En Bref...

  • : Les recettes de Juliette
  • Les recettes de Juliette
  • : Cuisine végétar/lienne, bio et gourmande - Partage de mes découvertes santé et bien-être - Photographie culinaire
  • Contact

Mots-Clés

Pinterest

Follow Me on Pinterest

Instagram

Instagram

18 décembre 2017 1 18 /12 /décembre /2017 18:17

 

Bonjour, les ami.e.s ,

 

Vous êtes plusieurs à m'avoir demandé des idées pour concocter un menu de fête 100% végétarien.

À quelques jours de Noël et du réveillon de la Saint Sylvestre, j'ai donc recensé mes recettes de fêtes pour vous proposer plusieurs idées pour l'apéritif, l'entrée, le plat et le dessert avec, en supplément, quelques idées de cadeaux gourmands à réaliser vous-même et à glisser sous le sapin. 

 

Pour accéder aux recettes, cliquez sur les intitulés qui vous font envie ! Et n'hésitez pas à piocher dans le reste du blog : cette liste est bien sûr non exhaustive. 

 

 ​​​​​​​Apéritif 

 

 

◆ Entrée 

 

◆ Plat 

 

 

◆ Dessert 

 

◆ Cadeaux gourmands 

 

◆ ◆ ◆

 

Voilà, j'espère que vous y trouverez l'inspiration si jamais votre menu de fêtes n'est pas encore bouclé. 

 

Passez de belles fêtes de fin d'année les ami.e.s ! 

 

Partager cet article

Repost0
15 décembre 2017 5 15 /12 /décembre /2017 07:19

Crédit photo : Bernhard Winkelmann

 

 

Bonjour, les gourmand.e.s,

 

Début décembre, j'ai eu l'immense chance et plaisir de déjeuner au restaurant*** l'Arpège du chef Alain Passard. 

 

Ce chef est celui dont la cuisine me faisait rêver. Il travaille avec merveille les légumes qu'il prend soin de cultiver lui-même dans ses potagers de France. Il les chouchoute, les bichonne, les aime et les cuisine - sans jamais utiliser le moindre pesticide ou insecticide.

Végétarien de surcroît, ce faiseur de délices fait la part belle au monde végétal, le sublime pour enchanter nos papilles. 

 

À l'occasion des fêtes, Vittel lui a demandé d'imaginer et de mettre au point un menu de réveillon étoilé qui pourrait s'accorder avec la saveur unique de l'eau minérale naturelle de Vittel.

 

Pari réussi. 

Imaginez : je suis confortablement installée dans une salle voutée et profite du moment. Le chef, naturellement humble et souriant, vient nous expliquer, à chaque nouveau plat qui nous est servi, les subtilités des mélanges, les choix de saveurs et les associations qu'il a choisies pour se marier au mieux avec l'eau de Vittel.

 

Car oui, cette eau a bien un goût et une particularité : sans entrer dans des considérations scientifiques, sachez que cette eau vous permet de vous rincer la bouche très vite entre chaque plat, si bien qu'on en buvant un verre entre chaque mets, vous appréciez pleinement toutes les saveurs qui vous sont proposées tout au long du dîner (c'est ce qu'on appelle la « caudalie » d'une eau). J'espère avoir bien résumé ce que l'expert en août nous a appris lors du déjeuner… !

 

Place désormais au menu (à la carte de son restaurant le soir jusqu'au 22 décembre). Voici ce que vous pourrez déguster, si jamais vous voulez c'est tenté par l'aventure :

 

 

Amuse-bouche

Chaud-froid d’œuf 4 épices et vinaigre de Xérès (tellement doux et subtil, j'ai adoré)

 

Demi-entrées

Velouté automnal de la forêt Noire, crème soufflée


-


Tartare pourpre végétal acidulé Betterave de pleine terre (voir la recette ci-après)

 

Plat

Carré de veau de Corrèze grillé, parfum de «vin chaud» et endive caramélisée

>>>Pour moi (et l'autre personne végétarienne de la tablée), le carré de veau a été remplacé par une composition végétale autour de différents légumes

 

Dessert

Tarte aux pommes Bouquet de roses© (le dessert signature du Chef)

 

 

Je suis heureuse de partager avec vous aujourd'hui l'une des deux entrées colorées du menu, dans laquelle le Chef Passard réinvente le tartare traditionnel pour en faire une entrée végétale surprenante et absolument délicieuse.

Lisez donc...

 

 

 

 

 Ingrédients pour 1 personne :

• 100g de betteraves rouges

• 1 demi-oignon

• Câpres

• 2 branches d’estragon

• Tabasco

• Sauce soja

• 3 cornichons au vinaigre

• 1 grosse cuillère à café de mayonnaise à la moutarde à l’ancienne

 

La recette d'Alain Passard :

 

·         Mélangez les betteraves rouges cuites hachées au couteau avec l’oignon ciselé.

·         Ajoutez une demi-cuillère à soupe de câpres, les feuilles des deux branches d’estragon frais hachées, quelques gouttes de Tabasco et de sauce soja, les cornichons au vinaigre ciselés et la mayonnaise à la moutarde à l’ancienne. Mélangez le tout.

·         Pour agrémenter, le Chef vous conseille de l’accompagner de crème liquide fouettée, une demi-cuillère à soupe de sauce Worcestershire et une pincée de 4 épices.

·         Vous pouvez servir le tartare avec quelques pousses de mesclun assaisonnées avec de l’huile d’olive, du vinaigre de Xérès et de pommes gaufrettes.

Le panier de légumes du chef avec lequel je suis repartie...

Vous pouvez tenter de gagner le même sur ma page FACEBOOK jusqu'à ce soir ! 

Partager cet article

Repost0
12 décembre 2017 2 12 /12 /décembre /2017 17:21

 

Bonjour, les gourmand.e.s,

 

La semaine dernière, je vous proposais une recette d'entrée festive que vous pouvez retrouver ICI (elle a d'ailleurs plus à toutes celles et ceux qui l'ont d'ores et déjà testée !).

 

Aujourd'hui, c'est un dessert gourmand que je vous soumets.

Le mélange chocolat-orange, que je n'affectionnais pas particulièrement il y a encore quelques mois, est devenu l'un de mes préférés (après, tout de même, le mélange chocolat-menthe, indétrônable encore chez moi…). 

 

La recette ci-après est très simple. Ce qui la rend festive, c'est l'ajout de zeste d'orange, d'un glaçage très chocolaté et d'une boule de glace à la vanille, qui font tous trois de ce dessert un vrai moment de plaisir et de gourmandise.

 

Vous pouvez choisir de la préparer en version individuelle (le service se fera donc à l'assiette), ou d'en faire un gros gâteau que vous déposerez sur la table avant de servir vos hôtes. 

 

Pour encore plus de gourmandise, vous pouvez préparer une seconde dose de glaçage, que vous proposerez tiède, servie dans un petit pot, et que vos convives ajouteront s'ils le souhaitent sur leur part de gâteau.

 

Je vous laisse, pour l'heure,  mais reviens très vite avec un billet spécial Noël, dans lequel je vous donnerai des idées de menus 100 % végétariens, pour régaler vos convives et vous-même... sans cruauté ! 

 

Bonne soirée à tou.te.s et à très vite donc,

Juliette

 

Ingrédients, pour 10-12 mini-gâteaux ou 1 grand :

 

- Pour la pâte à gâteau -

- 150 g de chocolat noir pâtissier

- 5 cs de purée d'amande blanche

- 5 cs d'huile d'olive

- 80 g de sucre complet (rapadura)

- 35 cl de lait végétal (ici amande)

- 300 g de farine

- 1/2 cc de sel

- 10 g de poudre à lever (soit 1 sachet)

- 100 g de pépites de chocolat

- Le zeste de 1 ou 2 oranges (pour un goût plus ou moins prononcé de l'orange)

 

- Pour le glaçage -

- 100 g de chocolat noir pâtissier

- 20 cl de crème de soja

 

La recette de Juliette :

 

1. Le gâteau

- Préchauffez votre four à 180°.

- Dans un saladier ou dans le bol de votre robot, mélangez le chocolat, la purée d'amande et l'huile d'olive. 

- Ajoutez le sucre complet et le lait végétal.

- Ajoutez ensuite la farine, le sel et la poudre à lever. Mélangez bien puis ajoutez les pépites de chocolat et le zeste d'orange.

- Versez la préparation dans des moules individuels à bundt cakes (ou autres) préalablement graissés, ou dans un grand moule à gâteau, préalablement graissé également.

- Enfournez pour 15 minutes si vos gâteaux sont petits, ou 25 minutes pour un grand gâteau (surveillez la cuisson : plantez la lame d'un couteau au coeur de votre gâteau. Si elle en ressort "propre", votre gâteau est cuit !).

 

2. Le glaçage

- Au bain-marie, faites chauffer les pépites de chocolat avec la crème de soja. Laissez fondre.

 

3. La phase finale

- Sortez le gâteau du four et laissez refroidir avant de démouler. Versez le glaçage encore chaud sur les gâteaux et laissez refroidir avant de déguster. Décorez avec un peu de zeste d'orange ou des quartiers d'orange. Servez avec une boule de glace à la vanille, par exemple.​​​​​​​

Partager cet article

Repost0
#menuob { width: 620px !important; }