En Bref...

  • : Les recettes de Juliette
  • Les recettes de Juliette
  • : Cuisine végétarienne, bio et gourmande - Écologie et bien-être - Photographie
  • Contact

Mots-Clés

Pinterest

Follow Me on Pinterest

Instagram

Instagram

25 juillet 2018 3 25 /07 /juillet /2018 16:29

 

Bonjour, les ami.e.s !

 

J'espère que votre été se passe bien et que vous profitez, pour les chanceux vacanciers, du soleil qui semble avoir élu domicile partout dans l'Hexagone (pour notre plus grand bonheur !).

 

En été, on n'a guère envie d'allumer son four. Aussi, je vous propose aujourd'hui de réaliser des tartes sans passer par la case four. La base est crue et se substitue aux traditionnelles pâtes feuilletées ou brisées. Elle est surmontée d'une garniture fruitée à moitié crue également. L'ensemble est fondant, hyper gourmand et très original. 

 

➤ Les avantages d'un tel dessert sont multiplesvotre tarte est saine (elle ne contient que des "bons" glucides, est énergétique et riche en nutriments), rapide et simple à réaliser (pas de cuisson, mis à part pour la compote, autant de temps d'attente en moins), goûteuse et originale.

 

Qui plus est, le fait de faire tremper les noix de cajou toute une nuit les "active". Je vous explique : 

Lorsqu'on fait tremper des oléagineux (quels qu'ils soient : amande, noix, noisette...), le processus de germination commence. Cela permet de mieux les digérer et augmente leur quantité de vitamines C & B tout en augmentant par ailleurs leur pouvoir d'assimilation du magnésium, potassium, calcium, fer et zinc. Il est donc important de ne pas sauter cette étape ! 

 

Nous adorons cette base de tartelettes. Une fois la pâte réalisée, vous pouvez imaginer tous types d'associations bien sûr. Laissez parler votre imagination ! 

 

Je vous laisse découvrir la recette ci-après et vous souhaite une belle journée,

Juliette

 

 

 

 

 

Ingrédients, pour 4 tartelettes

 

~ Pour le fond de tarte ~

  • 150 g. de noix de cajou nature
  • 100 g. de dattes
  • 2 c. à s. d'huile de coco
  • 1 pincée de sel

 

~ Pour la garniture ~

  • 2 bâtons de rhubarbe
  • 2 pommes
  • 2/3 c. à s. de sucre complet rapadura

 

 ◆ ◆

 

 

 

 

 

 

La recette de Juliette

 

~ La pâte ~

  • La veille au soir, mettez les noix de cajou à tremper dans un saladier d'eau à température ambiante.
  • Le lendemain, dénoyautez les dattes et égouttez puis rincez les noix de cajou.
  • Dans un robot, mixez tous les ingrédients du fond de tarte jusqu'à obtention d'une pâte sableuse.
  • Sur une plaque couverte de papier cuisson, du bout des doigts, foncez 1 emporte-pièce en prenant soin de bien former un rebord assez haut. Retirez délicatement l'emporte-pièce et répétez 3 fois l'opération. (Si vous n'avez pas d'emporte-pièces, utilisez des moules à tartelettes).
  • Placez les fonds de tarte au réfrigérateur pendant 1 heure minimum.

 

~ La garniture ~

  • Épluchez les pommes et coupez-les grossièrement. Coupez la rhubarbe en petits tronçons (inutile de l'éplucher si les tiges ne sont pas trop grosses ou filandreuses). Faites revenir le tout dans une casserole avec un fond d'eau et le sucre de canne. Mélangez de temps en temps et remettre un peu d'eau si cela accroche. Laissez cuire environ 15-20 minutes jusqu'à ce que le tout soit bien fondant. Mixez à l'aide d'un mixeur plongeant et laissez refroidir. Sucrez davantage si la compote vous semble trop acide.

 

~ La phase finale ~

  • À l'aide d'une spatule, placez chaque fond de tarte sur une assiette à dessert (ou laissez-les dans leur moule si vous n'avez pas utilisé d'emporte-pièce). Garnissez)les de compote puis couvrez joliment avec des fruits rouges crus.

Replacez au frais jusqu'au moment de servir.

 

Partager cet article

Repost0
18 juillet 2018 3 18 /07 /juillet /2018 07:04

 

Bonjour, les ami.e.s !

 

Je vous le disais dans mon billet précédent : je suis en vacances ; et qui dit vacances dit repos ! Cela vaut pour tout, la cuisine y compris. En vacances, je cuisine simple, rapide et complet. Pas de chichi (il n'y en a jamais chez moi d'ailleurs !) si bien que je partage avec vous aujourd'hui une recette réalisée avant de partir.

 

Il m'arrive parfois de chercher l'inspiration sur internet, quand l'imagination vient à me manquer ou que je ne sais trop que faire d'un ingrédient que j'ai à la maison. C'était le cas avec des petits pois que je ne voulais pas consommer cuits à la vapeur (ou même crus, dévorés comme des bonbons qui me rappellent l'enfance). 

 

C'est sur le site Club Carotte que j'ai trouvé mon bonheur. Si vous ne connaissez pas encore ce site de partage de recettes, je vous invite à y faire un tour ! Chacun peut y déposer une recette, dès lors qu'elle est végétarienne ou végétalienne. Vous pouvez ainsi piocher à volonté parmi les dizaines de recettes déjà en ligne. Pratique, non ? 

 

Les petits pois dégustés ainsi, en panna cotta, sont délicieux. Mêlés à la saveur de la menthe, c'est un pur délice (vous pouvez aussi découvrir ma recette de crème aux petits pois et menthe ici).

 

Je vous laisse découvrir la recette et vous dis à très bientôt. Je retourne pour l'heure profiter du soleil, du cri des mouettes et des vagues.....

Juliette​​​​​​​

 

 

Ingrédients, pour 6 personnes :

- 150 g de petits pois

- 20 cl de crème végétale

- 20 cl de lait végétal

- 3 g d'agar-agar 

- Quelques feuilles de menthe fraîche

- Sel de mer

 

 

La recette Club Carotte :

1. Écossez les petits pois, puis les cuire dans une casserole d’eau bouillante salée pendant 12 à 15 minutes environ.

2. Dans un bol, délayez l’agar-agar avec la crème végétale.

3. Placez dans un blender, la crème délayée avec l’agar-agar, le lait, les petits pois égouttés et quelques feuilles de menthe fraîche. Mixez le tout jusqu’à obtenir un mélange lisse et homogène.

4. Versez la préparation dans une casserole et portez à ébullition 30 secondes. Salez.

5. Versez le tout dans les verrines, laissez refroidir puis placez au réfrigérateur une heure minimum avant de servir. 

 

Partager cet article

Repost0
8 juillet 2018 7 08 /07 /juillet /2018 10:04

 

Bonjour, les ami.e.s !

 

Je ne partage que peu souvent de recettes de boissons ici. Il est vrai que la mixologie est un art à part entière qui se distingue de la cuisine, même si cette discipline, au même titre que la seconde, est une question d'équilibre subtil entre différents ingrédients. 

 

La raison de ce partage aujourd'hui ? Mon amour pour le virgin Mary, cette boisson sans alcool dérivée du Bloody Mary (qui contient de la vodka), composée de jus de tomate bien frais, de Tabasco (pour lui donner un côté piquant) et de citron. La recette n'est en rien une invention de ma part ; c'est celle que l'on trouve dans tout bon manuel de cocktails. L'originalité tient ici à l'utilisation d'un jus de tomate de qualité (Biotta tomate) et de sel Herbamare pour remplacer le sel de céleri. 

 

Cette boisson ne fait pas l'unanimité, le jus de tomate étant préféré par beaucoup dans les sauces ou autre préparations culinaires salées. Je vous invite toutefois à tester car vous pourriez changer d'avis ! Cette boisson est, je trouve, drôlement rafraîchissante et donc parfaite en ces temps de chaleur intense. 

 

L'heure des vacances approche pour moi. Ma belle Bretagne m'appelle et il me tarde d'ailleurs de la retrouver ! 

J'ai prévu quelques petites recettes à partager avec vous cet été et ne serai donc pas complètement absente ici. Je vous invite toutefois à me suivre sur Instagram, réseau social sur lequel je partagerai certains jolis moments sélectionnés pour vous.

 

D'ici-là, je vous souhaite un beau début d'été et vous dis à très vite,

​​​​​​​Juliette

 

 

 

 

Ingrédients, pour 1 verre :

 

- 10 cl de jus de tomate

- 4 cl de vodka

- Le jus d'1/2 citron

- 2 gouttes de Tabasco

- 1 trait de Worcestershire sauce

- 1 pincée d'Herbamare

- 4 glaçons

 

La recette de Juliette :

 

1. Placez les glaçons dans le fond d'un verre haut. 

2. Versez les ingrédients au fur et à mesure sur les glaçons et servez de suite. 

 

Pour une version sans alcool, retirez la vodka et remplacez-la par l'équivalent de jus de tomate !

Et si vous n'aimez pas la vodka, remplacez-la par un autre alcool dit "fort" (rhum, tequila, etc.)

 

 

 

Partager cet article

Repost0
#menuob { width: 620px !important; }