En Bref...

  • : Les recettes de Juliette
  • Les recettes de Juliette
  • : Cuisine végétarienne, bio et gourmande - Écologie et bien-être - Photographie
  • Contact

Mots-Clés

Pinterest

Follow Me on Pinterest

Instagram

Instagram

18 mars 2018 7 18 /03 /mars /2018 16:30

 

Bonjour, les gourmand.e.s ! 

 

Voilà un moment que je n'ai pas partagé de recettes avec vous ici. Et cela m'a drôlement manqué, figurez-vous !

Vous connaîtrez très bientôt la raison de cette absence... Je peux juste vous dire, pour l'heure, que j'ai été grandement accaparée par un projet très stimulant et réjouissant que je vous présenterai prochainement... Il me tarde, d'ailleurs, de pouvoir tout vous raconter !

 

Mais passons, et parlons Pâques ; parlons chocolat ; parlons gourmandise.

L'arrivée imminente du printemps est synonyme de chasse aux oeufs dans le jardin, d'éclats de joie et de plaisir partagé. Chaque année, c'est le même rituel depuis que j'ai des enfants. Le matin de Pâques, je me lève tôt pour aller cacher minutieusement les oeufs, poules et autres lapins tant convoités. Je ne résiste pas au plaisir immense de voir mes deux loulous courir partout dans le jardin, un panier à la main, à la recherche des précieux trésors chocolatés. C'est pareil chez vous, j'imagine ?

 

Cette année, j'ai décidé de réaliser moi-même nos chocolats. Les oeufs et autres gourmandises de Pâques de qualité sont onéreux et peu variés. Si bien que la confection de chocolats maison est intéressante à plus d'un égard. Qui plus est, c'est relativement simple à réaliser et très plaisant ! J'aime travailler le chocolat, humer l'odeur qui s'en dégage et partager ce moment de cuisine avec mes garçons. 

 

Cette année, nous avons choisi deux associations fédératrices et ultra-gourmandes : chocolat-pâte à tartiner ; chocolat-purée de cacahuète (et non pas beurre de cacahuète, très sucré et plein d'additifs chimiques....). Pour encore plus de gourmandise, vous pouvez placer au coeur de chaque chocolat une amande ou une cacahuète entière. L'effet de surprise sera encore plus grand à la dégustation ! Si aucune de ces associations ne vous plaît (j'en doute, mais sait-on jamais !), optez pour du caramel salé !......

 

Pour réaliser ces oeufs, vous aurez besoin d'un moule en silicone avec l'empreinte de demi-oeufs. J'ai acheté le mien chez Sostrene Grene, une boutique de décoration que j'aime beaucoup. Ils sont en relief et forment des lapins et des oeufs décorés, j'aime beaucoup ! Mais n'importe quel moule en forme de demi-oeufs fera l'affaire, bien sûr. 

 

Je vous laisse découvrir la recette ci-après et vous dis à très vite !! 

Juliette

 

Ingrédients, pour 10 chocolats :

  • 150 g de chocolat noir de votre choix (choisissez le pourcentage qui vous plaît le plus)
  • 20 g de pâte à tartiner
  • 20 g de purée de noisette
  • Facultatif : 10 cacahuètes et/ou amandes nature entières

La recette de Juliette :

  1. Faites fondre le chocolat au bain-marie jusqu'à ce qu'il soit fondu. 
  2. Badigeonnez de chocolat fondu chaque empreinte du moule à l'aide d'un pinceau. Faites en sorte que le chocolat recouvre bien tout. Raclez à l'aide d'une spatule le dessus du moule de gauche à droite afin qu'il soit à peu près "propre". Tapez votre moule contre la plaque afin d'enlever les éventuelles bulles. 
  3. Placez au réfrigérateur pendant 30 minutes. 
  4. Sortez du réfrigérateur puis déposez au centre de chaque oeuf 1/2 c. à c. de purée de cacahuète ou de pâte à tartiner. Placez en centre, si vous le souhaitez, 1 petite amande ou 1 cacahuète. Recouvrez de chocolat fondu, raclez votre moule de gauche à droite avec une spatule afin d'enlever l'excédent de chocolat. Placez de nouveau au réfrigérateur pendant minimum 30 minutes. 
  5. Pour démouler, placez votre moule à l'envers sur une plaque. Ôtez délicatement chaque oeuf du moule, l'un après l'autre. 

 

Partager cet article

Repost0
31 janvier 2018 3 31 /01 /janvier /2018 17:45

 

Bonjour, ami.e.s gourmand.e.s !

 

Après les fêtes de fin d’année et la galette des rois (dont nous avons certainement tou.te.s un peu abusé au mois de janvier), voici venu le temps de la Chandeleur et de ses crêpes qu’on aime tant…

 

Faire sauter les crêpes, c’est une tradition qui, chez moi, se transmet de mère en fille. Bretonne d’origine, je revendique les coutumes de mon « pays » et mon amour des crêpes (qu’elles soient de froment ou de blé noir, d’ailleurs !).

 

Si les crêpes de froment sont traditionnellement composées de farine de blé, d’œuf et de lait de vache, celles que je vous propose aujourd’hui sont quelque peu différentes :

 

 Elles sont tout d’abord sans gluten car la farine est ici remplacée à 100% par de la fleur de maïs Maïzena®, qui en propose désormais en bio.

 

 L’amidon de maïs dont la Maïzena® est composée permet en outre de se passer d’œufs car c’est justement cet amidon qui joue le rôle de liant. On obtient ainsi des crêpes très légères et digestes (fini par ailleurs les grumeaux dans la pâte !), idéales pour les estomacs fragiles… mais pas que !

 

 Le lait végétal se substitue au lait animal pour vous offrir des crêpes 100% végétales.

 

 Enfin, j’ai parfumé mes crêpes grâce au sucre vanillé bio et équitable Alsa, une référence bio déjà présente sur le marché qui ne manque pas de gourmandise (les grains de vanille sont clairement visibles dans le sucre !).

 

La présentation sous forme d’aumônière donne à ces crêpes une touche originale. Cela permet de les garnir différemment, d’en faire un dessert à l’assiette raffiné tout en restant simple à réaliser. Il en faut peu, finalement, pour faire d’un dessert somme toute assez banal une gourmandise belle à voir et délicieuse à déguster (n’hésitez pas, d’ailleurs, à aller faire un tour ici pour davantage d’idées de dressages originaux).

 

L’alliance de la pomme et du caramel n’est quant à elle plus à prouver. Je crois qu’il est donc inutile pour moi d’essayer de vous convaincre de la gourmandise de ce dessert. Les photos se suffisent à elles-mêmes, me semble-t-il… Enfin, je vous laisse apprécier la chose et me dire ce que vous en pensez !

 

Belle journée à tou.te.s, et bonne chandeleur à venir…

 

Psssst… Ne râtez pas la fin de l’article, une surprise vous y attend !

 

◆ ◆ ◆

­ ­ ­ ­ ­

 

 

 

 

Ingrédients, pour 6 crêpes

 

- 200 g de Maïzena® Bio

- 50 cl de lait végétal au choix (amande, soja, avoine, riz…)

- 1 sachet de sucre vanillé bio Alsa

- 1 cs d’huile d’olive

- 1 pincée de sel

 

- 4 belles pommes

- 1 sachet de sucre vanillé bio Alsa

- Caramel salé

 

 

Petite astuce pratique « gain de temps » :

Vous pouvez réaliser vos crêpes à l’avance (le jour même de préférence), avant d’y disposer la garniture encore chaude et de les recouvrir - plus ou moins - de caramel tiède.

 

 

 

 

 

La recette de Juliette

 

1. Versez le lait végétal dans un mixeur puis ajoutez les autres ingrédients. Mixez pendant 2 minutes puis laissez reposer pendant 30 minutes à température ambiante (à défaut de mixeur, versez le lait végétal dans un saladier puis versez progressivement la Maïzena® et incorporez-la à l’aide d’un fouet, avant d’ajouter le reste des ingrédients).

2. Graissez une poêle à crêpes. Faites chauffer et versez-y une louche de pâte. Étalez la pâte et laissez cuire 1 à 2 minutes de chaque côté. Renouvelez l’opération jusqu’à épuisement de la pâte.

3. Lavez les pommes et coupez-les en petits dés. Faites-les revenir environ 10 minutes à feu moyen dans une poêle graissée (avec de la margarine ou du beurre) jusqu’à ce qu’elles soient bien fondantes. Saupoudrez-les de sucre vanillé et laissez caraméliser 2 minutes.

4. Placez une crêpe sur une assiette. Déposez une cs de pommes chaudes au centre. Remontez les bords de la crêpe puis fermez-la en accordéon à l’aide d’un pic de 8 cm de longueur environ. Versez un peu de caramel tiède sur le dessus et servez de suite.

 

◆ ◆ ◆

- CONCOURS -

 

 

 

 

À l’occasion de la Chandeleur, Maïzena®, Alsa et moi-même vous faisons gagner 3 lots identiques à celui que vous pouvez voir ci-contre.

 

Pour tenter votre chance :

 

- Laissez-moi un commentaire ci-dessous en me disant comment vous aimez manger vos crêpes ;

 

- Invitez vos amis à participer sur vos réseaux sociaux.

 

Vous avez jusqu’au 5 février pour participer (France métropolitaine).

 

Bonne chance à tou.te.s !

 

Vous pouvez également jouer au Grand Jeu de la Chandeleur directement sur le site :)

------

** Article réalisé en partenariat avec Maïzena et Alsa **

Partager cet article

Repost0
28 décembre 2017 4 28 /12 /décembre /2017 17:30

 

Bonjour, les ami.e.s,

 

J'espère que vous avez passé un bon réveillon de Noël et que vous avez pu profiter de vos proches dans la douceur et la bonne humeur. 

 

Ici, les choses ont été quelque peu mouvementées mais la joie des enfants a primé pour nous faire passer un Noël finalement magique. 

 

Dites-moi tout : de quels plats vous êtes-vous régalé.e.s ?

 

Personnellement, je ne fais jamais vraiment d'excès durant les fêtes, préférant épargner mon estomac... et ma tête ! Bien sûr, les quantités sont plus importantes, le nombre de plats aussi. Je m'accorde un peu de champagne et de vin aussi, dont je suis amatrice et que j'apprécie lors d'occasions spéciales. Si bien que lorsqu'arrive la période de transition entre Noël et le nouvel an, j'aime manger léger et résolument sain. 

 

C'est ce que je vous propose aujourd'hui avec une recette que j'adore : des patates douces rôties au four, accompagnées d'une sauce onctueuse, douce mais légèrement relevée, surmontées de graines A. Vogel que je fais moi-même germer.

 

Vous l'aurez très certainement remarqué : je suis une grande amatrice de patate douce - voilà pourquoi je vous ai proposé plusieurs recettes à base de ce légume depuis le début de la saison... J'espère qu'elle vous plaît autant qu'à moi ! 

 

Je vous souhaite une belle fin de semaine et, surtout, un réveillon festif et coloré.

​​​​​​​Des bises et à bientôt en 2018 !

Juliette

 

 

 

 

 

 

Ingrédients, pour 2 personnes :

 

- 2 patates douces

- 200 g de yaourt à la grecque ou de yaourt de soja

- 1 poignée de noix de cajou nature

- 1 échalote

- Le jus d'1 citron jaune

- Coriandre fraîche

- Graines germées au choix

- Piment d'Espelette

- Sel de mer

- Huile d'olive

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La recette de Juliette :

 

1. La veille au soir, faites tremper les noix de cajou dans 2 volumes d'eau à température ambiante.  

2. Le jour même, lavez les patates douces, coupez-les en deux et déposez-les sur une plaque allant au four couverte de papier cuisson. Badigeonnez-les d'huile d'olive à l'aide d'un pinceau puis enfournez pour 30-40 minutes à 180° C. Sortez du four et laissez légèrement refroidir. 

3. Égouttez et rincez les noix de cajou. 

4. Dans un mixeur ou blender, mélangez les noix de cajou, le yaourt à la grecque et le jus de citron. Salez à convenance et ajoutez un peu de piment. Ajoutez l'échalote et la coriandre finement ciselées. 

5. Disposez les patates douces sur deux assiettes. Versez assez généreusement de la sauce sur le dessus et parsemez de graines germées. Dégustez de suite.

 

* Article sponsorisé par A. Vogel

Partager cet article

Repost0
#menuob { width: 620px !important; }