En Bref...

  • : Les recettes de Juliette
  • Les recettes de Juliette
  • : Cuisine végétar/lienne, bio et gourmande - Partage de mes découvertes santé et bien-être - Photographie culinaire
  • Contact

Mots-Clés

Pinterest

Follow Me on Pinterest

Instagram

Instagram

31 mars 2017 5 31 /03 /mars /2017 15:37

 

Bonjour, les amis !

 

Les graines germées sont un petit plaisir gustatif que je m'offre chaque jour. Simples à faire pousser, elles sont excellentes pour la santé et tellement riches en saveurs.

 

Toutes les graines ou presque peuvent germer. Il faut cependant distinguer les graines à mucilage des autres. Aussi, pour les premières (à mucilage, donc, c'est-à-dire autour desquelles une paroi visqueuse se forme après trempage), le germoir que vous utiliserez sera différent de celui des graines dites "classiques".

 

Les graines que vous voyez sur les photographies sont des graines de roquette (à mucilage, donc). Elles poussent en quelques jours dans un germoir spécial pour graines à mucilage (de la marque A. Vogel ici), sur une grille au-dessus d'un peu d'eau.

 

Pour plus d'informations sur les graines germées, leurs bienfaits et leurs utilisations, je vous renvoie vers l'article que j'ai écrit il y a quelques années sur le sujet : les graines germées et leurs vertus. N'hésitez pas si vous avez des questions, je serai heureuse d'y répondre !

 

Pour ma recette de pesto quelque peu revisitée (je suis bien consciente qu'un pesto se compose traditionnellement de basilic), n'importe quelles graines germées feront l'affaire.

Toutefois, pour une saveur assez douce, choisissez des graines d'alfalfa ou de haricot mungo. Pour un goût plus relevé, des graines de cresson, de roquette ou de radis seront plus adaptées.

 

La levure maltée présente dans ma recette vient quant à elle remplacer le parmesan, pour un pesto 100% végétal. Rien ne vous empêche toutefois d'opter pour ce fromage italien.

 

Nous avons dégusté ce pesto sur un plat de spaghetti à la farine de sarrasin. Franc succès du côté de mon homme et de mon cadet. L'aîné, peu habitué à la saveur des graines germées dans une sauce, a boudé le plat... Quant à moi, j'ai trouvé cela délicieux et suis ravie de partager aujourd'hui ma recette avec vous !

 

Je serai heureuse de connaître votre avis sur cette recette, et vous dis à très vite.

Doux week-end à tou-tes...!

 

 

 

Ingrédients, pour 1 petit bol (soit 2 personnes):

  • 70 g. de graines germées au choix
  • 70 g. de pignons de pin
  • 2 c. à s. d'huile d'olive
  • 30 g. de levure maltée
  • 2 c. à s. de jus de citron
  • Sel Herbamare

 

La recette de Juliette :

  1. Faire torréfier les pignons de pins 2-3 minutes dans une poêle.
  2. Verser tous les ingrédients dans un mixeur. Mixer jusqu'à obtention d'un mélange lisse. Saler à convenance.
  3. Déguster sur un plat de pâtes ou à l'apéritif tartiné sur des crackers.

 

Partager cet article

Repost 0
5 mars 2017 7 05 /03 /mars /2017 10:00

 

Bonjour, les ami-e-s !

 

Je me suis aperçue que, dernièrement, j'avais fait la part belle au sucré sur le blog et que je n'avais de ce fait pas partagé avec vous depuis un moment l'une de mes recettes salées du quotidien - à tort !

J'ai, en réserve (pour les prochaines publications), un plat indien à tomber et un encas salé à peaufiner... Il me faut juste trouver le temps de les réaliser et de les photographier pour ensuite les partager avec vous. Patience, donc !... (D'ailleurs, n'hésitez pas à me suivre sur Instagram : j'y partage très souvent mes petits plats du quotidien.)

 

Pour l'heure, c'est une recette de blinis incroyablement fondants et absolument délicieux que je vous propose. Je crois que j'ai trouvé LA recette de blinis incontournable - celle qui me plaît à 100% tant par la texture que par la saveur qu'elle confère à ces mini-pancakes salés.

 

J'ai imaginé cette recette pour mon amie Monique qui a récemment lancé son e-magazine Double M aux côtés de son amie Morgane (d'où le nom du magazine !).

Je vous invite à aller y jeter un oeil, à y flâner et à naviguer d'articles en articles, tous de qualité et abordant des sujets aussi divers que la mode, la beauté et le bien-être, l'alimentation, les voyages, la déco, etc.

Monique, végétarienne comme moi, y a déjà publié une recette de porridge chaud ou froid qui me tente beaucoup... (et vous connaissez mon amour pour le porridge, non ?).

 

◆ ◆

 

Parlons désormais un peu plus de ma recette du jour...

 

Ces blinis sont composés principalement de patate douce réduite en purée et de farine de blé noir (aussi appelée farine de sarrasin). La patate douce apporte de la douceur, du moelleux et une saveur légèrement sucrée que j'aime beaucoup. Le blé noir, quant à lui, leur donne du caractère et un petit arrière-goût de Bretagne très appréciable. La fécule et la crème de riz, enfin, permettent de jouer le rôle de liant et remplacent donc les oeufs.

 

Ils peuvent être servis chauds (c'est ainsi que je les préfère, tout juste faits), ou froids. Ils se conservent très bien au frais dans une boîte hermétique. Vous pouvez également les préparer la veille et les réchauffer rapidement à la poêle ou au micro-ondes.

 

- Idées de garnitures -

 

 Celle que je préfère : un peu de yaourt de soja citronné, d'échalote ciselée, d'avocat et de graines germées ;

 Tout type de tartinade : guacamole, houmous, caviar d'aubergine, tartinade de lentilles corail et coco, tzatziki...

 

J'espère vous avoir mis l'eau à la bouche... J'attends vos retours sur cette recette qui, je l'espère, vous plaira autant qu'à moi...

 

Belle journée à tou-te-s, et à très vite !

 

 

◆ ◆

Ingrédients, pour 1 douzaine de blinis :

  • 250 g. de purée de patate douce
  • 100 g. de farine de sarrasin ou blé noir
  • 40 g. de fécule de pomme de terre (ou de maïs)
  • 1 c. à c. de poudre à lever
  • 15 cl. de lait d'avoine (ou autre lait végétal)
  • 10 cl. de crème de riz (ou autre crème végétale)
  • 1 belle pincée de sel de mer
  • Huile de coco ou d'olive

La recette de Juliette :

  1. Éplucher les patates douces et les couper en morceaux grossiers. Faire bouillir une casserole d'eau chaude, y plonger les patates douces et laisser cuire à feu moyen pendant 15 minutes jusqu'à ce qu'elles soient fondantes. Égoutter. 
  2. Placer les patates douces dans un blender ou mixeur avec le reste des ingrédients, sauf l'huile. Mixer jusqu'à obtention d'une pâte bien lisse.
  3. Faire chauffer une poêle, la graisser à l'aide d'un morceau de papier absorbant imbibé d'huile et y verser 2 ou 3 cuillères à soupe de pâte pour former 2 ou 3 blinis distincts (le nombre va dépendre du diamètre de votre poêle). Laisser cuire les blinis 3 minutes de chaque côté à feu moyen. Réserver, graisser à nouveau la poêle et renouveler l'opération jusqu'à épuisement de la pâte.
  4. Servir tiède ou froid, surmonté d'un peu de yaourt de soja citronné, d'échalote ciselée, d'avocat et de graines germées.

 

◆ ◆

 

Partager cet article

Repost 0
7 février 2017 2 07 /02 /février /2017 07:18

 

Bonjour à tou-te-s !

 

La chandeleur est passée, certes, mais ce n'est pas une raison pour éliminer le sarrasin de nos assiettes. D'abord parce que c'est délicieux (je suis bretonne, ce qui contribue peut-être à mon manque d'objectivité ?!) ; ensuite parce que cette céréale est excellente pour la santé. Sans gluten, hautement nutritive, riche en protéines végétales, énergétique et très facile à digérer, je ne peux que vous inviter à l'intégrer dans votre régime alimentaire.

 

Le sarrasin utilisé ici - aussi appelé "kasha" - se trouve sous forme de graines grillées, ce qui décuple sa saveur. Elles sont idéales en salade comme ici, mais aussi en "bouillie" ou encore en galettes.

Je les consomme également ainsi : saupoudrées sur une salade, elles apportent du croquant et du peps aux mélanges salés.

 

Où acheter ces graines de sarrasin grillées ? >>> En épicerie bio ou au rayon "cuisine du monde" de votre supermarché (le kasha est en effet beaucoup consommé dans les pays de l'Est de l'Europe et en Russie).

 

Attention à leur cuisson : veillez à ce que les graines ne soient pas trop cuites lorsque vous voulez les consommer en salade comme ici, au risque de les voir se transformer en une purée peu alléchante.

 

Idées gourmandes :

> Ajoutez, à cette salade, des graines de votre choix : courge, pavot, sésame, tournesol...

> Ajoutez-y de l'avocat cru, coupé en petits morceaux, ou toute autre crudité de saison.

 

Cette salade peut se préparer la veille ou l'avant-veille, dès lors que vous la conservez au frais. Assaisonnez-la au dernier moment et appréciez ses saveurs originales mêlant exotisme et terroir culinaire français.

 

Belle journée à tou-te-s, et à très vite !

 

 

 

 

Ingrédients, pour 4 personnes :

 

1. Le kasha

  • 500 ml. de bouillon de légumes
  • 250 g. de kasha
  • 1 gousse d'ail
  • 1 échalote
  • 1 petit oignon rouge
  • 5 branches de coriandre fraîche

2. La patate douce

  • 250 g. de patate douce
  • Sel gris de mer

3. Assaisonnement

  • 30 ml. de vinaigre de vin rouge
  • 40 ml. d'huile d'olive
  • 1 c. à s. de moutarde à l'ancienne

 

 

 

 

◆ ◆

 

La recette de Juliette :

 

- Le kasha -

  1. Faire bouillir 500 ml. de bouillon de légumes. Y plonger le kasha et laisser cuire environ 15 minutes (pas davantage car cela risquerait de se transformer en purée).
  2. Égoutter le kasha et réserver dans un saladier.
  3. Ciseler très finement l'ail. Hacher l'échalote, l'oignon rouge et la coriandre. Les incorporer au kasha cuit. Mélanger. Réserver.

- La patate douce -

  1. Éplucher la patate douce et la couper en petits cubes.
  2. La déposer sur une plaque couverte de papier cuisson ; la badigeonner d'huile, saler et enfourner pour 20-25 minutes à 180° C.
  3. Sortir du four et laisser refroidir.

- L'assaisonnement -

  1. Mélanger le vinaigre, l'huile et la moutarde.
  2. Mélanger les ingrédients et assaisonner juste avant de servir. Cette salade peut être préparée 1 à 2 jours à l'avance et placée au réfrigérateur.

 

 

Partager cet article

Repost 0
#menuob { width: 620px !important; }