En Bref...

  • : Les recettes de Juliette
  • Les recettes de Juliette
  • : Cuisine végétar/lienne, bio et gourmande - Partage de mes découvertes santé et bien-être - Photographie culinaire
  • Contact

Mots-Clés

Pinterest

Follow Me on Pinterest

Instagram

Instagram

22 mars 2020 7 22 /03 /mars /2020 16:08

 

Chères et chers lecteurs,

 

C'est le coeur lourd que je reviens ici, pour partager une recette avec vous en ces temps troublés. 

"Troublés", le terme est bien en-deçà de la réalité. Nous vivons une crise sans précédent qui va profondément modifier le monde, le transformer - pour le mieux je l'espère. 

 

C'est confinés chez nous que nous pouvons réfléchir au sens que nous souhaitons donner à nos vies, à la vie sur Terre ; que nous pouvons prendre le temps de faire autrement, loin du tumulte et de l'oppression d'un monde parfois - souvent - anxiogène. 

 

J'essaie, depuis une semaine, de m'extraire des informations reçues ici & là, de me concentrer sur mes proches et de faire au mieux pour tous. Ce n'est pas toujours évident, on est bien d'accord, mais j'applique consciencieusement les consignes et je m'organise pour faire de ce temps cloîtrés chez nous un partage. 

 

Un partage. Avec mes proches mais aussi avec vous.

 

Notre routine culinaire n'a que peu changé depuis une semaine. Plus de "batch cooking" (car qui dit télé-travail dit aussi réaménagement et meilleure organisation du temps) mais une planification quelque peu aléatoire de nos menus : nous mangeons ce qui nous fait plaisir, au gré des ingrédients qu'il nous reste dans les placards. 

 

​​​​​​​Dans mon placard cette semaine, justement : une conserve de pois chiches. Nous avons donc dégusté un houmous citronné un soir, accompagné d'une salade de carottes aux graines de sésame torréfiées. Et le jus contenu dans la conserve (aussi appelé "aquafaba") a fini en mousses au chocolat. 

 

Ce jus est magique : il monte comme des blancs en neige et perd sa saveur de pois chiche une fois mélangé au chocolat fondu. La texture, comme vous pouvez le voir en photo, est la même que celle des mousses réalisées avec des oeufs.

 

J'y vois plusieurs avantages :

 

Qui dit mousse au chocolat végétale dit houmous (ben oui, faut bien les manger, les pois chiches !) ;

➤ Les ingrédients de base de la recette se conservent bien plus longtemps que des oeufs (et en ces temps où les sorties sont limitées voire inexistantes, c'est un gros atout !) ;

➤ Une mousse végétale coûte bien moins cher que sa copine aux oeufs ;

➤ Sans parler de la souffrance animale évitée... 

 

Bref, la prochaine fois que vous sortez de chez vous, glissez une ou deux conserves de pois chiches dans votre panier et essayez ! 

 

Bon courage à toutes et tous. Je vous embrasse et vous dis à très vite,

Juliette

 

◆ ◆ ◆

Ingrédients, pour 6 mousses :

 

- 150 g de chocolat noir pâtissier

- 160 g de jus de pois chiche (aquafaba) - à température ambiante

- 50 g de sucre de canne en poudre

 

La recette de Juliette :

 

1. Faites fondre le chocolat au bain-marie.

2. Versez le jus de pois chiche dans un saladier et montez-les « en neige » à l’aide d’un fouet tout en versant le sucre petit à petit.

3. Incorporez les « blancs en neige » délicatement au chocolat.

4. Versez dans des ramequins et réservez au frais minimum 4 heure.

 

 

Adaptations :

 

 Pour une note plus originale, ajoutez 2 gouttes d’huile essentielle de menthe ou d’orange douce dans la préparation.

Vous pouvez également y ajouter des pépites de chocolat ou de caramel pour apporter un peu de croquant.

Partager cet article

Repost0
12 mars 2020 4 12 /03 /mars /2020 18:00

 

Bonjour les gourmand.E.s,

 

Le gâteau au chocolat : un classique indémodable, que l'on retrouve dans tous les foyers français, à l'heure du dessert ou du goûter. Nous ne dérogeons pas à la règle et en réalisons au moins un par semaine avec mes garçons. 

 

Cette recette de gâteau au chocolat est toutefois un peu différente de celles que l'on peut trouver dans les livres de cuisine. Sans farine, et donc sans gluten, elle contient un ingrédient peu commun en pâtisserie : la patate douce. 

 

Saviez-vous que les légumes cuits et réduits en purée permettent d'alléger un gâteau, d'en réduire la quantité de sucre et de farine ? Cela est vrai de la courgette, des courges en général mais aussi de la patate douce, comme dans ce gâteau.

 

En plus de permettre le retrait de la farine et de faire manger à tous des légumes de manière détournée, l'ajout de purée de légumes donne une texture ultra-fondante aux gâteaux, comme vous pouvez le voir sur la photo ci-après :

 

 

Si jamais vous n'aviez pas de patate douce sous la main, remplacez-la par de la courge (butternut, potimarron ou autre). Le résultat sera similaire. 

Et surtout, tenez-moi au courant du résultat ! 

 

Des bises et une bonne soirée à tous,

Juliette

 

◆ ◆ ◆

 

 

Ingrédients, pour 1 gâteau 6 personnes :

 

- 400 g de patate douce

- 4 oeufs

- 80 g de sucre de canne blond

- 140 g de chocolat noir

- 100 g de beurre

 

La recette de Juliette : 

 

1. Épluchez et cuisez la patate douce à la vapeur pendant 20 minutes. Réduisez-la en purée lisse.

2. Faites préchauffer le four à 180° C., th. 6.

3. Séparez les blancs des jaunes d'oeuf. 

4. Ajoutez les jaunes d'oeuf à la purée de patate douce et le sucre blond. 

5. Battez les blancs en neige. 

6. Faites fondre le chocolat avec le beurre au bain-marie. 

​​​​​​​7. Mélangez la purée de patate douce avec le chocolat fondu puis ajoutez les blancs en neige délicatement. 

8. Versez dans un moule généreusement graissé et laissez cuire pour 50 minutes. Laissez refroidir avant de démouler. 

◆ ◆ ◆

 

Partager cet article

Repost0
5 mars 2020 4 05 /03 /mars /2020 15:04

 

Bonjour, les ami.e.s !

 

Il y a quelques semaines (lorsque j'ai publié ma recette de taboulé de brocoli 100% cru ou mon article sur le kéfir), je vous parlais d'un changement dans mon alimentation : je tends à la "crudifier", néologisme qui signifie tout simplement que 'j'intègre plus de cru dans mes repas. 

Les légumes facto-fermentés et crus ont donc une place de plus en plus importante dans mon assiette, surtout à l'heure du déjeuner. 

 

➤ Pourquoi manger des légumes facto-fermentés ?

 

Parce que ce sont des aliments de qualité hautement nutritive (avec une forte teneur en vitamines) et qu'ils vous apportent, entre autres choses, des probiotiques excellents pour la flore intestinale (aussi appelée "microbiote").

 

J'ai ici choisi le navet parce que de saison mais vous pouvez très bien le faire avec d'autres légumes (carotte, chou-fleur, brocoli, artichaut, concombre, oignon, radis, topinambour...).

 

➤ Suite à la fermentation, les légumes - qui ont perdu une grande partie de leurs glucides - ont une saveur plus ou moins acidulée (comme la choucroute ou les cornichons) et se conservent très longtemps (c'est un système utilisé depuis des lustres pour conserver les aliments). 

 

Alors, êtes-vous tentés par ce système de conservation des légumes et ses bienfaits ? En êtes-vous déjà adeptes ? Dites-moi tout ! 

 

Des bises et à très bientôt,

Juliette

 

 

◆ ◆ ◆

Ingrédients, pour 1 gros pot :

 

- 500 g de navet

- 1 betterave crue

- 50 cl d'eau bouillie et refroidie

- 20 g de gros sel

- 1 cc de sucre blond en poudre

 

La recette de Juliette :

 

1. Lavez les navets (ne les épluchez pas) et ôtez-en les parties dures ou abîmées. 

2. Épluchez la betterave. 

3. Coupez les navets en morceaux et la betterave en bâtonnets. 

4. Préparez la saumure : versez le gros sel dans l'eau, laissez fondre puis ajoutez le sucre. Mélangez.

5. Dans un pot en verre propre, disposez les légumes coupés (tassez-les bien) puis versez la saumure par-dessus. Placez un poids (un petit bol, par exemple) sur les légumes afin qu'ils ne flottent pas. 

6. Laissez mariner à température ambiante pendant 7 jours. La fermentation va alors agir dégageant un gaz carbonique et entraînant la montée de la saumure (mettez une petite assiette sous votre pot car elle risque de couler un peu). 

7. Au bout des 10 jours, fermez hermétiquement le bocal et placez au réfrigérateur. Ces légumes se conservent alors plusieurs semaines.

Consommez vos navets lacto-fermentés en début de repas, dans une salade 100% crue pour bénéficier de tous leurs bienfaits. 

 

◆ ◆ ◆

 

Partager cet article

Repost0
#menuob { width: 620px !important; }