En Bref...

  • : Les recettes de Juliette
  • Les recettes de Juliette
  • : Cuisine végétar/lienne, bio et gourmande - Partage de mes découvertes santé et bien-être - Photographie culinaire
  • Contact

Mots-Clés

Pinterest

Follow Me on Pinterest

Instagram

Instagram

18 avril 2018 3 18 /04 /avril /2018 06:39

 

Bonjour à toutes et tous ! 

 

Je viens vous annoncer une nouvelle qui me met en joie. Vous vous souvenez de ce travail dont je vous ai parlé il y a quelques mois et qui m'a accaparée en fin et en début d'année ? Eh bien je préparais mon prochain livre, Mixeur Plongeant, à paraître le 3 mai aux Éditions La Plage !

 

Peut-être ne connaissez-vous pas encore cette maison d'édition. Si tel est votre cas, sachez qu'il s'agit d'une maison engagée dans la cuisine végétale, le bien-être, l'écologie, et qui publie des livres tous plus beaux les uns que les autres (je les ai presque tous, c'est dire !). 

 

Vous imaginez donc l'excitation que j'ai ressentie lorsque Laurence, mon éditrice, m'a proposé ce projet de livre (j'en profite pour la remercier chaleureusement ici).

 

Son titre, Mixeur Plongeant, en dit beaucoup sur son contenu.

Qui n'a pas de mixeur plongeant dans sa cuisine ? C'est le tout premier robot qui a facilité la cuisine après-guerre et qui continue de le faire aujourd'hui. 

On l'utilise principalement pour mixer les légumes l'hiver et en faire des soupes, veloutés et autres potages. 

 

Oui mais voilà, la polyvalence du mixeur plongeant est encore trop souvent méconnue. Il vous permet en effet de réaliser bien d'autres mets, tant salés que sucrés. C'est ce que je vous dévoile dans ce livre.

Certaines recettes risquent de vous surprendre : au-delà des traditionnelles soupes (que j'ai souhaitées originales et gourmandes), pensiez-vous pouvoir réaliser des rillettes végétales, des cookies, des glaces, des marinades, gâteaux, boissons chaudes et froides, crufitures et autres plaisirs salés et sucrés avec un simple mixeur plongeant ?

 

Au fil de ce livre, vous découvrirez une première partie vous donnant les clés pour bien choisir votre mixeur plongeant ainsi que des conseils pratiques. La seconde partie se compose de 55 recettes en tout, moitié salé / moitié sucré.

 

Je vous en livre un petit florilège ci-dessous...

 

◆ ◆ ◆

 

- CÔTÉ SALÉ -

 

Marinades, sauces, crêpes de blé noir ou de semoule, quiches, clafoutis, soupes froides et chaudes, dips apéritifs, rillettes, gratin, purées, galettes et steaks végétaux etc. Voilà ce qui vous attend dans cette première partie gourmande. 

Voyez plutôt...

 

◆ ◆ ◆

 

- CÔTÉ SUCRÉ -

 

La part belle est faite aux gourmandises saines et gourmandes.

Boissons, bien sûr, mais aussi biscuits, crème fouettée, gâteaux, glaces, laits végétaux, crèmes onctueuses, beurres de fruits, crufitures... Il y en a pour tous les becs sucrés, tous les goûts et sensibilités.

 

◆ ◆ ◆

 

Vous pouvez feuilleter un extrait de Mixeur Plongeant sur le site de

La Plage, et/ou le pré-commander ici

 

J'espère de tout coeur qu'il vous plaira et que vous y trouverez l'inspiration pour utiliser votre mixeur plongeant en toutes saisons ! 

 

Je vous embrasse et vous dis à très vite,

Juliette

 

 

 

Partager cet article

Repost0
2 avril 2018 1 02 /04 /avril /2018 07:28

 

Bonjour à tou.te.s,

 

Comme le dit Clémence Catz, il y a mille façons de préparer un banana bread ("cake à la banane", si vous préférez la version française). Cette recette, grandement inspirée de son livre À la vapeur, est idéale pour vous offrir un petit-déjeuner sain, rassasiant et gourmand.

 

La spécificité de cette recette est la cuisson utilisée. Il n'est pas courant de réaliser des gâteaux autre qu'au four. Pourtant, la cuisson à la vapeur gagne à être davantage connue. Je vous expliquer pourquoi ci-après...

 

Je suis l'heureuse propriétaire, depuis peu, d'un Vitaliseur de Marion. Un quoi, me direz-vous peut-être ?

Il s'agit - pour moi - de la Rolls Royce des cuit-vapeurs. Il cuit les aliments à coeur sans dépasser les 95° C., contrairement aux cuissons traditionnelles qui dépassent toutes largement 100° C. Il cuit ainsi les aliments sans les dessécher, et garde vivants tous leurs éléments nutritifs (même les plus fragiles comme la vitamine C).

Mauvaises graisses, toxines et pesticides de surface sont éliminés en tombant dans l’eau de cuisson. 

 

 

Ces deux arguments sont, pour moi, les atouts principaux de la cuisson à la vapeur. C'est vrai pour les légumes, bien sûr, mais aussi pour tout ce que vous y cuirez. Je découvre cette cuisson bienfaitrice (jusqu'alors, elle se cantonnait chez moi à la cuisson des pommes de terre et de quelques autres légumes - chou-fleur, brocolis...). Les possibilités sont autrement plus nombreuses pour un résultat très souvent bluffant, comme avec ce gâteau aérien et léger.

 

Dites, cela vous intéresserait que je vous prépare un billet spécial "cuisson à la vapeur" ? 

Je pense que cela peut en intéresser plus d'un.e de savoir comment utiliser un cuit-vapeur et qu'y cuire, non ?

 

Ce qui est génial aussi avec le Vitaliseur de Marion, c'est l'incurvation du convercle : elle permet à l'eau de condensation de glisser le long des parois au lieu de tomber directement sur les aliments en les lavant de leur goût et de leurs éléments nutritifs.

 

J'ai réalisé mon cake dans le moule spécialement créé pour le Vitaliseur (il est génial car il se démonte !). Vous pouvez toutefois vous en passer et utiliser un autre moule de votre choix, à condition, bien sûr, qu'il soit aux bonnes dimensions.

 

 

Je trouve cela assez bluffant d'avoir une telle texture grâce à la cuisson à vapeur. Ce gâteau est réellement moelleux, spongieux et pas une seconde étouffant.

 

Concernant les ingrédients, si vous n'avez pas de pâte de sucre de coco (je choisis ce sucre car il est excellent pour la santé et à IG bas), substituez-le par du sucre de coco ou du rapadura (sucre complet). 

 

Pour le reste, je vous laisse le déguster et m'en dire des nouvelles ! 

 

Doux lundi de Pâques à tou.te.s,

Juliette

 

 

Ingrédients, pour 1 cake 

- 3 bananes bien mûres

- 80 ml d'huile de coco

- 80 ml de lait de riz

- 60 g de pâte de sucre de coco

- 200 g de farine de petit épeautre complet

- 1 c. à c. bombée de poudre à lever

- 70 g de poudre d'amande

- 30 g de fécule de maïs

- 1 belle pincée de vanille en poudre

- Noisettes et noix de cajou nature

 

La recette :

  1. Remplissez la cuve du vitaliseur au tiers d'eau. Faites-la chauffer.
  2. Écrasez les bananes jusqu'à obtention d'une purée assez liquide. 
  3. Ajoutez-y les autres ingrédients, un à un (sauf les noix). Mélangez bien. 
  4. Versez la pâte obtenue dans un moule à cake préalablement graissé.
  5. Placez le moule sur la grille du vitaliseur, couvrez et laissez cuire pendant 45 minutes. 
  6. Laissez refroidir avec de démouler et de déguster. Conservez-le dans une boîte hermétique.

 

Partager cet article

Repost0
31 janvier 2018 3 31 /01 /janvier /2018 17:45

 

Bonjour, ami.e.s gourmand.e.s !

 

Après les fêtes de fin d’année et la galette des rois (dont nous avons certainement tou.te.s un peu abusé au mois de janvier), voici venu le temps de la Chandeleur et de ses crêpes qu’on aime tant…

 

Faire sauter les crêpes, c’est une tradition qui, chez moi, se transmet de mère en fille. Bretonne d’origine, je revendique les coutumes de mon « pays » et mon amour des crêpes (qu’elles soient de froment ou de blé noir, d’ailleurs !).

 

Si les crêpes de froment sont traditionnellement composées de farine de blé, d’œuf et de lait de vache, celles que je vous propose aujourd’hui sont quelque peu différentes :

 

 Elles sont tout d’abord sans gluten car la farine est ici remplacée à 100% par de la fleur de maïs Maïzena®, qui en propose désormais en bio.

 

 L’amidon de maïs dont la Maïzena® est composée permet en outre de se passer d’œufs car c’est justement cet amidon qui joue le rôle de liant. On obtient ainsi des crêpes très légères et digestes (fini par ailleurs les grumeaux dans la pâte !), idéales pour les estomacs fragiles… mais pas que !

 

 Le lait végétal se substitue au lait animal pour vous offrir des crêpes 100% végétales.

 

 Enfin, j’ai parfumé mes crêpes grâce au sucre vanillé bio et équitable Alsa, une référence bio déjà présente sur le marché qui ne manque pas de gourmandise (les grains de vanille sont clairement visibles dans le sucre !).

 

La présentation sous forme d’aumônière donne à ces crêpes une touche originale. Cela permet de les garnir différemment, d’en faire un dessert à l’assiette raffiné tout en restant simple à réaliser. Il en faut peu, finalement, pour faire d’un dessert somme toute assez banal une gourmandise belle à voir et délicieuse à déguster (n’hésitez pas, d’ailleurs, à aller faire un tour ici pour davantage d’idées de dressages originaux).

 

L’alliance de la pomme et du caramel n’est quant à elle plus à prouver. Je crois qu’il est donc inutile pour moi d’essayer de vous convaincre de la gourmandise de ce dessert. Les photos se suffisent à elles-mêmes, me semble-t-il… Enfin, je vous laisse apprécier la chose et me dire ce que vous en pensez !

 

Belle journée à tou.te.s, et bonne chandeleur à venir…

 

Psssst… Ne râtez pas la fin de l’article, une surprise vous y attend !

 

◆ ◆ ◆

­ ­ ­ ­ ­

 

 

 

 

Ingrédients, pour 6 crêpes

 

- 200 g de Maïzena® Bio

- 50 cl de lait végétal au choix (amande, soja, avoine, riz…)

- 1 sachet de sucre vanillé bio Alsa

- 1 cs d’huile d’olive

- 1 pincée de sel

 

- 4 belles pommes

- 1 sachet de sucre vanillé bio Alsa

- Caramel salé

 

 

Petite astuce pratique « gain de temps » :

Vous pouvez réaliser vos crêpes à l’avance (le jour même de préférence), avant d’y disposer la garniture encore chaude et de les recouvrir - plus ou moins - de caramel tiède.

 

 

 

 

 

La recette de Juliette

 

1. Versez le lait végétal dans un mixeur puis ajoutez les autres ingrédients. Mixez pendant 2 minutes puis laissez reposer pendant 30 minutes à température ambiante (à défaut de mixeur, versez le lait végétal dans un saladier puis versez progressivement la Maïzena® et incorporez-la à l’aide d’un fouet, avant d’ajouter le reste des ingrédients).

2. Graissez une poêle à crêpes. Faites chauffer et versez-y une louche de pâte. Étalez la pâte et laissez cuire 1 à 2 minutes de chaque côté. Renouvelez l’opération jusqu’à épuisement de la pâte.

3. Lavez les pommes et coupez-les en petits dés. Faites-les revenir environ 10 minutes à feu moyen dans une poêle graissée (avec de la margarine ou du beurre) jusqu’à ce qu’elles soient bien fondantes. Saupoudrez-les de sucre vanillé et laissez caraméliser 2 minutes.

4. Placez une crêpe sur une assiette. Déposez une cs de pommes chaudes au centre. Remontez les bords de la crêpe puis fermez-la en accordéon à l’aide d’un pic de 8 cm de longueur environ. Versez un peu de caramel tiède sur le dessus et servez de suite.

 

◆ ◆ ◆

- CONCOURS -

 

 

 

 

À l’occasion de la Chandeleur, Maïzena®, Alsa et moi-même vous faisons gagner 3 lots identiques à celui que vous pouvez voir ci-contre.

 

Pour tenter votre chance :

 

- Laissez-moi un commentaire ci-dessous en me disant comment vous aimez manger vos crêpes ;

 

- Invitez vos amis à participer sur vos réseaux sociaux.

 

Vous avez jusqu’au 5 février pour participer (France métropolitaine).

 

Bonne chance à tou.te.s !

 

Vous pouvez également jouer au Grand Jeu de la Chandeleur directement sur le site :)

------

** Article réalisé en partenariat avec Maïzena et Alsa **

Partager cet article

Repost0
#menuob { width: 620px !important; }