En Bref...

  • : Les recettes de Juliette
  • Les recettes de Juliette
  • : Cuisine végétarienne (souvent végétalienne), bio et gourmande - Partage de mes découvertes santé et bien-être - Photographie culinaire
  • Contact

Mots-Clés

Pinterest

Follow Me on Pinterest

Instagram

Instagram

26 octobre 2014 7 26 /10 /octobre /2014 17:18

Smoothie-benoite7.JPG

 

Mi-octobre (souvenez-vous, ce week-end où il a fait si chaud qu'on se croyait de nouveau en été), j'ai eu la chance de participer à une balade bio-diversité au Bois de Vincennes, organisée par les magasins Biocoop ToutelaBio & menée de main de maître par Christophe de Hody, naturopathe et passionné de botanique.

 

Au fil de la promenade, Christophe nous a fait découvrir une grande variété de plantes comestibles dont je ne soupçonnais même pas l'existence. Bien sûr, le pissenlit, l'ortie ou encore l'églantier ne m'étaient pas inconnus. La benoîte urbaine, le plantain, l'armoise ou encore la consoude étaient pour moi, en revanche, ce que l'on pourrait appeler des mauvaises herbes sans intérêt aucun. Jusqu'à ce fameux jour...

 

Les connaissez-vous, vous, ces plantes ?

 

Montage1.jpg

 

J'ai eu envie de partager avec vous aujourd'hui les quelques rudiments d'explications que j'ai retenus (Christophe, si tu me lis, j'espère que je n'ai pas écrit de grosse bêtise !).


Soyez attentifs lorsque vous vous promenez, la nature regorge de trésors, vraiment.

Munissez-vous d'une flore (il s'agit d'un catalogue descriptif de la flore d'une région) ou d'ouvrages spécifiques traitant des plantes comestibles. Je compte, pour ma part, m'offrir  Le Régal Végétal de François Couplan.

 

Berce3-.JPG

 

Comment laver les plantes et racines que vous récoltez en forêt ? ~

Voici l'astuce de Christophe : Munissez-vous d'un saladier que vous remplissez d'eau froide. Ajoutez-y un peu de vinaigre blanc, de bicarbonate de soude et de 2-3 gouttes d'huile essentielle d'origan. Laissez tremper 2-3 minutes (pas plus !) et rincez bien. Vos plantes sont prêtes à être cuisinées & dégustées !

 

Ci-dessous, les bienfaits des plantes que j'ai découvertes ~

                                                                      

Armoise-commune-.JPG

▴ L'armoise commune

Cette plante est antispasmodique et digestive. Elle stimule également l'appétit.

Elle est excellente en infusions, en pestos, dans des tartes ou quiches, etc.

  ▴ La consoude

Cette plante permet de traiter les douleurs, les entorses, les ecchyimoses.

Les grandes feuilles de consoude sont, d'après Christophe, dégustées en galettes. Préparez une pâte à beignet ou à crêpes sans gluten, trempez-y les feuilles et faites cuire sur une poêle à crêpes. Bonne dégustation !

Consoude4-.JPG
Plantain-.JPG

▴ Le plantain

Les feuilles de plantain se ramassent à même le sol, en touffes. Cueillez les feuilles les plus jeunes. Vous pouvez alors les consommer crues, en smoothie, en salade, en soupe, etc.

Le plantain est excellent contre les allergies ORL. Il est également dépuratif. Il contient une grande quantité de fer et de vitamine C.

Pour les irritations des yeux (conjonctivites etc.), infusez quelques feuilles de plantain dans de l'eau de source, laisser refroidir et utilisez comme un collyre.

▴ Le pissenlit

Les feuilles, les fleurs et les racines sont comestibles.

C'est une plante diurétique.

Faites-vous une cure de jus de pissenlit au printemps pour détoxifier votre corps et réveiller votre organisme.

Pissenlit1-.JPG
Berce6'

 La berce

Voici la plante préférée de Christophe, rien que ça !

Digestive, anti-gaz, elle est aussi excellente pour soigner les plaies infectées.

Idées de recettes : en pesto, avec 40% d'huile d'olive, quelques graines de chia, du vinaigre de cidre et un peu de sel. Ou alors en gazpacho.

▴ La benoîte urbaine

Plante vivace, qui vit donc plus de 2 ans, la benoîte est une plante cicatrisante. Elle est en outre excellente pour les maux d'estomac, la diarrhée, la digestion.

Les racines (ne photo ci-après) ont l'odeur et le goût du clou de girofle. Lavez-les bien et faites-en des infusions. Vous pouvez aussi les associer au vin blanc, pour un apéritif surprenant & délicieux.


Benoite-urbaine-.JPG
Frene2.JPG

▴ Le frène

Les feuilles de frène sont entirhumatismales et diurétique.

Concoctez la boisson appelée frênette avec les feuilles de cet arbre.

▴ L'origan

Cette plante est tonifiante et renforce les défenses immunitaires pour lutter contre les infections, faciliter le transit ou éliminer les démangeaisons.

Origan3-.JPG
Tilleul-.JPG

▴ Le tilleul

Le tilleul est sédatif et hypnotique.

Ramassez-en les feuilles au printemps (plutôt que de les acheter en magasin bio !) pour les déguster en infusion toute l'année.

Faites tremper les boutons floraux dans du vinaigre et dégustez-les comme des câpres. Astucieux, non ?

▴ La prune sauvage & la baie d'églantier

Très riches en vitamine C (la baie d'églantier, tout particulièrement, en est 20 fois plus riche que l'orange !), elles sont savoureuses.

La baie d'églantier s'utilise contre l'arthrite et les maladies infectieuses.

Baies-d-eglantier-2-.JPG
Mure2-.JPG

▴ La mûre sauvage

Elle est délicieuse dégustée ainsi !


~  ~  

 

Et maintenant, la recette qui m'a été soufflée par Christophe : un smoothie à base de racine de benoîte. Il est donc excellent pour les estomacs fragiles et la digestion.

 

Smoothie-benoite6.JPG

 

Ingrédients, pour 1 personne :

 

- 1 banane bien mûre

- 1 c. à s. de racine de benoîte urbaine lavée

- 20 cl. d'eau filtrée

- 1 c. à s. de sirop d'agave

 

Smoothie-benoite2.JPG

La voici, la fameuse racine au goût de clou de girofle !

 

La recette de Juliette :

 

- Faire bouillir l'eau et y faire infuser la racine de benoîte lavée pendant 2 minutes. Laisser refroidir puis filtrer à l'aide d'une passoire très fine. 

- Dans un blender, verser l'infusion, la banane coupée en gros morceaux et le sirop d'agave. Boire de suite pour bénéficier de tous les bienfaits de ce smoothie.

 

▴ Fiche-recette imprimable 

 

 Capture-d-ecran-2014-10-21-a-21.13.05.png

 

Smoothie-benoite9.JPG

 

Enfin, si ce genre de balades vous intéresse, n'hésitez pas à contacter Christophe :

 

Christophe de hody

Partager cet article

commentaires

Céline Mon maraîcher à la casserole 28/10/2014 23:25

Coucou! Tiens, c'est marrant, j'ai moi aussi participé à 2 ateliers "plantes sauvages" fin septembre et mi-octobre. J'y ai notamment découvert et dégusté consoude en beignet, berse, canapé
d'orties... C'est incroyable ce que l'on a comme ressource à portée de main, à condition de prendre le temps de regarder, sentir... J'aimerais beaucoup continuer à développer mes connaissances en
la matière et je vais sûrement m'offrir un ou deux bouquins. Merci pour le partage de cette balade. Bises et à bientôt!

Rosenoisettes 26/10/2014 21:28

Je rêverais de savoir reconnaître champignons et plantes sauvages lorsque je me promène ~
Je vais tenter d'apprendre et de faire des recherches sur les plantes citées dans ton article. Merci beaucoup !

pholisophie 26/10/2014 19:57

Un joli article des plus instructifs ! Je suis aussi une adepte de la cueillette et fan de François Couplan mais je n'ai jamais cuisiné la benoîte. A tester donc ! merci.

NINA 26/10/2014 18:26

Vraiment un grand merci à VOUS et aussi à ce Monsieur Christophe. Vous êtes une bienfaitrice. Je connaissais depuis longtemps les vertus des plantes. Mais j'aurais été incapables de les reconnaître
dans la nature, à part le pissenlit, ou l'ortie, forcément... Merci à vous.

#menuob { width: 620px !important; }