 3 millions d'euros est allouée au programme (20 000 € minimum à 100 000 € maximum par projet sélectionné). 

 

 

 L’agenda 

 

  • Jusqu’au 28 février 2018 : dépôt des projets sur la plateforme en ligne monprojetpourlaplanete.gouv.fr
  • Début avril 2018 : journée de délibération des trois jurys citoyens pour sélectionner les projets qui seront soumis au vote de tous
  • Avril à mai 2018 : vote ouvert à tous directement sur la plateforme en ligne
  • Courant mai 2018 : annonce et démarrage des projets lauréats

 

Voici, ci-dessous, une petite infographie qui récapitule très clairement ce que je viens de vous expliquer…

 

Maintenant que vous avez tous les éléments en main, n’hésitez plus !

 

Croyez en votre projet, soumettez-le au vote des citoyens et tâchez de mobiliser votre communauté pour le pousser le plus loin possible !

 

Je vous souhaite à toutes et tous de concrétiser vos rêves les plus verts et de mener à bien vos projets pour la planète.

 

Juliette

 

 

* Article sponsorisé par le Ministère de la tradition écologique et solidaire

Partager cet article

Repost0
31 janvier 2018 3 31 /01 /janvier /2018 17:45

 

Bonjour, ami.e.s gourmand.e.s !

 

Après les fêtes de fin d’année et la galette des rois (dont nous avons certainement tou.te.s un peu abusé au mois de janvier), voici venu le temps de la Chandeleur et de ses crêpes qu’on aime tant…

 

Faire sauter les crêpes, c’est une tradition qui, chez moi, se transmet de mère en fille. Bretonne d’origine, je revendique les coutumes de mon « pays » et mon amour des crêpes (qu’elles soient de froment ou de blé noir, d’ailleurs !).

 

Si les crêpes de froment sont traditionnellement composées de farine de blé, d’œuf et de lait de vache, celles que je vous propose aujourd’hui sont quelque peu différentes :

 

 Elles sont tout d’abord sans gluten car la farine est ici remplacée à 100% par de la fleur de maïs Maïzena®, qui en propose désormais en bio.

 

 L’amidon de maïs dont la Maïzena® est composée permet en outre de se passer d’œufs car c’est justement cet amidon qui joue le rôle de liant. On obtient ainsi des crêpes très légères et digestes (fini par ailleurs les grumeaux dans la pâte !), idéales pour les estomacs fragiles… mais pas que !

 

 Le lait végétal se substitue au lait animal pour vous offrir des crêpes 100% végétales.

 

 Enfin, j’ai parfumé mes crêpes grâce au sucre vanillé bio et équitable Alsa, une référence bio déjà présente sur le marché qui ne manque pas de gourmandise (les grains de vanille sont clairement visibles dans le sucre !).

 

La présentation sous forme d’aumônière donne à ces crêpes une touche originale. Cela permet de les garnir différemment, d’en faire un dessert à l’assiette raffiné tout en restant simple à réaliser. Il en faut peu, finalement, pour faire d’un dessert somme toute assez banal une gourmandise belle à voir et délicieuse à déguster (n’hésitez pas, d’ailleurs, à aller faire un tour ici pour davantage d’idées de dressages originaux).

 

L’alliance de la pomme et du caramel n’est quant à elle plus à prouver. Je crois qu’il est donc inutile pour moi d’essayer de vous convaincre de la gourmandise de ce dessert. Les photos se suffisent à elles-mêmes, me semble-t-il… Enfin, je vous laisse apprécier la chose et me dire ce que vous en pensez !

 

Belle journée à tou.te.s, et bonne chandeleur à venir…

 

Psssst… Ne râtez pas la fin de l’article, une surprise vous y attend !

 

◆ ◆ ◆

­ ­ ­ ­ ­

 

 

 

 

Ingrédients, pour 6 crêpes

 

- 200 g de Maïzena® Bio

- 50 cl de lait végétal au choix (amande, soja, avoine, riz…)

- 1 sachet de sucre vanillé bio Alsa

- 1 cs d’huile d’olive

- 1 pincée de sel

 

- 4 belles pommes

- 1 sachet de sucre vanillé bio Alsa

- Caramel salé

 

 

Petite astuce pratique « gain de temps » :

Vous pouvez réaliser vos crêpes à l’avance (le jour même de préférence), avant d’y disposer la garniture encore chaude et de les recouvrir - plus ou moins - de caramel tiède.

 

 

 

 

 

La recette de Juliette

 

1. Versez le lait végétal dans un mixeur puis ajoutez les autres ingrédients. Mixez pendant 2 minutes puis laissez reposer pendant 30 minutes à température ambiante (à défaut de mixeur, versez le lait végétal dans un saladier puis versez progressivement la Maïzena® et incorporez-la à l’aide d’un fouet, avant d’ajouter le reste des ingrédients).

2. Graissez une poêle à crêpes. Faites chauffer et versez-y une louche de pâte. Étalez la pâte et laissez cuire 1 à 2 minutes de chaque côté. Renouvelez l’opération jusqu’à épuisement de la pâte.

3. Lavez les pommes et coupez-les en petits dés. Faites-les revenir environ 10 minutes à feu moyen dans une poêle graissée (avec de la margarine ou du beurre) jusqu’à ce qu’elles soient bien fondantes. Saupoudrez-les de sucre vanillé et laissez caraméliser 2 minutes.

4. Placez une crêpe sur une assiette. Déposez une cs de pommes chaudes au centre. Remontez les bords de la crêpe puis fermez-la en accordéon à l’aide d’un pic de 8 cm de longueur environ. Versez un peu de caramel tiède sur le dessus et servez de suite.

 

◆ ◆ ◆

- CONCOURS -

 

 

 

 

À l’occasion de la Chandeleur, Maïzena®, Alsa et moi-même vous faisons gagner 3 lots identiques à celui que vous pouvez voir ci-contre.

 

Pour tenter votre chance :

 

- Laissez-moi un commentaire ci-dessous en me disant comment vous aimez manger vos crêpes ;

 

- Invitez vos amis à participer sur vos réseaux sociaux.

 

Vous avez jusqu’au 5 février pour participer (France métropolitaine).

 

Bonne chance à tou.te.s !

 

Vous pouvez également jouer au Grand Jeu de la Chandeleur directement sur le site :)

------

** Article réalisé en partenariat avec Maïzena et Alsa **

Partager cet article

Repost0
#menuob { width: 620px !important; }