En Bref...

  • : Les recettes de Juliette
  • Les recettes de Juliette
  • : Cuisine végétar/lienne, bio et gourmande - Partage de mes découvertes santé et bien-être - Photographie culinaire
  • Contact

Mots-Clés

Pinterest

Follow Me on Pinterest

Instagram

Instagram

23 janvier 2020 4 23 /01 /janvier /2020 17:34

 

Bonjour les ami(e)s,

 

L’année 2020 va rimer pour moi avec changement progressif de mon mode d’alimentation. La lecture du livre de Sarah Juhasz – « Ma bible de la Naturopathie », aux éditions LeDuc – est à l’origine de cette prise de conscience.

 

Pour des raisons que j’exposerai dans un autre article, je souhaite désormais apporter plus de cru et de fermenté dans mon alimentation, tout particulièrement au déjeuner et au début de chaque repas.

 

Le kéfir, boisson bien-être et santé par excellence, fait partie de l’alimentation vivante fermentée.

Cela fait un moment que j’en consomme mais jamais de manière régulière et, surtout, jamais sans le réaliser moi-même.


En début d’année, après un appel aux bonnes volontés, une abonnée m’a gentiment proposé de me donner des grains de kéfir de fruit. Depuis, j’en réalise 1 litre tous les 3 jours environ et en consomme quotidiennement.

 

Cela étant dit, vous vous demandez peut-être à quoi sert le kéfir, quels en sont les bienfaits et comment on procède pour en faire maison. Lisez donc ce qui suit.

 

 

◆ Le kéfir, qu’est-ce que c’est ?

 

Le kéfir est une boisson naturellement gazeuse obtenue suite à la fermentation de grains de kéfir. Ces derniers sont assez petits, translucides et se nourrissent de sucre. Lorsqu’ils sont correctement conservés (voir ci-après), ils se multiplient très vite.

 

Le kéfir est une boisson vivante, un probiotique (une levure riche en bonnes bactéries). Il est donc l’ami de notre microbiote (ou flore intestinale) car il va agir sur les bactéries qui la composent.

 

Les probiotiques (que l'on retrouve dans le kéfir mais aussi dans tous les aliments fermentés comme la choucroute, les yaourts, les pickles, le pain au levain, le miso...) permettent de repeupler notre flore intestinale de bonnes bactéries qui vont prendre le dessus sur les mauvaises.

 

◆ Quels sont les bienfaits du kéfir ?

 

Les bienfaits du kéfir de fruit sont nombreux :

 

➤ Il améliore le confort digestif et le transit intestinal grâce aux probiotiques et leurs bactéries bienfaitrices ;

 

➤ Il renforce notre système immunitaire (car un microbiote en bonne santé, c’est un foie en bonne santé et donc plus à même de se défendre) ;

 

➤ Il nous apporte des nutriments en grand nombre grâce au processus de fermentation (il est ainsi riche en vitamines, en minéraux et en anti-oxydants) ;

 

➤ Il apaise les problèmes de peau telles que les éruptions cutanées ou les eczémas ;

 

➤ Il soulage les personnes atteintes d’asthme et de maladies respiratoires.

 

◆ Où se procurer des grains de kéfir ?

 

 

Les grains de kéfir se transmettent de personne en personne. Lorsqu’ils sont conservés correctement, ils se multiplient très vite, si bien qu’on en a vite trop et qu’on en donne volontiers.

 

Certains particuliers en déposent dans les magasins bio. N’hésitez pas à demander aux vendeurs de votre magasin de quartier.

 

Vous pouvez aussi lancer un appel à grains de kéfir sur internet (c’est comme cela que j’ai trouvé les miens) : le site KefirKombuchaJun vous permet de rechercher un donneur dans votre secteur.

 

Surtout, ne les achetez pas ! Certaines marques en vendent mais cela me semble fou, étant donné la vitesse à laquelle ces petites bêtes se multiplient.


 

 

◆ Comment réaliser du kéfir maison ?

 

Fermentation #1, pour 1 litre de kéfir :

 

Dans un contenant en verre d’1 litre, versez :

- 40 g (2 grosses CS) de grains de kéfir de fruit 

- 1 figue sèche bio coupée en deux

- 2 cs de sucre de canne bio 

- 2 rondelles de citron lavé et bio.

Versez 1 litre d’eau filtrée ou de source par-dessus.

Couvrez avec un tissu aéré et laissez reposer le kéfir à température ambiante pendant 24 à 48 heures. Votre kéfir est prêt lorsque la figue est remontée à la surface.

(Attention, ne fermez pas de manière hermétique votre bocal : avec la pression il pourrait exploser !).

 

Filtrez le kéfir avec une passoire en plastique (attention, surtout pas de métal qui tue les grains de kéfir). Jetez les rondelles de citron et la figue (vous pouvez aussi les congeler si vous le souhaitez, puis les cuisiner sous forme de confiture par exemple).

Rincez puis conservez les grains de kéfir dans un bocal en verre d’eau filtrée sucrée au réfrigérateur. Si vous ne refaites pas de kéfir tout de suite, l’eau sucrée de conservation doit être changée toutes les semaines.

 

Laissez reposer le kéfir 24h supplémentaires à température ambiante puis placez au réfrigérateur. Votre kéfir est prêt à être bu.

Si vous le souhaitez, vous pouvez procéder à une 2nde fermentation.

 

Fermentation #2 :

 

Une fois la F#1 réalisée, vous pouvez aromatiser votre kéfir (mais cela n’est pas une obligation).

Pour ce faire, versez dans votre kéfir filtré ce avec quoi vous voulez l’aromatiser : le jus d’1 citron ou d’1 orange bio, un peu de gingembre frais, des fleurs d’hibiscus bio séchées, des feuilles de menthe, des fruits frais (framboises, fraises, etc).

Laissez reposer 24h avant de placer au réfrigérateur pour consommation.

 

 

 

◆ À quel moment de la journée boire du kéfir ?

 

L’idéal est de boire 1 verre de kéfir à jeun, le matin, avant votre petit-déjeuner.

 

Vous pouvez boire 1 à 2 verres de kéfir par jour. Davantage si vous souhaitez en faire une cure.

 

 

Partager cet article

Repost0
14 octobre 2018 7 14 /10 /octobre /2018 08:41

 

Bonjour, les ami.e.s,

 

Lorsque j'ai créé "Les recettes de Juliette" en 2010, mon objectif premier était de partager mes recettes de cuisine avec celles et ceux qui voudraient bien venir y jeter un oeil. Ni plus, ni moins. 

Nous sommes désormais en 2018 et, tout comme les années, mes intérêts et mes préoccupations se sont multipliés. 

 

Je suis une personne passionnée, qui a soif de connaissances dans tous types de domaines. L'écologie, le bien-être au naturel et l'aromathérapie font partie des sujets qui me parlent, m'interpellent et me captivent. Je pense donc partager ici régulièrement désormais toutes les petites recettes faciles qui me permettent de vivre au quotidien plus en accord avec la nature. (J'espère, d'ailleurs, que ce nouveau genre d'articles vous plaira. N'hésitez pas à me laisser un petit commentaire pour me donner votre avis !)

 

Je suis intimement convaincue que notre bien-être personnel passe par le bien-être de notre entourage, de notre logement et plus généralement de la Terre. Me tourner vers le zéro déchet en fabriquant mes propres cosmétiques, en utilisant des cotons, éponges et essuie-tout lavables, en confectionnant mes produits ménagers... Voilà les nouveaux défis que je me suis lancés et qui me stimulent !

 

Je partage avec vous aujourd'hui les astuces vertes qui m'ont été transmises lors d'un atelier auquel j'ai participé il y a peu autour des huiles essentielles, organisé par la marque Puressentiel. Le sujet était le suivant : comment assainir et purifier son habitat naturellement ? 

 

Le tout premier conseil que je peux vous donner et qui est à la portée de TOUS : aérez votre logement chaque jour 15 minutes minimum, matin et soir. L'air intérieur est souvent plus pollué que l'air extérieur... Cela peut sembler évident pour certains, mais ce n'est pas un réflexe chez tout le monde. Pensez-y !

 

Toutefois cela ne fait pas tout... Si vous utilisez des produits chimiques (Javel et compagnie), que vous détartrez votre cuisine et votre salle-de-bains à coups de Cillit B***, que vous utilisez des parfums d'ambiance qui pschittent dès lors que vous passez devant, que vous éradiquez les petites bestioles nuisibles avec des insecticides puissants, lisez ce qui suit. 

Si vous ne faites pas partie de cette catégorie, poursuivez aussi la lecture ! Je suis sûre que vous pourrez y piocher quelques astuces naturelles qui deviendront bientôt des habitudes quotidiennes.

 

- Recettes écologiques et saines pour une maison purifiée -

 

Tout d'abord, il vous faudra acquérir ce que j'appellerai le "kit de base" de la "ménagère écolo"*, à savoir :

 

- 1 bouteille de vinaigre blanc

- 1 pot de bicarbonate de soude en poudre

- 1 bouteille de savon noir

- Des huiles essentielles (que je détaille ci-après)

- Des flacons en verre (pour stocker vos produits maison) et non en plastique car les HE risqueraient de les "attaquer"

 

* Il n'existe malheureusement pas d'équivalent masculin...

 

 

~ Dans la cuisine ~

 

- Nettoyer son réfrigérateur : 

Mélangez 2 cs de vinaigre blanc et 2 gouttes d'HE de citron. Nettoyez votre frigo avec un chiffon imbibé du mélange. 

 

- Mon produit vaisselle maison

Dans un flacon en verre, versez 100ml de savon noir liquide avec 1 cc de bicarbonate de soude et 20 gouttes d'HE au choix (pamplemousse - celle que j'ai choisie - ou alors menthe poivrée, citron, thym à linalol, basilic...) - Voir aussi la recette en fin d'article. Complétez d'eau.

Vous devrez secouer parfois votre flacon avant utilisation pour bien "remélanger" tous les composants.

 

 

 

~ Dans la salle de bains ~

 

- Détartrer sainement, sans émanations :

Dans un flacon en verre spray, versez 200ml de vinaigre blanc + 200 ml d'eau + 20 gouttes d'HE de citron, de pamplemousse, d'eucalyptus radié ou globuleux, de sapin de Sibérie, de pin sylvestre ou d'arbre à thé.

Vaporisez sur les parois de l'endroit à détartrer et laissez agir 15 minutes avant de brosser.

 

Pour une bouilloire ou une machine à café : Versez 2 verres de vinaigre blanc à l'intérieur, complétez d'eau et faites fonctionner votre machine. Versez l'eau encore chaude sur la robinetterie (pour un double emploi !). 

 

 

 

~ Dans les pièces à vivre ~

 

- Nettoyer et désinfecter le sol

Dans un flacon opaque, versez 1 cs de bicarbonate de soude puis 1 litre d'eau chaude. Mélangez. 

À part, dans un verre, versez 2 cs de vinaigre blanc + 2 cs d'HE de votre choix (parmi celles mentionnées dans la section précédente). Versez dans le flacon et mélangez. 

Vous pouvez alors utiliser ce mélange pour nettoyer vos sols.  

 

 

~ Faire sa lessive maison ~

 

Pour fabriquer votre propre lessive, rien de plus simple : faites fondre 180 g de savon de Marseille en paillettes (on en trouve facilement en magasin bio et même en supermarché classique) ou 150 g de savon d'Alep dans 5 litres d'eau bouillante. Ajoutez-y 100 g de bicarbonate de soude (un puissant détachant naturel) + 10 gouttes d'HE de votre choix (lavande vraie ou aspic, géranium lavandin, ylang-ylang). 

Mélangez, laissez refroidir et conservez dans un bouteille bien hermétique en verre.

Attention : évitez les HE d'agrumes. Elles risqueraient de colorer légèrement vos vêtements...

 

 

~ Astuces pour éradiquer les mauvaises odeurs ~

 

- Aspirateur

Versez 1 goutte d'HE de votre choix sur un coton ou un petit morceau de papier absorbant, aspirez-le avant de passer l'aspirateur dans votre logement. Une bonne odeur envahira alors toutes les pièces de votre foyer (en plus d'agir selon les propriétés de l'HE choisie) !

 

- Pour se débarrasser d'éventuelles mauvaises odeurs, déposez dans la pièce concernée une coupelle de bicarbonate de soude + 1 goutte d'HE de citron. Le bicarbonate est connu pour absorber les mauvaises odeurs. 

 

​​​​​​​J'utilise aussi régulièrement le produit "prêt à l'emploi" assainissant Puressentiel (en photo ci-dessous), dont l'efficacité à été prouvée scientifiquement. À base de 41 huiles essentielles, non polluant et 100% végétal, il me permet de purifier mon intérieur en un tour de main (1 pschitt aux quatre coins de la pièce et hop, c'est fait !). Je l'emmène aussi lorsque nous partons en vacances pour assainir les logements dans lesquels nous résidons. 

 

 

 

~ Fabriquer un anti-mite naturel ~

 

Versez sur un galet en céramique 10 gouttes d'HE de cèdre de l'Atlas et placez-le dans votre placard ou tiroir. Renouvelez l'opération toutes les 2 semaines.

 

 

~ Recettes multi-usages (à utiliser dans vos produits ménagers mais aussi en diffusion dans la maison) ~

 

1. Senteur fruitée aux notes épicées (pour la vaisselle, les sols, les toilettes...) : Dans un flacon en verre de 10ml, mélangez 3ml d'HE de pamplemousse + 3 ml d'HE de citron + 3 ml d'HE de gingembre frais

 

2. Senteur vivifiante de la forêt (pour la lessive, l'aspirateur, le placard à chaussures, assainir l'air...) : Dans un flacon en verre de 10ml, mélangez 3 ml d'HE de sapin de Sibérie + 6 ml d'HE de ravintsara

 

 

- Précautions d'usage -

 

◆ Les huiles essentielles, aux principes actifs très puissants, ne sont pas à utiliser de manière anodine. Elles sont à éviter pour les femmes enceintes ou allaitantes ; à prohiber chez les enfants de moins de 3 ans et les personnes épileptiques ; à utiliser sous contrôle médical chez les enfants de plus de 3 ans.

 

◆ Conservez vos HE dans un endroit sec, à l'abri de la lumière et de la chaleur. 

Partager cet article

Repost0
#menuob { width: 620px !important; }