En Bref...

  • : Les recettes de Juliette
  • Les recettes de Juliette
  • : Cuisine végétar/lienne, bio et gourmande - Partage de mes découvertes santé et bien-être - Photographie culinaire
  • Contact

Mots-Clés

Pinterest

Follow Me on Pinterest

Instagram

Instagram

12 janvier 2017 4 12 /01 /janvier /2017 16:30

 

Bonjour, ami-e-s gourmand-e-s !

 

Voici donc le premier billet de 2017. L'occasion pour moi de vous souhaiter une année belle et heureuse, riche en projets, en gourmandise et en amour. Je vous souhaite de vivre de beaux moments entourés des personnes qui vous sont chères.

 

Quant à moi, je vous retrouverai de nouveau avec plaisir, pour partager avec vous mes recettes du quotidien, faciles et gourmandes, en essayant de répondre à vos attentes et de vous régaler (du moins des yeux !).

De nouveaux projets se profilent également, mais je vous en parlerai en temps voulu...

 

Cette année commence donc avec un article un peu spécial, puisqu'il ne s'agit pas uniquement d'une recette, mais également d'un billet plus pédagogique visant à vous appendre à réaliser vous-même votre lait végétal.

 

Cela fait longtemps que je veux me lancer dans l'aventure du lait végétal maison. Je dois avouer que je m'en faisais une montagne, pensant que cela était fastidieux, en sus d'être onéreux. Et puis mon chéri m'a offert à Noël un appareil qui permet de filtrer le lait, l'occasion rêvée, donc, de tenter l'expérience.

 

Qu'en penser ?

 

Eh bien figurez-vous que faire son lait végétal soi-même est on ne peut plus simple : il vous suffit de mélanger un oléagineux, une céréale ou une graine avec de l'eau et, éventuellement, un peu de sucre naturel, de laisser tremper le tout avant de mixer et de filtrer.

 

-- Comment faire son lait végétal ? --

 

Ingrédients nécessaires :

  • 1 litre d'eau de source ou filtrée
  • 100 g. d'oléagineux (amande, coco, noisette...), de céréales (flocons d'avoine, de riz, de quinoa..., à faire cuire préalablement ou pas), de souchet entier ou de légumineuses (soja)

Combinaisons possibles : 100 g. d'amandes ; 100 g. de souchet entier ; 50 g. de noix de cajou + 50 g. de noix de macadamia (pour un goût qui se rapproche du lait de vache) ; 100 g. de riz ; 100 g. d'avoine ; 100 g. de graines de soja

  • Facultatif : 1 sucre naturel (2 dattes ; 2 c. à s. de sirop d'érable, agave ou pomme ; 1 c. à s. de sucre de coco...)

 

Accessoires nécessaires :

  • 1 blender (assez puissant)
  • 1 filtre (type étamine ou passoire fine)

 

Procédé :

  • La veille au soir, faire tremper 100 g. d'oléagineux ou de légumineuses (préalablement lavées) dans 1 litre d'eau, à température ambiante. Cela va permettre d'augmenter leur valeur nutritive et leur digestibilité (car elles commencent ainsi à germer). Pour les flocons de céréales, en faire tremper 50 g. dans 1 l. d'eau. Pour réaliser un lait de coco, faire tremper 50 g. de noix de coco râpée dans 1 l. d'eau.
  • Le lendemain, vider l'eau de trempage et la remplacer par 1 litre d'eau nouvelle, mixer le tout (à l'aide d'un mixeur plongeant ou d'un blender) puis filtrer pour obtenir un lait lisse. Ajouter une dose de sucre naturel au lait (cette étape est facultative). Réserver le résidu, appelé "okara".
  • Conserver le tout 2-3 jours au réfrigérateur, pas plus.

 

-- Que faire avec le résidu obtenu, aussi appelé "okara" ? --

 

 

> Des biscuits (comme ci-après) et des gâteaux & cakes, en remplacement d'une partie de la farine ;

> Des pains et brioches ;

> De la chapelure (sur les gratins, par exemple) ou de la panure ;

> À saupoudrer sur les salades, dans les appareils à quiche ou dans les soupes ;

> À ajouter dans les galettes ou "steaks" végétaux ;

> En gommage (2 cs d'okara + 2 cs d'huile d'argan + 1 cs de sucre de canne).

 

◆ ◆ ◆

 

-- LA RECETTE DES COOKIES --

(À customiser en fonction de ce que vous avez dans vos placards : fruits secs, baies, épices, arômes naturels, oléagineux...)

 

 

Ingrédients, pour 1 douzaine de cookies :

  • 100 g. de farine de blé T65
  • 30 g. de sucre de coco
  • 1/2 sachet de poudre à lever
  • 40 ml. d'huile de pépin de courge (ou autre huile neutre)
  • 100 g. d'okara (de souchet ici)
  • 2 c. à s. de noix de coco râpée
  • 50 g. de pépites de chocolat
  • Lait végétal (en fonction de la consistance)

 

La recette de Juliette :

  1. Préchauffer le four à 180° C., th. 6.
  2. Mélanger, un à un et dans l'ordre, tous les ingrédients. Si la pâte obtenue est friable, ajouter un peu de lait végétal jusqu'à obtention d'une pâte à cookies.
  3. Chemiser une plaque de papier cuisson. Y déposer des boules de pâte et les aplatir quelque peu.
  4. Enfourner pour 10 à 12 minutes à 180° C. (10 minutes pour un résultat bien moelleux).
  5. Laisser refroidir sur une grille et conserver dans une boîte hermétique pendant 2-3 jours.

 

Partager cet article

Repost 0
9 décembre 2016 5 09 /12 /décembre /2016 06:47

 

Bonjour, les gourmands !

 

L'année dernière, à peu près à la même période, je participais au calendrier de l'Avent mis en place par Natasha, du très chouette blog Echos verts. J'avais réalisé pour l'occasion des biscuits en forme de flocons.

 

Lorsque Natasha m'a de nouveau contactée il y a quelques semaines pour me proposer de renouveler l'expérience, autour du thème de la bûche 100% végétale cette fois-ci, j'ai de suite accepté, attirée par le challenge que représentait pour moi la réalisation d'un tel gâteau. Je n'en avais encore jamais fait... et j'avoue que je m'en faisais une montagne (à tort).

 

Chaque jour donc (c'est le principe même d'un calendrier de l'avent...!), vous pourrez retrouver une recette de bûche végane réalisée par l'une des nombreuses blogueuses engagées dans l'aventure.

Hier, par exemple, Become a Dinausor nous proposait une sublime bûche chocolat-orange-noisette. Demain, ce sera au tour de Lady Pastelle de nous régaler avec sa bûche glacée mangue-chocolat.

 

Ma bûche du jour ne requiert aucune compétence en pâtisserie. Aucune connaissance technique n'est nécessaire pour réaliser ce gâteau à la fois esthétique et savoureux. Tout ce qu'il vous faudra, c'est un peu de patience car si l'exécution est enfantine, le temps d'attente avant la dégustation est en revanche assez long...

 

Quelques remarques importantes :

- Pensez bien à sortir votre bûche du congélateur 2h avant dégustation. Sans cela, elle sera bien trop dure.

- Il est tout à fait possible de réaliser cette bûche la veille ou l'avant-veille. Cela permet d'éviter un stress inutile le jour du réveillon, pas vrai ?

 

Les parfums que j'ai choisis, quant à eux, sont somme toute très classiques, mais ils font en général l'unanimité. Et quoi de mieux qu'un dessert fédérateur le soir de Noël ?

 

Je vous laisse découvrir la recette ci-après et vous souhaite une belle journée.

Bons préparatifs de Noël à tou-te-s !

 

(Et psssstt ! Filez-vous inscrire à l'éco-défi afin de recevoir gratuitement le 25 décembre l'e-book regroupant les 24 recettes de bûches !)

 

 

 

 

 

Ingrédients, pour 8-10 personnes :

    Pour la crème citron

    • 300 g. de yaourt de soja nature
    • 4 g. d’agar-agar
    • 1 citron
    • 25 cl. de crème de coco
    • 100 g. de sucre de canne blond
    • 1 sachet de sucre vanillé
    • 2 gouttes d’huile essentielle de citron

     

    Pour les framboises

    • 300 g. de framboises surgelées
    • 2 g. d’agar-agar
    • 3 c. à s. bombées de yaourt de soja nature

    Pour le biscuit

    • 200 g. de biscuits nature
    • 125 g. de margarine

     

     

     

    La recette de Juliette :

    1. Faire décongeler les framboises.
    2. Presser le citron et en râper le zeste. Verser dans une casserole avec l’agar-agar. Mélanger et faire bouillir pendant 2 minutes. Réserver.
    3. Monter la crème de coco en chantilly.
    4. Verser le yaourt dans un saladier. Y ajouter le sucre, le sucre vanillé, le jus de citron, l’HE de citron et enfin la chantilly. Mélanger.
    5. Tapisser une gouttière à bûche ou un moule à cake de papier film. Y verser la moitié de la préparation au citron et réserver au congélateur.
    6. Placer les framboises (sauf 12) dans un mixeur avec l’agar-agar. Mixer à pleine puissance puis passer au chinois afin d’enlever les grains. Verser le coulis dans une casserole et faire bouillir pendant 2 minutes. Laisser refroidir et ajouter le yaourt.
    7. Verser le coulis de framboise refroidi sur la crème citron. Disposer les 12 framboises entières de manière homogène sur le coulis puis replacer au congélateur pendant 30 minutes.
    8. Verser la deuxième couche de crème citron sur le coulis de framboise puis placer au congélateur pendant 30 minutes.
    9. Mixer les biscuits afin d’obtenir une poudre grossière. Faire chauffer la margarine dans une poêle et y verser la poudre de biscuit. Mélanger.
    10. Disposer de manière homogène la pâte biscuitée sur le crème au citron puis replacer au congélateur pendant 1 nuit.
    11. Sortir du congélateur 2h avant de démouler et de servir (vous pouvez décorer votre bûche avec des framboises entières décongelées, des rondelles de citron ou des copeaux de noix de coco).

     

    Partager cet article

    Repost 0
    4 novembre 2016 5 04 /11 /novembre /2016 06:31

     

    Bonjour, les gourmands !

     

    La recette d’aujourd’hui est du pur plaisir, à déguster à l’heure du goûter ou du petit déjeuner. Elle m’évoque l’enfance, la sortie de l’école et la collation tant attendue une fois au chaud à la maison.

     

    Ce que j’apprécie tout particulièrement dans cette recette : le fait qu’on puisse la customiser à loisir et varier ainsi les farines mais aussi les confitures.

     

    >>> Côté farine, vous pouvez bien entendu n’utiliser que de la farine de blé (comme indiqué dans la recette) mais aussi faire un mix gourmand.

    Ici, par exemple, j’ai opté pour le mélange suivant : ½ farine de blé + ¼ farine de riz complet + ¼ farine de châtaigne.

     

    >>> Quant à la garniture, j’ai choisi une confiture de mirabelles, mais n’importe quel autre nappage fruité fera tout aussi bien l’affaire. (Pour une confiture maison, je vous renvoie vers le site Desserts et Confitures sur lequel vous pourrez trouver l’inspiration).

     

    Enfin, vous noterez que la quantité de sucre dans la recette est moindre, la confiture suffisant presque à sucrer l’ensemble.

     

    Variantes possibles :

    > Ajoutez un peu de fleur d’oranger, de vanille ou de cannelle en poudre à la pâte ;

    > Parsemez la confiture d’amandes effilées ou de noisettes concassées pour apporter un peu de croquant ;

    > Ajoutez, une fois le roulé refroidi, un peu de sucre glace sur le dessus pour un rendu esthétique très joli.

     

    Je vous laisse découvrir la recette ci-dessous et vous souhaite une belle journée. À très vite !

     

     

    Ingrédients, pour 2 roulés :

     

    • 25 cl. de lait au choix
    • 20 g. de levure de boulanger
    • 125 g. de yaourt nature (soja ou autre)
    • 1 pincée de sel
    • 50 g. de sucre de canne
    • 500 g. de farine de blé T65
    • 200 g. de confiture de mirabelles (ou autre confiture)

     

    * * * * * * * * * * * * * * * *

     

    La recette de Juliette :

     

    1. Tiédir le lait et y diluer la levure.
    2. Verser le lait dans la cuve de votre robot ou dans un saladier. Y ajouter le yaourt, le sel et le sucre. Mélanger.
    3. Ajouter la farine en pluie.
    4. Verser enfin le lait et l’incorporer progressivement. Pétrir pendant quelques minutes et former une boule de pâte.
    5. Couvrir d’un torchon propre et humide et laisser gonfler la pâte pendant 2h dans un endroit chaud (dans un four chauffé à 40° C. par exemple ou sur un radiateur). Elle doit alors doubler de volume.
    6. Après 2 heures, pétrir de nouveau la pâte et laisser gonfler de nouveau 1/2h.
    7. Étaler la pâte assez finement en 2 rectangles sur un plan de travail fariné. Badigeonner de confiture puis rouler la pâte en deux boudins.
    8. Enfourner pour 15 minutes à 180° C.
    9. Laisser refroidir sur une grille avant de déguster.
    Roulé à la confiture

    Partager cet article

    Repost 0
    #menuob { width: 620px !important; }