En Bref...

  • : Les recettes de Juliette
  • Les recettes de Juliette
  • : Cuisine végétarienne, bio et gourmande - Écologie et bien-être - Photographie
  • Contact

Mots-Clés

Pinterest

Follow Me on Pinterest

Instagram

Instagram

14 février 2021 7 14 /02 /février /2021 09:37

 

Bonjour à toutes et tous !

 

Aujourd'hui, c'est une nouvelle recette de cosmétique maison que je vous propose : et pas n'importe laquelle, puisqu'il s'agit d'un produit que l'on utilise au quotidien et qui, s'il est acheté en grande surface, contient souvent des ingrédients plus que douteux...

 

Cela fait plusieurs années que j'achète des déodorants réputés "propres". J'ai toutefois eu envie d'essayer de fabriquer mon propre déodorant pour plus de transparence

 

Ce déodorant ne contient que des ingrédients naturels. La recette m'a été soufflée par Sara Duménil, qui a écrit 3 très jolis livres sur les cosmétiques maison.

 

Si votre peau est sensible, alors peut-être ne supporterez-vous pas le bicarbonate de soude. Personnellement, cela n'a aucun impact sur moi : cela fait 10 jours que je l'utilise et j'en suis ravie

J'aime tout particulièrement son parfait frais (que lui donne l'huile essentielle de menthe poivrée) et sa facilité d'utilisation. J'ai volontairement choisi de confectionner un déodorant en stick pour plus de praticité. Je remplirai mon contenant de la préparation chaque fois qu'il sera vide !

 

---

Si vous vous demandez où vous procurer les ingrédients de la recette, sachez que Sara Duménil, l'autrice dont je vous ai parlé plus haut, est également la créatrice du site Formule Beauté, qui propose à l'achat tous les ingrédients essentiels à la confection de cosmétiques maison, le tout conditionné dans des emballages recyclables. N'hésitez pas à aller faire un tour sur son site, plutôt que de commander vos produits sur de plus "gros sites" par forcément éco-responsables ! 

---

 

Je vous souhaite à toutes et tous une belle journée et vous dis à très vite !

Juliette

 

◆ ◆ ◆

 

Ingrédients, pour 1 stick de 50 g :

 

- 20 g de macérât huileux bio de calendula

- 11 g de beurre végétal bio de karité

- 9 g de cire d'abeille blanche

- 6 g de bicarbonate de soude

- 25 gouttes d'huile essentielle de tea tree

- 25 gouttes d'huile essentielle de menthe poivrée

- 3 gouttes de vitamine E

 

Matériel : 1 stick vide et une balance de précision

 

La recette de Sara :

 

1. Faites fondre, dans un bol en verre au bain-marie, le mâcérat huileux de calendula avec le beurre de karité et la cire d'abeille. 

2. Une fois le tout fondu, hors du feu, ajoutez le bicarbonate de soude, les huiles essentielles et la vitamine E. Mélangez à l'aide d'un fouet jusqu'à la dissolution complète du bicarbonate. 

3. Versez le mélange dans votre stick (posé à l'envers). S'il n'est plus assez liquide, faites-le chauffer de nouveau. 

4. Placez au réfrigérateur 24h avant d'utiliser. Ce déodorant se conserve à température ambiante (sauf en cas de fortes chaleurs, où il faudra le conserver au réfrigérateur).

◆ ◆ ◆

 

 

Partager cet article

Repost0
7 février 2021 7 07 /02 /février /2021 08:35

 

Bonjour à toutes et tous,

 

Cela fait maintenant plus de deux ans que je confectionne moi-même mes cosmétiques. J'ai débuté par le plus complexe, à savoir des savons saponifiés à froid, et me suis tournée par la suite vers des réalisations plus simples, comme des crèmes ou des baumes.

 

Je suis plus que convaincue par cette pratique. Aussi j'ai décidé de vous en parler de manière plus détaillée ici, dans le cas où certains d'entre vous aimeraient également se lancer dans l'aventure. Attention, cela peut vite devenir addictif !

 

{ Pour information, les ingrédients mis en valeur en photo ici proviennent du site Formule beauté, qui propose un large panel de produits de qualité, conditionnés dans des emballages éco-responsables. }

 

 

- Pourquoi faire ses cosmétiques maison ? -

 

Les raisons de confectionner soi-même ses cosmétiques sont plurielles. J'y vois, personnellement, 4 atouts majeurs :

 

➤ J'aime choisir les ingrédients que j'y mets ; cela me permet d'en garantir la qualité, et c'est ma santé et celle de mes enfants qui en bénéficient (exit les perturbateurs endocriniens et autres produits chimiques néfastes pour le corps) ;

 

➤ Fabriquer ses savons, ses crèmes et soins en tout genre permet par ailleurs de réduire ses déchets en disant adieu aux contenants en plastique dans lesquels ils sont généralement conditionnés par les industriels ;

 

➤ C'est également l'assurance de dépenser moins (j'ai fait mes calculs : 1 savon saponifié à froid, acheté environ 5€ dans le commerce, me coûte 1,50€ depuis que je les confectionne moi-même !) ;

 

➤ Enfin, 4ème et dernier atout, et non des moindres : le plaisir que l'on ressent à faire et à utiliser des produits que l'on a soi-même réalisés ! 

 

 

- Quel matériel faut-il avoir pour débuter ? -

 

 

Pour faire ses cosmétiques, peu de matériel vous sera nécessaire dans un premier temps.

 

Voici le kit du débutant : Une balance électronique de précision 0,1g ; un mini fouet en inox ; des moules en silicone pour réaliser des cosmétiques solides ; une maryse en silicone ; des petits contenants doseurs en verre ; des gants et un masque. 

 

La confection de savons requiert en revanche plus de matériel. Pour en savoir davantage, je vous renvoie vers l'article détaillé et complet que j'ai écrit sur le sujet : Savons maison : mode d'emploi et recettes.

Des contenants peuvent aussi se révéler très utiles, pour la confection de déodorants en stick ou de baumes à lèvres, par exemple.

Des mini pots de confiture vides feront toutefois parfaitement l'affaire et se glisseront dans votre sac sans problème.

 

 


 

- Les ingrédients indispensables à la confection de cosmétiques maison -

 

Les produits mis en valeur ici sont à retrouver sur Formule Beauté

 

◆ Les huiles végétales 

 

Les huiles végétales, très nourrissantes, sont le premier ingrédient nécessaire à la confection de cosmétiques. Elles permettent de prévenir la déshydratation.

Leurs propriétés varient par ailleurs selon l'huile que vous choisirez. 

 

Pour un teint éclatant, choisissez l'huile d'abricot. 

Pour les peaux sèches, les huiles d'amande douce, de coco, d'argan ou de macadamia seront vos alliées. 

Pour les peaux mâtures, préférez l'huile de jojoba, de prune ou de sésame.

 

 

◆ Les beurres végétaux 

 

 

Ces corps gras ont les mêmes propriétés que les huiles du même nom. L'unique différence réside dans leur état et leur texture, les beurres étant solides et non liquides. Ils permettent donc de durcir vos préparations.

 

Mes chouchous : le beurre de karité (tendre) et le beurre de cacao (plus dur), pour réaliser tous types de baumes et crèmes.

 

 

◆ Les cires végétales ou animales 

 

 

Les cires, qu'elles soient végétales (de soja, par exemple) ou animale (d'abeille, notamment), sont un agent durcissant, idéales pour réaliser des cosmétiques solides. Elles résistent très bien à la chaleur.

 

Elles permettent qui plus est de laisser un film protecteur sur la peau.

 

 

◆ Les mâcérats huileux 

 

Les mâcérats huileux sont des huiles qui contiennent des extraits végétaux. On l'obtient en infusant des plantes (carotte, calendula, camomille, jasmin, lierre, menthe, rose...) dans de l'huile végétale. 

Les huiles sont ainsi enrichies des principes actifs des végétaux choisis.

 

 

◆ Les argiles 

 

Les argiles (blanche, verte ou rose) sont des poudres extraites de roches riches en minéraux et en oligo-éléments. 

On les utilise en cosmétique pour leur actif purifiant, pour éliminer les impuretés et les substances malodorantes.

Elles ont toutes trois un rôle détoxifiant et purifiant et s'utilisent dans les masques, les shampoings, le savon, le déodorant...

 

 

◆ Les poudres végétales 

 

Il existe 2 types de poudres végétales : les poudres de plantes (ortie, camomille...) et les poudres de fruits (orange, banane...).

 

Elles ont de nombreuses propriétés, en fonction des poudres végétales choisies. Certaines vont permettre de fortifier les cheveux, d'apaiser les peaux sensibles, d'hydrater, de nourrir, etc. Renseignez-vous donc pour savoir quelle poudre correspond le plus à vos besoins.  

 

 

◆ Les huiles essentielles (HE) 

 

Les HE sont des concentrés de principes actifs de plantes aromatiques. Elles ont chacune des propriétés spécifiques et permettent de répondre à des problématiques ciblées. 

On les utilise pour leur rôle anti-âge, apaisant, relaxant, régénérant, astringent, purifiant...

cf. les 2 ouvrages conseillés en fin d'article, qui détaille parfaitement le rôle de chaque HE. 

 

PRÉCAUTIONS D'USAGE  : Les huiles essentielles, aux principes très puissants, ne sont pas à utiliser de manière anodine. Elles sont à éviter pour les femmes enceintes ou allaitantes ; à prohiber chez les enfants de moins de 3 ans et les personnes épileptiques ; à utiliser sous contrôle médical chez les enfants de plus de 3 ans. 

Conservez vos HE dans un endroit sec, à l'abri de la lumière et de la chaleur.

 

 

◆ Les conservateurs naturels 

 

 

➤ La vitamine E est un conservateur naturel anti-oxydant. Quelques gouttes dans une préparation (3 gouttes pour 100 ml) suffisent pour éviter que les huiles et les beurres s'oxydent.

 

➤ Le conservateur Cosgard, agréé par le label Ecocert, est antibactérien et antifongique. Il permet de conserver les cosmétiques contenant de l'eau ou de l"hydrolat. Il suffit d'ajouter 1% de cosgard à la recette initiale.

 

➤  L'extrait de pépin de pamplemousse (utilisé à raison d'1% du total des ingrédients) permet de conserver les préparations contenant une phase aqueuse.

 

 

◆ Le bicarbonate de soude 

 

Le bicarbonate de soude est un agent déodorant, qui neutralise les mauvaises odeurs et les bactéries. On l'utilise dans la confection de déodorant et de dentifrice.

 

 

◆ Les tensioactifs 

 

 

Ces ingrédients naturels et d'origine végétale permettent de nettoyer tout en faisant mousser vos cosmétiques. Ils sont donc à utiliser pour la confection de shampoings, par exemple.

 

Il existe 2 tensioactifs en poudre :

➤ Le SCS : Sodium Coco Sulfate (attention, ce tensioactif peut se révéler irritant chez certaines personnes. Il est donc à utiliser avec précaution)

➤ Le SCI : Sodium Cocoyl Isethionate (celui utilisé dans ma recette de shampoing solide)

 

 

- Recettes -

 

Voici, ci-après, quelques recettes que j'ai réalisées et partagées avec vous sur le blog.

Je complèterai cette liste, au fil de mes expériences et tentatives.

N'hésitez pas à me faire un retour lorsque vous les essayez à votre tour, merci !

 

Baume à lèvres cosmétique maison
Baume à lèvres
Shampoing solide
Shampoing solide
Mâcérat huileux effet "bonne mine"
savon maison saponifié à froid
Savons saponifiés à froid
Crème mains douces
Crème mains douces
Déodorant fraîcheur

 

 

- Pour aller plus loin -

 

 

Je vous conseille les livres suivants, que j'utilise régulièrement pour réaliser mes cosmétiques maison.

 

Celui de Sara Duménil, fondatrice du e-commerce responsable Formule Beauté : Cosmétiques solides, aux Éditions Rustica.

 

Et pour aller encore plus loin, le magnifique ouvrage très complet de Nathalie Ramanantsoa aux Éditions La Plage (251 pages de pur bonheur !), Soins Hygiène & Cosméto pour toute la famille, contient plus de 300 recettes adaptées à toutes et tous !

 

◆ ◆ ◆

 

Partager cet article

Repost0
21 janvier 2021 4 21 /01 /janvier /2021 14:16

 

Bonjour à toutes et tous,

 

Après mes recettes :

 

➤  de savons, 

➤ de baume à lèvres,

➤ de macérat de carotte effet bonne mine, 

 

...voici ma recette de crème pour les mains, souvent mises à rude épreuve en hiver.

 

Si vous me suivez, alors vous savez que j'essaie depuis longtemps maintenant de remplacer mes produits du quotidien par des fabrications maison. Cela s'applique à la cuisine mais aussi à tous les autres domaines de la vie de tous les jours, des produits d'entretien aux cosmétiques, en passant par le jardinage et la décoration.

 

La crème pour les mains que je vous propose aujourd'hui convient à toutes les peaux, même sensibles. Elles est 100% naturelle, extrêmement facile à faire et peu coûteuse. Elle laisse par ailleurs une peau douce et délicatement parfumée. Autant d'arguments qui donnent envie d'essayer, non ?

 

Côté matériel, pour réaliser cette crème, il vous faudra simplement un mini fouet et un bol en verre pour le bain-marie. Ni plus, ni moins !

 

Si vous vous lancez dans la confection de cosmétiques maison, optez pour cette recette ou celle de mon baume à lèvres. C'est une manière simple et efficace de débuter, qui vous donnera envie de poursuivre l'aventure !

 

Je vous prépare par ailleurs un article complet sur la confection de cosmétiques maison : restez connecté.e.s !

 

D'ici-là, je vous souhaite une belle journée et vous dis à bientôt,

Juliette

 

◆ ◆ ◆

 

Précautions d'usage

 

◆ Les huiles essentielles, aux principes actifs très puissants, ne sont pas à utiliser de manière anodine. Elles sont à éviter pour les femmes enceintes ou allaitantes ; à prohiber chez les enfants de moins de 3 ans et les personnes épileptiques ; à utiliser sous contrôle médical chez les enfants de plus de 3 ans. 

◆ Les HE d'agrume (citron, pamplemousse...), photosensibilisantes (ce qui signifie que vous ne devez alors pas exposer votre peau crémée au soleil, sous peine de voir apparaître des tâches sur vos mains), ne doivent pas être utilisées dans cette recette.

  

◆ ◆ ◆

Ingrédients, pour 1 petit pot de crème :

 

- 10 g de beurre bio de karité

 

- 1/2 cc rase de cire d'abeille ou de cire végétale

 

- 1 cs d'huile végétale bio au choix (olive, amande, abricot...)

 

- 60 ml d'eau distillée ou minérale (ou d'hydrolat)

 

- 2 gouttes de vitamine E (conservateur anti-oxydant)

 

- Facultatif : 1 goutte d'huile essentielle bio au choix

 

La recette de Juliette :

 

1. Faites fondre, au bain-marie, le beurre de karité et la cire d'abeille dans un bol en verre.

 

2. Une fois les deux complètement fondus, ajoutez l'huile végétale. 

 

3. Hors du feu, ajoutez l'eau distillée ou l'hydrolat et fouettez jusqu'à obtention d'un mélange crémeux (cela peut prendre quelques minutes, en cessez pas de fouetter !). Ajoutez la vitamine E et, éventuellement, l'HE de votre choix. 

Versez la crème dans un pot en verre bien propre et laissez refroidir.

◆ ◆ ◆

 

 

Partager cet article

Repost0
#menuob { width: 620px !important; }