En Bref...

  • : Les recettes de Juliette
  • Les recettes de Juliette
  • : Cuisine végétar/lienne, bio et gourmande - Partage de mes découvertes santé et bien-être - Photographie culinaire
  • Contact

Mots-Clés

Pinterest

Follow Me on Pinterest

Instagram

Instagram

15 avril 2018 7 15 /04 /avril /2018 08:33

 

Bonjour, les ami.e.s !

 

En fin d’année dernière, j’ai été sollicitée par la marque Pro Natura Végétal Gourmand pour imaginer une recette à base de leurs tout nouveaux steaks végétaux « Gourmets ».

 

Je connaissais déjà leurs émincés nature, que j’ai eu l’occasion de cuisiner à plusieurs reprises et que nous apprécions à la maison. C’est donc avec grand plaisir que j’ai accepté ce défi culinaire.

 

Contrairement aux autres produits alternatifs aux protéines animales, ces steaks ne contiennent ni blé, ni soja. À l’inverse, ils associent le chanvre (sous forme de graines) et le lupin (une légumineuse qui ressemble un peu au soja) à une diversité d’autres légumineuses, de légumes, de graines, de céréales, d’épices et d’herbes aromatiques.

 

Pour celles et ceux qui souhaitent limiter leur consommation de blé et de soja, je ne peux donc que vous conseiller d’essayer ces nouveautés disponibles au rayon frais des magasins bio.

 

Côté apports nutritionnels, ces steaks ont également tout bon : sans gluten et véganes, ils sont riches en protéines végétales, en oméga 3 & 6, en minéraux, en vitamines et en fibres. N’est-ce pas là tout ce qu’un végétar/lien pourrait souhaiter de mieux ?! 

 

Les steaks que j’ai utilisés peuvent bien entendu se manger dans un burger, pour un repas ultra-gourmand, complet et sain.

Mais ils peuvent aussi être davantage cuisinés, comme dans la recette que je vous propose ci-après, et qui figure au dos des paquets (j’ai d’ailleurs hâte de vous montrer le packaging… !). Il s’agit de tortillas très gourmandes dont on ne peut se lasser : la patate douce et le « steak » apportent de la douceur, laquelle est relevée par les épices et l’échalote que j’y ai ajoutées.

 

La marque propose enfin d’autres produits : outre les 3 types de « steaks » et les émincés de lupin dont je viens de vous parler, elle a imaginé des « panés » : lentilles vertes et curry ou pois chiches et brocolis ; mais aussi des tartinables, « les délices » : petits pois, citron et basilic, pour la fraîcheur, lentilles corail, coco et gingembre pour la douceur. Pois chiche, coriandre et cumin d’un côté et haricots rouges, poivron et paprika de l’autre complètent cette gamme.

 

 

Si jamais vous vous laissez tenter par l’une de ces références, faites-le moi savoir et dites-moi ce que vous en avez pensé ! On ne peut que se réjouir de voir de tels produits de qualité venir compléter l’offre bio et végétale des magasins et commerces, n’est-ce pas ?

Rendez-vous ci-dessous pour découvrir la recette…

 

Bises à tou.te.s et belle journée !

Juliette

 

Ingrédients, pour 4 personnes :

 

- 8 tortillas de maïs

- 4 patates douces (environ 500 g)

- 1 échalote crue

- 300 g de roquette

- 4 steaks Végétal Gourmand « Gourmets » de lentilles corail

- Sel & poivre

- Huile d’olive

- Cumin en poudre

- 100 g de maïs en grain ou autres crudités

- Sauce : 200 g de yaourt nature de soja + 2 c. à s. bombées de tahin + le jus d’1/2 citron + sel + poivre

 

La recette de Juliette :

 

  1. Préchauffez votre four à 180° C., th. 6.
  2. Lavez les patates douces et coupez-les en morceaux assez fins (frites, cubes ou rondelles). Disposez-les sur une plaque couverte de papier cuisson, sans les superposer. Badigeonnez-les d’huile d’olive à l’aide d’un pinceau puis saupoudrez-les de cumin en poudre (facultatif). Enfournez pour 15 minutes environ (jusqu’à ce que les patates douces soient bien fondantes).
  3. Lavez la roquette et égouttez-la bien.
  4. Préparez la sauce en mélangeant tous les ingrédients.
  5. Coupez délicatement les steaks végétaux en cubes. Graissez une poêle et faites-les y dorer pendant 3 minutes de chaque côté.

Montage : déposez quelques feuilles de roquette sur une tortilla, puis un peu de patate douce rôtie, un peu de steak végétal poêlé et, pour finir, versez généreusement de la sauce au tahin. Enroulez votre tortilla et dégustez de suite.

-----------------

* Recette réalisée en partenariat avec Végétal Gourmand

Partager cet article

Repost0
9 avril 2018 1 09 /04 /avril /2018 16:33

 

Bonjour, les gourmand.e.s ! 

 

Je suis bel et bien de retour sur le blog pour vous régaler dans les semaines à venir. Le partage ici avec vous m'a réellement manqué et je veux retrouver la complicité que j'entretiens avec vous, mes chers lecteurs. 

On commence donc aujourd'hui avec des galettes d'une simplicité enfantine, aux accents italiens... mais pas que ! 

 

Parfumées à l'ail des ours, ces galettes sont particulièrement savoureuses.

Figurez-vous que je n'avais jusqu'alors jamais goûté (ni même touché, à vrai dire) d'ail des ours. Chaque année, j'en vois circuler sur les réseaux sociaux - avec une pointe non dissimulée d'envie - sans jamais savoir où m'en procurer, où en cueillir... Il semblerait que ce soit un peu comme les champignons : difficile d'obtenir auprès des connaisseurs les précieuses informations relatives aux "coins à ail des ours"...! 

 

Oui mais voilà, hier, mon amie blogueuse Olivia m'en a gentiment offert. Elle ne pouvait pas me ravir davantage (comme quoi, il en faut peu pour me contenter) ! 

 

Je comprends aujourd'hui son appellation : l'odeur qui se dégage de ces feuilles est bel et bien celle de l'ail. Mais un ail doux, subtil, léger. Une fois ciselé, sa fragrance se fait plus prononcée mais demeure tout aussi délicate. Quel bonheur gustatif ! (Alors merci Olivia, pour cette découverte culinaire). 

 

J'en ai utilisé la moitié pour réaliser cette recette. L'autre moitié sera dégustée en salade, pour accompagner ces galettes sans gluten. Ainsi mangées crues, je profiterai pleinement de tous les nutriments contenus dans ces petites feuilles vertes si convoitées. 

 

Avez-vous déjà goûté de l'ail des ours ? Connaissez-vous ces feuilles qui poussent dans nos forêts au printemps ? Si oui, dites-moi comment vous les cuisinez, je suis curieuse d'avoir votre retour !

 

Des bises et une belle soirée à tou.te.s,

Juliette 

 

 

Ingrédients, pour 1 dizaine de galettes :

- 200 g de semoule de polenta

- 1 l de bouillon de légumes (soit 1 l. d'eau + 1 bouillon cube, par exemple)

- 1 oignon

- 1 belle poignée d'ail des ours frais

- 1 c. à s. de graines de pavot

- Poivre du moulin

- Huile d'olive

 

La recette de Juliette :

1. Faites bouillir le bouillon de légumes. Versez-y la polenta en pluie et laissez cuire pendant 2 minutes en remuant sans cesse, jusqu'à ce que le mélange épaississe. 

2. Hors du feu, ajoutez-y l'ail des ours lavé et ciselé, l'oignon ciselé et les graines de pavot. Poivrez à convenance et mélangez. 

3. Versez la polenta sur une plaque anti-adhésive et étalez-la de manière homogène afin d'obtenir une très grande galette d'1 cm de hauteur environ. Laissez refroidir puis découpez des cercles de 8-10 cm de diamètre (à l'aide d'un emporte-pièce ou d'un bol). 

4. Huilez généreusement une poêle. Faites-y dorer les galettes pendant 3 minutes de chaque côté. Servez de suite, bien chaud, avec, éventuellement, de la sauce tomate ou une salade assaisonnée.

Partager cet article

Repost0
20 décembre 2017 3 20 /12 /décembre /2017 07:20

 

Bonjour, les ami.e.s,

 

Je termine l'année 2017 sur une recette végétale aux saveurs asiatiques.

Peut-être ne fait-elle pas très "Noël" à première vue, je vous l'accorde. Elle sera néanmoins très certainement appréciée un lendemain de fêtes, alors que les estomacs mis à rude épreuve réclament plus de légèreté et un peu de répit avant le réveillon du 31...

 

C'est à l'occasion d'un atelier auquel j'ai participé la semaine dernière que moi et ma compère Céline avons concocté cette recette. 

 

Le thème de la soirée : la ciboule ! Mais oui, vous savez, ce petit légume vert à mi-chemin entre le poireau et la ciboulette, à la saveur douce et légèrement piquante.

Comme chez ses cousins, tout se mange dans ce légume : le bulbe, le corps et la tige (un véritable légume anti-gaspi !). 

Souvent utilisé dans la cuisine asiatique, c'est ainsi que nous avons choisi de le cuisiner (accompagné de toasts de patate douce et de rillettes végétales).

 

C'est bien simple : dès lors que la combinaison ail-gingembre pointe le bout de son nez, vous pouvez y ajouter ce que vous voulez, ce sera forcément délicieux.

Ici, les légumes de saison choisis - à savoir la patate douce et les champignons - deviennent fondants tout en prenant la saveur subtile et délicate de l'assaisonnement. La ciboule, cuisinée cuite et crue, apporte du peps à l'ensemble. 

 

Si je n'ai pas l'occasion de le faire d'ici dimanche, je vous souhaite de passer un très beau réveillon de Noël, entouré.e de celles et ceux qui vous sont chers.

 

Joyeux Noël à tou.te.s, et à très vite les gourmand.e.s !

 

 

◆ ◆ ◆

 

Ingrédients, pour 4-6 personnes :

- 500 g de patate douce

- 500 g de champignons de Paris (ou autres champignons de votre choix)

- 1 grosse gousse d'ail

- 1 cm de gingembre frais

- 3 pousses de ciboule

- Sauce soja ou tamari (sans gluten)

- Tabasco

- Huile de sésame torréfié

- Coriandre fraîche

- Huile d'olive ou de coco

 

La recette de Juliette :

1. Épluchez les patates douces et détaillez-les en morceaux de taille moyenne. 

2. Lavez les champignons et coupez-les en lamelles. 

3. Émincez l'ail et le gingembre très finement. 

4. Émincez entièrement 2 branches de ciboule. 

4. Graissez généreusement un wok. Faites-y revenir l'ail et le gingembre pendant 1 minute en remuant. Ajoutez la ciboule, faites revenir 1 minute, puis la patate douce et les champignons. 

5. Ajoutez 2 c. à s. de sauce soja et laissez cuire pendant 15 minutes environ, jusqu'à ce que les légumes soient bien cuits. En fin de cuisson, ajoutez 1 c. à s. d'huile de sésame torréfié (cette huile ne doit pas se faire chauffer), quelques gouttes de tabasco (plus ou moins, à votre convenance) et parsemez de coriandre et de ciboule fraîches ciselées. 

6. Servez et dégustez de suite.

 

◆ ◆ ◆

 

Pour info...

Jusqu'alors difficile à trouver dans les magasins dits "classiques", sachez que la ciboule gourmande se démocratise pour notre plus grand plaisir. Vous la trouvez donc désormais au rayon frais des grands magasins, et non plus uniquement en magasins spécialisés.

 

* Article sponsorisé par Priméale

Partager cet article

Repost0
#menuob { width: 620px !important; }