En Bref...

  • : Les recettes de Juliette
  • Les recettes de Juliette
  • : Cuisine végétar/lienne, bio et gourmande - Partage de mes découvertes santé et bien-être - Photographie culinaire
  • Contact

Mots-Clés

Pinterest

Follow Me on Pinterest

Instagram

Instagram

7 octobre 2013 1 07 /10 /octobre /2013 05:42

Panna cotta VG cardamome safran21    

C'est avec grand plaisir (et une pointe de fierté !) que je vous présente aujourd'hui la recette que j'ai réalisée pour la publication d'un ouvrage collectif autour du safran : So Safran

Foodbiotic, jeune entreprise innovante, est à l'origine de ce projet. Son but ? Développer et démocratiser l'utilisation du safran, épice raffinée extraite de la fleur d'un crocus et véritable source de bien-être. 

Aussi, afin de vous permettre d'agrémenter vos plats avec du safran à moindre coût (c'est tout de même l'ingrédient le plus cher au monde, avant le caviar), Foodbiotic a mis au point une infusion de safran en spray prête à l'emploi (le safran dégage toutes ses saveurs après avoir été infusé minimum 30 minutes).

Pour vous aider à l'utiliser, 16 blogueuses culinaires de talent ont concocté 23 recettes, salées et sucrées. Vous y trouverez donc des entrées, des plats mais aussi des desserts, faciles à réaliser et tout à fait délicieux (j'ai flashé, par exemple, sur le crémeux d'asperges, sauce orange safranée & légumes croquants de Be Miam ; mais aussi le risotto aux girolles et safran d'Elo à la bouche). 

 


Le coffret (livre de recettes "So Safran" + Eau de Safran) est disponible ICI :


COFFRET-.JPG

 

 

Maintenant, la recette. Il s'agit d'un classique de la cuisine italienne, la panna cotta. Mais celle-ci est revisitée pour vous en offrir une version végétale, délicatement parfumée à la cardamome, à l'amande et au safran. 

La poudre d'agar-agar (algue gélifiante) permet à la panna cotta de se tenir ; la purée d'amande blanche apporte gourmandise et douceur ; les graines de cardamome chauffées avec le mélange dégagent tous leurs arômes ; le safran, enfin, apporte raffinement à cette recette gourmande. 

Cette panna cotta fond en bouche et émerveille votre palais par ses senteurs lointaines et douces. 


Panna-cotta-VG-cardamome-safran18.JPG

 

Ingrédients, pour 4 personnes :

- 600 ml. de lait de riz

- 50 g. de purée d'amande blanche

- 1 c. à s. bombée d'arrow-root

- 2 g. d'agar-agar

- 20 g. de sucre de canne blond en poudre

- 5 graines de cardamome

- 2 c. à s. d'Eau de Safran

- Facultatif : des amandes concassées et des filaments de safran pour la décoration

 

Panna-cotta-VG-cardamome-safran12.JPG


La recette de Juliette :

 

1. Dans un bol, mélanger le lait et la purée d’amande jusqu’à obtention d’un liquide lisse.

2. Dans une casserole, mélanger l’arrow-root, l’agar-agar, le sucre et le lait à l’amande. Y ajouter les graines de cardamome fendues. Faire chauffer à feu moyen et laisser sur le feu pendant 10 minutes. Le mélange doit épaissir.

3. Porter ensuite le mélange à ébullition et laisser cuire 30 secondes en remuant.

4. Passer le mélange au chinois ou à la passoire pour en extraire les graines de cardamome.

5. Hors du feu, ajouter l’eau de safran et mélanger. Repartir le mélange dans des ramequins et placer au réfrigérateur pendant minimum 2 heures.

6. Démouler sur des assiettes de présentation avant dégustation (pour plus de facilité lors du démoulage, passer la lame d’un couteau sur le pourtour de vos ramequins). Décorer éventuellement le dessus de vos panna cotta avec des amandes concassées et des filaments de safran.


(Astuce : Si vous n’avez pas d’arrow-root, vous pouvez utiliser de la maïzena.)

 

▴ Fiche-recette imprimable 

 Capture-d-ecran-2013-10-06-a-20.44.41.png

 

Recette-livre3.JPG

 

Recette-livre4.JPG

 

Un grand merci à mon amie Nelly, sans qui je n'aurais pas fait partie de ce projet. 

Partager cet article

Repost 0
4 octobre 2013 5 04 /10 /octobre /2013 05:21

Terrine-champ-carottes10---.JPG

 

J'utilise très souvent le tofu soyeux dans mes préparations sucrées... Mais voilà, il s'utilise également dans les recettes salées, principalement en remplacement de la crème fraîche. Il apporte une douceur inégalée à vos quiches, vos tartes, flans et autres terrines, comme celle que je vous présente aujourd'hui. 

 

Beaucoup de non-végétariens croient que "les terrines, c'est pour les viandards"... Et bien non, chers amis ! La chair animale peut parfaitement disparaître des charcuteries et pâtés traditionnels. Il suffit juste d'avoir un peu d'imagination, quelques astuces culinaires en main et la volonté de consommer autrement (et même mieux).   

 

Nous sommes en plein dans la saison des champignons. Aussi, l'occasion était belle de vous proposer cette petite recette (toute simple, une fois encore), d'autant plus que j'ai eu la chance, le week-end dernier, de me voir remettre une pleine cagette de champignons sauvages fraîchement cueillis. 

Simple, disais-je, car oui, on ne peut faire plus aisé que cette recette : préparez les ingrédients, mixez le tout et enfournez au bain-marie...  

 

Une derniere remarque sur deux des ingrédients raffinés à intégrer au mélange : le miso (qui est une pâte noire japonaise composée de graines de soja, de riz ou d'orge, de sel marin & d'eau, et d'un ferment appelé koji) et l'huile parfumée à la truffe. J'ai choisi de les incorporer afin d'apporter une saveur sans pareille à cette terrine. Tous deux étant forts en goût, vous pouvez modifier bien entendu les quantités. Ils sont par ailleurs facultatifs, mais sachez que si vous les ôtez, il vous faudra alors assaisonner davantage le mélange pour éviter qu'il ne soit fade. Vous pouvez, par exemple, les remplacer par des épices plus faciles à trouver et moins onéreuses; pensez aussi à l'ajout d'aromates, comme le persil ici qui se marie bien avec les champignons. 

 

Très belle journée à tou(te)s, et à très vite pour un nouveau **billet-santé** !

 

Terrine-champ-carottes11---.JPG

 

Ingrédients, pour 6 personnes :

 

- 250 g. de tofu soyeux

- 250 g. de champignons (ici bolets, cèpes et champignons de Paris)

- 1/2 c. à c. de pâte de miso brun

- 2 c. à s. de graines de courge

- 1 c. à s. de graines de lin

- 3 oeufs

- 1 c. à c. d'huile parfumée à la truffe

- 100 g. de carottes râpées

- 1 échalote

- 1 gousse d'ail

- Sel gris de mer

- Poivre du moulin

 

Terrine-champ-carottes13-.JPG

Montage4.jpg

 

La recette de Juliette :

 

- Préchauffer le four à 180° C., th. 6.

- Verser tous les ingrédients (sauf quelques graines à réserver pour la décoration et quelques champignons) dans un robot-mixeur. 

- Mixer le tout jusqu'à obtention d'un mélange non lisse. Ajouter les champignons restants coupés en morceaux. Rectifier l'assaisonnement si besoin.

- Placer le mélange des une terrine ou dans des ramequins individuels. Parsermer de graines de courge et lin.

- Enfourner au bain-marie pour 20-25 minutes à 180° C. (dans le cas de ramequins individuels), 30-35 minutes (dans le cas d'une terrine). 

- Sortir du four et laisser refroidir.

- Vous pouvez consommer cette terrine froide. Dans ce cas, la placer au réfrigérateur pendant 1h minimum avant de servir. Elle se déguste alors sous forme de tranches à étaler sur pain, ou ainsi accompagnée de salade verte. 

- Vous pouvez également la consommer chaude, accompagnée de salade également.

 

 

 Fiche-recette imprimable 

 

Capture-d-ecran-2013-10-03-a-14.39.31.png

 

Terrine-champ-carottes4-.JPG

Terrine-champ-carottes20--.JPG

Partager cet article

Repost 0
Published by Juliette - dans Entrées froides
commenter cet article
1 octobre 2013 2 01 /10 /octobre /2013 05:15

Biscru1-.JPG

 

Il n'y a plus de doute à présent : je suis bien en ce moment attirée par les "superaliments". J'en découvre chaque jour les vertus et - surtout - je commence à en sentir les bienfaits. 

La nourriture saine (ET gourmande) est bien celle que je prône, aussi les superaliments ne pouvaient que venir progressivement s'intégrer à ma cuisine. Il me semble qu'il faut y voir une évolution logique, mai cela ne signifie absolument pas que toutes mes recettes en contiendront désormais ! Le choix de consommer des superaliments se fait au quotidien, saupoudrés, incorporés, délayés ici & là. 

 

▴ ▴ 

 

Aujourd'hui la maca (énergisante et stimulante) et le cacao cru constituent la base de ma recette. Je n'ai pas encore eu le temps de rédiger d'article sur les vertus du cacao cru (car oui, il s'agit également d'un superaliment !) mais cela ne saurait tarder. Soyez assurés que lorsque ce sera fait, je vous avertirai ! Sachez d'ores et déjà que le cacao, consommé cru, est riche en magnésium, en oméga 3, en antioxydants, en nutriments et minéraux, mais bien plus encore... Je vous renvoie pour l'heure à l'excellent article d'Ellen du blog Saveurs Végétales

 

▴ ▴ 

 

L'alimentation vivante (ou crue), quant à elle, possède de nombreux bénéfices. Comme je vous l'expliquais dans un précédent article, manger cru permet de détoxifier son corps et d'éliminer les déchets accumulés dans l'organisme.

En effet, en adoptant le régime "crudivore", les aliments que vous consommez n'ont subi aucune transformation (si ce n'est, parfois, la germination), ils sont dans leur état naturel et apportent au corps toutes leurs vertus et propriétés, la cuisson détruisant à l'inverse une partie des vitamines et des minéraux présents dans les aliments.

La consommation d'ingrédients crus permet en outre de bénéficier des enzymes (et de leurs pouvoirs digestifs) qui se trouvent naturellement dans les fruits et légumes. Aussi, manger cru permettrait de soulager les estomacs fragiles.

 

Vous verrez que, dans la recette, je vous demande de faire tremper vos graines 24h avant de les utiliser. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'elles commencent ainsi à germer et que leur valeur nutritionnelle se modifie : vous bénéficiez alors de tous les bienfaits des graines de sésame, réveillées de leur sommeil par l'eau. 

 

▴ ▴ 

 

Vous retrouvez donc, dans cette recette, tous les bienfaits de l'alimentation vivante, ceux du sésame, & ceux des superaliments que sont le cacao cru et la maca.

Enfin, ces "biscrus" sont naturellement sucrés grâce aux fruits secs.

 

Montage1.jpg

 

Ingrédients, pour 1 vingtaine de biscuits :

 

- 1/3 de verre de graines de sésame

- 1/3 de verre de cerneaux de noix

- 5 figues séchées

- 3 c. à c. de cacao cru en poudre

- 2 c. à c. de maca en poudre

- 1 pincée de sel gris de mer

 

Biscru8.JPG

Ci-dessus, des fèves de cacao crues...


La recette de Juliette :

 

- 24h avant de réaliser votre recette, faire tremper les graines de sésame dans de l'eau à température ambiante.

- Le lendemain, égoutter les graines et les rincer afin d'en enlever le mucilage. 

- Dans un robot, broyer les graines de sésame, les noix et les figues. Ajouter le reste des ingrédients et mélanger le tout. 

- Former une boule de pâte compacte. L'étaler à l'aide d'un rouleau à pâtisserie sur 1/2 cm d'épaisseur. 

- Découper des biscuits à l'aide d'un emporte-pièce de la forme de votre choix. 

- Placer au réfrigérateur pendant 2h minimum avant de déguster. 

 

 Fiche-recette imprimable 

 

Capture-d-ecran-2013-09-30-a-21.31.55.png

 

Biscru3.JPG

Partager cet article

Repost 0
#menuob { width: 620px !important; }