En Bref...

  • : Les recettes de Juliette
  • Les recettes de Juliette
  • : Cuisine végétar/lienne, bio et gourmande - Partage de mes découvertes santé et bien-être - Photographie culinaire
  • Contact

Mots-Clés

Pinterest

Follow Me on Pinterest

Instagram

Instagram

21 mai 2018 1 21 /05 /mai /2018 16:53

 

Bonjour, chers lecteurs !

 

Il y a quelques semaines, j'ai été contactée par la marque Tanoshi afin de créer une recette estivale pour mettre en valeur leur tout nouveau produit : une sauce soja bio (on ne peut que se réjouir qu'une grande marque propose enfin ce produit en bio, non ?).

 

La sauce soja est composée d'eau, de fèves de soja, de blé et de sel. C'est donc un produit très naturel qui sublime les plats d'une manière incomparable. 

Personnellement, je l'utilise principalement dans les plats d'inspiration asiatique que je prépare très régulièrement - sur une poêlée de légumes, en marinade pour mon tofu, associée à l'ail et au gingembre, dans un plat de pâtes avec des cacahuètes concassées, comme ici.

J'y ai également recours pour saler mes plats d'une manière différente. La sauce soja étant salée, il ne faut surtout pas ajouter de sel supplémentaire à vos préparations lorsque vous en utilisez.

 

La version sans gluten de cette sauce s'appelle le tamari : elle ne contient pas de blé. Amis intolérants au gluten, cette recette peut donc facilement être adaptée ! Remplacez par ailleurs les nouilles udon par des nouilles asiatiques de sarrasin (appelées "soba") et le tour est joué !

 

Je vous laisse découvrir la recette juste en dessous et vous dis à très vite ! 

Des bises gourmandes,

Juliette

 

 

◆ ◆ ◆

 

 

 

 

 

Ingrédients, pour 4 personnes :

 

- 250 g de nouilles udon

- 150 g de poivron rouge

250 g de courgette

- 1 épis de maïs frais (environ 250 g)

- 2 cm de gingembre frais

- 1 belle gousse d’ail

- Sauce soja

- Poivre du moulin

- Huile d’olive

- Facultatif : Coriandre fraîche, cacahuètes nature

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La recette de Juliette :

 

1. Cuisez les nouilles 5 minutes dans une casserole d’eau bouillante. Égouttez, passez directement sous l’eau froide, égouttez de nouveau puis versez-y un filet d’huile d’olive avant de mélanger. Réservez.

2. Lavez le maïs. Déposez-le sur une plaque et enfournez pour 5 minutes à 250° C. Sortez du four, laissez refroidir puis retirez les grains de maïs. Réservez.

3. Lavez le poivron et la courgette. Coupez-les en bâtonnets assez fins (sans les avoir épluchés).

4. Dans un wok, faites revenir l’ail et le gingembre finement hachés dans 3 c. à s. d’huile d’olive pendant 2 minutes. Faites-y revenir à feu moyen la courgette et le poivron pendant 5 minutes (les légumes doivent demeurer quelque peu croquants). Versez 3 c. à s. de sauce soja, poivrez puis mélangez. Ajoutez le maïs, mélangez, puis versez les pâtes. Mélangez de nouveau. Laissez réchauffer pendant 2 minutes puis dégustez de suite. Pour encore plus de gourmandise, vous pouvez saupoudrer votre plat de coriandre fraîche ciselée et de cacahuètes nature concassées.

◆ ◆ ◆

 

Partager cet article

Repost0
25 avril 2018 3 25 /04 /avril /2018 16:08

 

Bonjour, les ami.e.s !

 

Cela ne vous aura pas échappé : le printemps est désormais bien installé avec, parfois, des allures d'été précoce. Après l'hiver interminable et bien morose que vous avons vécu cette année, je dois avouer que cela me met en joie et me donne des envies de couleur. 

 

J'ai donc souhaité partager avec vous aujourd'hui une recette fraîche, croquante, pleine de vitalité. Ces rouleaux de printemps en sont la parfaite illustration.

 

Ils sont composés :

 

◆ De vermicelles de riz, l'incontournable des rouleaux de printemps, pour donner de la texture ;

◆ De carottes détaillées en bâtonnets, pour apporter du croquant et de la couleur ;

◆ De chou rouge lacto-fermenté, que j'achète en magasin bio pour ses vertus digestives ;

◆ De graines d'alfalfa que je fais moi-même germer depuis des années déjà (ce n'est d'ailleurs pas la première fois que je vous parle des graines à germer A. Vogel, qui sont celles que je préfère). Pleines de nutriments, elles sont excellentes pour la santé. 

◆ Et, pour l'assaisonnement, d'échalote ciselée, de cacahuètes concassées, de graines de courge et d'un peu de sel Herbamare.

 

 

 

Ces rouleaux de printemps  sont comme je les aime. Croquants, pleins de saveurs, sains et gourmands.

 

Si l'un des ingrédients que j'ai utilisés ne vous plaisent pas, vous pouvez bien sûr en ôter et les remplacer par un/des autre(s).

N'importe quelle crudité peut y être ajoutée, au même titre que les graines et les aromates (les feuilles de menthe, par exemple, sont excellentes dans ce type de rouleaux).

Faites parler votre imagination culinaire et faites-vous plaisir ! 

 

J'espère vous avoir donné l'envie de vous y mettre. Vous verrez, il n'y a rien de bien compliqué, dès lors qu'on a compris le système de roulage. 

 

Je vous embrasse et vous dis à bientôt !

Juliette 

 

PS : Si vous souhaitez vous procurer des produits A. Vogel, comme les graines germées et le sel Herbamare ici mentionnés, utilisez le CODE PROMO "Juliette" et vous obtiendrez 15% de remise ! (Je précise que je ne gagne absolument rien en retour, hein !)

 

 

◆ ◆ ◆

 

Ingrédients, pour 8 rouleaux :

- 8 feuilles de riz

- 125 g de vermicelle de riz

- 8 feuilles de salade verte

- 1 belle poignée de graines germées au choix

- 1 carotte

- 50 g de chou rouge facto-fermenté

- 1 belle échalote

- 1 c. à s. de graines de courge

- Sel Herbamare

- Facultatif : cacahuètes non salées non grillées

La sauce : Mélangez 2 c. à s. d'huile de sésame torréfié avec 1 gousse d'ail émincée, 1 cm de gingembre frais émincé, 4 c. à s. de sauce soja ou tamarin, 2 c. à s. de vinaigre de riz et 2 c. à s. d'eau. 

 

La recette de Juliette :

1. Lavez et coupez la carotte en très fines lamelles (à l'aide d'une mandoline par exemple). Émincez l'échalote.

2. Lavez les feuilles de salade. 

3. Plongez le vermicelle de riz dans une casserole d'eau tiède, hors du feu. Couvrez et laissez ainsi pendant 4 minutes. Égouttez et réservez. 

4. Le roulage : Plongez quelques secondes une feuille de riz dans une casserole d'eau tiède. Posez-la sur un torchon sec. Déposez, sur l'un des bords, une feuille de salade, un peu de vermicelle, des bâtonnets de carotte, 1 c. à c. de chou rouge facto-fermenté et une belle pincée de graines germées. Saupoudrez d'une pincée de sel, de graines de courge, d'échalote et, éventuellement, de cacahuètes concassées. Roulez la galette sur elle-même une première fois et rabattez les côtés vers l'intérieur du rouleau. Roulez de nouveau pour le fermer. Renouvelez l'opération 7 fois et dégustez bien frais, accompagné de la sauce.

 

◆ ◆ ◆

----------------------

Recette réalisée en partenariat avec A. Vogel

Partager cet article

Repost0
18 avril 2018 3 18 /04 /avril /2018 06:39

 

Bonjour à toutes et tous ! 

 

Je viens vous annoncer une nouvelle qui me met en joie. Vous vous souvenez de ce travail dont je vous ai parlé il y a quelques mois et qui m'a accaparée en fin et en début d'année ? Eh bien je préparais mon prochain livre, Mixeur Plongeant, à paraître le 3 mai aux Éditions La Plage !

 

Peut-être ne connaissez-vous pas encore cette maison d'édition. Si tel est votre cas, sachez qu'il s'agit d'une maison engagée dans la cuisine végétale, le bien-être, l'écologie, et qui publie des livres tous plus beaux les uns que les autres (je les ai presque tous, c'est dire !). 

 

Vous imaginez donc l'excitation que j'ai ressentie lorsque Laurence, mon éditrice, m'a proposé ce projet de livre (j'en profite pour la remercier chaleureusement ici).

 

Son titre, Mixeur Plongeant, en dit beaucoup sur son contenu.

Qui n'a pas de mixeur plongeant dans sa cuisine ? C'est le tout premier robot qui a facilité la cuisine après-guerre et qui continue de le faire aujourd'hui. 

On l'utilise principalement pour mixer les légumes l'hiver et en faire des soupes, veloutés et autres potages. 

 

Oui mais voilà, la polyvalence du mixeur plongeant est encore trop souvent méconnue. Il vous permet en effet de réaliser bien d'autres mets, tant salés que sucrés. C'est ce que je vous dévoile dans ce livre.

Certaines recettes risquent de vous surprendre : au-delà des traditionnelles soupes (que j'ai souhaitées originales et gourmandes), pensiez-vous pouvoir réaliser des rillettes végétales, des cookies, des glaces, des marinades, gâteaux, boissons chaudes et froides, crufitures et autres plaisirs salés et sucrés avec un simple mixeur plongeant ?

 

Au fil de ce livre, vous découvrirez une première partie vous donnant les clés pour bien choisir votre mixeur plongeant ainsi que des conseils pratiques. La seconde partie se compose de 55 recettes en tout, moitié salé / moitié sucré.

 

Je vous en livre un petit florilège ci-dessous...

 

◆ ◆ ◆

 

- CÔTÉ SALÉ -

 

Marinades, sauces, crêpes de blé noir ou de semoule, quiches, clafoutis, soupes froides et chaudes, dips apéritifs, rillettes, gratin, purées, galettes et steaks végétaux etc. Voilà ce qui vous attend dans cette première partie gourmande. 

Voyez plutôt...

 

◆ ◆ ◆

 

- CÔTÉ SUCRÉ -

 

La part belle est faite aux gourmandises saines et gourmandes.

Boissons, bien sûr, mais aussi biscuits, crème fouettée, gâteaux, glaces, laits végétaux, crèmes onctueuses, beurres de fruits, crufitures... Il y en a pour tous les becs sucrés, tous les goûts et sensibilités.

 

◆ ◆ ◆

 

Vous pouvez feuilleter un extrait de Mixeur Plongeant sur le site de

La Plage, et/ou le pré-commander ici

 

J'espère de tout coeur qu'il vous plaira et que vous y trouverez l'inspiration pour utiliser votre mixeur plongeant en toutes saisons ! 

 

Je vous embrasse et vous dis à très vite,

Juliette

 

 

 

Partager cet article

Repost0
#menuob { width: 620px !important; }