En Bref...

  • : Les recettes de Juliette
  • Les recettes de Juliette
  • : Cuisine végétarienne, bio et gourmande - Écologie et bien-être - Photographie
  • Contact

Mots-Clés

Pinterest

Follow Me on Pinterest

Instagram

Instagram

15 octobre 2012 1 15 /10 /octobre /2012 06:10

My-Evasion-Box1.JPG

 

Il y a 10 jours, j'ai été contactée pour tester une toute nouvelle food box : My evasion box.

J'ai accepté avec plaisir, les caractéristiques de cette boîte gourmande étant très prometteuses et la description pour le moins alléchante...

 

Logo


Vous ne connaissez pas encore le concept des food boxes ?


C'est très simple : vous vous abonnez à la box de votre choix (il y en a désormais pléthore sur le marché) et, tous les mois, vous recevez un colis garni de gourmandises surprises à votre domicile. 


Quelle est donc l'originalité de cette nouvelle food box, me direz-vous ?


Elle réside dans deux des critères de sélection des produits :


✿ Cette box est composée de produits d'épicerie fine ou de producteurs artisans (ils ne sont donc pas issus de la grande distribution). Dès lors, aucune concession n'est faite sur la qualité des produits, d'où le prix un peu plus élevé (24€ par mois) que les autres food boxes aujourd'hui disponibles sur le marché . 


✿ Chaque mois, My evasion box vous fait découvrir une région française ou un pays étranger à travers des produits issus de leur patrimoine gourmand. 

 

Pour leur toute première box, les globe-cookers de l'équipe ont posé leurs valises en Bourgogne. Ainsi, le colis que j'ai reçu était composé :


 d'une demie bouteille de crème de cassis de Bourgogne (J-B. Joannet) ;

My-Evasion-Box9.JPG


 d'une demie bouteille de Bourgogne Montagny "Sélection Veilles Vignes" 1er cru (S. Aladame) ;

My-Evasion-Box2.JPG


 d'un assortiment de moutardes Fallot ;

My-Evasion-Box3.JPG


 d'un petit pot de confit de pinot noir et pain d'épices (E. Baillard) ;

My-Evasion-Box4.JPG


 d'une boîte d'anis de Flavigny ;

anis.JPG


 d'une boîte de 6 nonnettes de Dijon Mulot & PetitJean à l'abricot et à la verveine, de la Gamme Bernard Loiseau. { Tout simplement délicieuses ! }

My-Evasion-Box8.jpg

 

Mon avis ?


Cette food box tient ses promesses : les produits proposés sont en effet de qualité, gourmands et raffinés. Ils invitent sans nul doute à la dégustation.

J'en aime également le concept : la découverte de produits en provenance de régions ou de pays (plus ou moins) inconnus.  


Alors merci à My Evasion Box de m'avoir fait découvrir leur première boîte gourmande.

Et si j'ai éveillé votre curiosité, faites un petit tour sur leur site qui invite au voyage !

 

My-Evasion-Box-pola.JPG

Partager cet article

Repost0
12 octobre 2012 5 12 /10 /octobre /2012 04:42

Capture-d-ecran-2012-10-15-a-09.13.01.pngCake-figues-coings8.JPG

 

C'est lors d'une balade dans les bois que je suis tombée sur un cognassier (ou arbre à coings). De loin, j'ai d'abord cru que c'était de belles pommes. Mais c'est en me rapprochant que j'ai découvert de très beaux coings, bien jaunes et duveteux. Je n'en avais jamais vus "en vrai" et n'en avais goûté qu'une seule fois. Autant vous dire que j'ai sauté sur l'occasion !

J'ai toujours un sac vide sur moi lorsque je me balade (pas vous ?), au cas où je trouverais de quoi le remplir... Ni une, ni deux, j'ai cueilli tous ceux qui étaient à ma portée !

Ce qui me permet, aujourd'hui, de partager cette recette avec vous !

 

La figue et le coing sont deux fruits de saison qui se marient très bien. Dans un cake, comme ici, ou encore rôtis, dans un gâteau, une tarte, en accompagnement (pour une touche sucrée-salée), etc.


J'aime le goût acidulé du coing, la douceur et le fondant de la figue fraîche, le croquant de la figue séchée. Les trois associés fonctionnent à merveille.

Cette recette est à essayer assez vite, car la saison de ces deux fruits n'est pas éternelle ! Mais vous pouvez aussi l'adapter et utiliser des pommes à la place des coings, et uniquement des figues séchées, en en doublant les quantités ! 

 

Cake-figues-coings9.JPG

 

Ingrédients, pour 1 grand cake :

 

- 350 g. de farine de blé T55

- 1 sachet de poudre à lever

- 150 g. de purée d'amande blanche

- 50 g. de beurre fondu

- 175 g. de sucre de canne blond en poudre

- 2 coings

- 8 figues fraîches

- 8 figues séchées

- 4 oeufs

- Le jus d'1/2 citron

 

Cake-figues-coings4.JPG

 

Cake-figues-coings-Montage.JPG

 

La recette de Juliette :

 

- Éplucher les coings et les couper en morceaux (mettre de côté un quartier de coing). 

- Râper les coings et les réserver. Verser le jus de citron sur le dessus et mélanger pour ne pas qu'ils brunissent. 

- Couper les figues fraîches en lamelles (en conserver quelques-unes pour la décoration du cake) et les figues séchées en petits morceaux. 

- Préchauffer le four à 180° C., th. 6.

- Dans un saladier, mélanger la farine, la poudre à lever, le sucre, les oeufs et les coings râpés. Ajouter ensuite la purée d'amande et le beurre fondu et mélanger de nouveau. Ajouter enfin les figues et mélanger délicatement. 

- Graisser un moule à cake et y verser la moitié de la préparation. Couper le quartier de coing restant en fines lamelles et les disposer sur la pâte, sur toute la longueur. Recouvrir avec la pâte restante. Décorer le dessus du cake avec les lamelles de figues fraîches conservées en début de recette. 

- Enfourner pour 55 minutes. Vérifier la cuisson en plantant la lame d'un couteau au coeur du cake en fin de cuisson. Si elle en ressort "propre", alors votre cake est cuit !

 

Cake-figues-coings7.JPG

 

Cake-figues-coings2.JPG

 

* * *

 

Cette recette a fait la Une de Hellocoton !

 

Capture-d-ecran-2012-10-15-a-09.13.01.png

Partager cet article

Repost0
9 octobre 2012 2 09 /10 /octobre /2012 05:00

Peches-au-sirop4.JPG

 

Quoi de mieux que des bocaux réalisés soi-même, à ressortir en hiver par une journée froide et morose ?

Personnellement, je crois que je les garderai précieusement pour ces jours où, lassée du froid et du mauvais temps (je suis une grande frileuse...), j'aurai besoin d'un peu de réconfort. 


Je n'achète jamais de fruits au sirop en conserve. Je trouve leur goût vraiment différent des "vrais" fruits, ils sont qui plus est bien trop sucrés pour moi et je suis à chaque fois déçue lorsque j'en mange chez des amis. Alors j'ai trouvé la parade : je les réalise moi-même et je peux déguster des fruits d'été toute l'année !

Il y a une deuxième solution : les faire sécher, mais je ne me suis pas encore lancée (cela ne saurait tarder !). 

 

Cette recette peut bien sûr être adaptée en fonction des fruits que vous avez sous la main : cela fonctionne aussi très bien avec des poires, par exemple. 

 

Les bocaux sont une première pour moi. Mais maintenant que j'y ai pris goût, je compte bien de pas m'arrêter là !

 

Peches-au-sirop7.JPG

 

Ingrédients, pour 5 bocaux d'1/2 litre chacun :


- 2 kg. de pêches dénoyautées (soit 3 kg. environ de pêches entières)

- 300 g. de sucre de canne blond en poudre

- 2 l. d'eau filtrée

- 5 bocaux (avec joint neuf)

 

(J'ai délibérément choisi de n'y ajouter ni vanille, ni clous de girofle, ni cardamome, etc., pour garder le goût originel et naturel des pêches, mais vous pouvez bien sûr en ajouter dans le sirop si vous le souhaitez !)

 

Peches-au-sirop1.JPG

 

Pêches au sirop6

 

La recette de Juliette :


- Éplucher les pêches (les plonger quelques minutes dans une casserole d'eau bouillante si vous ne parvenez pas à le faire à l'économe) et les dénoyauter. Cette étape est la plus fastidieuse et, je dois l'avouer, la plus pénible, mais vous serez très content(e) de l'avoir fait une fois les bocaux réalisés ! 

- Stériliser vos bocaux en les plongeant dans de l'eau bouillante pendant une minute. Les faire sécher à l'envers sur un torchon propre. 

- Dans une marmite, faire bouillir l'eau avec le sucre. 

- Y plonger les pêches pendant 2 minutes pour les pocher. 

- À l'aide d'un écumoir, sortir les pêches du jus et en remplir les bocaux. 

- Laisser chauffer le jus pendant 15 minutes supplémentaires à feu moyen. 

- Une fois la cuisson terminée, verser le sirop obtenu sur les pêches afin qu'il les recouvre. Fermer les bocaux. 

- Enfin, plonger les bocaux dans une marmite d'eau bouillante pendant 30 minutes pour les stériliser (l'eau doit les recouvrir). Sortir les bocaux de l'eau, les placer à l'envers sur une surface plane  et laisser refroidir.

- Stocker dans un endroit sec et frais. Vos bocaux se conserveront ainsi plusieurs mois !

 

Peches-au-sirop3.JPG

 

Peches-au-sirop2.JPG

 

* * *

 

Cette recette a fait la Une de Libé Food...

Capture-d-ecran-2012-10-09-a-09.27.02.png

 

... et de Hellocoton !

Capture-d-ecran-2012-10-10-a-17.10.18.png

Partager cet article

Repost0
#menuob { width: 620px !important; }