En Bref...

  • : Les recettes de Juliette
  • Les recettes de Juliette
  • : Cuisine végétar/lienne, bio et gourmande - Partage de mes découvertes santé et bien-être - Photographie culinaire
  • Contact

Mots-Clés

Pinterest

Follow Me on Pinterest

Instagram

Instagram

22 mai 2020 5 22 /05 /mai /2020 09:28

 

Bonjour, les gourmand.e.s !

 

Si vous me suivez depuis un moment, alors vous connaissez mon amour pour la cuisine venue d’ailleurs. L’Asie du Sud-est, mais aussi l’Inde, sont deux sources d’inspiration dans lesquelles je puise régulièrement pour imaginer et concevoir mes recettes.

 

La proposition que je vous fais aujourd’hui mêle mon attrait pour la cuisine asiatique et mon souhait de cuisiner le plus possible avec des produits locaux.

 

Aussi, l’ingrédient-star de ma recette du jour est la pomme de terre de primeur (en provenance directe de ma tendre Bretagne).

 

De prime abord, la pomme de terre primeur m’évoque l’enfance, les repas du dimanche en famille, ou ceux pris chez ma grand-mère, lorsqu’elle préparait ces pommes de terre délicates dans sa grande cocotte en fonte.

 

La pomme de terre de primeur, qui est un produit de qualité, fraîchement récolté et de saison (vous n’en trouverez pas toute l’année, c’est le moment d’aller vous en procurer auprès de votre maraîcher, avant qu’elles ne disparaissent des étals vers la mi-août !), se distingue de la traditionnelle pomme de terre par plusieurs aspects : elle est récoltée avant maturité et ne se conserve pas longtemps ; elle est donc bichonnée aux différents stades de production pour notre plus grand plaisir. Elle n’en reste pas moins accessible et demeurent un produit du quotidien.

 

La pomme de terre de primeur s’adapte également à de nombreuses préparations : simplement cuites à la vapeur avec un peu de fleur de sel ; rissolées ; au four ; grossièrement écrasées à la fourchette avec une noisette de beurre salé… Je vous fais saliver, là, non ?

 

Délicates et raffinées, surtout, ne les épluchez pas ! Récoltées au printemps, leur peau très fine n’est pas complètement formée et se mange. Pour les laver, il suffit de les brosser délicatement sous l’eau claire.

 

J’ai souhaité ici « twister » ce produit du terroir français, en lui apportant une touche d’originalité sans oublier la gourmandise et la légèreté qui le caractérise. Le résultat : la pomme de terre de primeur et les pois gourmands se marient à merveille avec les saveurs lointaines de la sauce soja et du gingembre frais. Un délice !

 

Je vous laisse découvrir ci-après la recette et vous dis à très bientôt,

Juliette

 

* En collaboration avec les pommes de terre primeur

 

 

 

 

Ingrédients, pour 4 personnes :

 

- 750 g de pommes de terre de primeur

 

- 350 g de tofu nature

 

- 300 g de pois gourmands

 

- 1 échalote

 

- 1 petit bouquet de coriandre fraiche

 

- Huile d’olive ou de noix de coco

 

- Pour la marinade : 6 cs de sauce soja, 1 gousse d’ail, 2 cm de gingembre frais

 

 

 

 

 

 

 

La recette de Juliette :

 

  1. Préparez la marinade : dans un contenant avec couvercle, mélangez la sauce soja avec l’ail et le gingembre épluchés et émincés. Coupez le tofu en dés et déposez-le dans la marinade. Mélangez, couvrez et laissez mariner pendant 2h minimum.
     
  2. Rincez les pommes de terre de primeur à l’eau claire, sans les éplucher. Coupez-les en 2 ou en 4 (afin d’obtenir des morceaux de taille moyenne). Huilez généreusement un wok et faites-y revenir l’échalote ciselée. Ajoutez les pommes de terre de primeur et faites-les revenir à feu moyen pendant environ 30 minutes à couvert, en les remuant régulièrement pour ne pas qu’elles accrochent.
     
  3. Pendant ce temps, lavez les pois gourmands et faites-les cuire à la vapeur pendant 10 minutes.
     
  4. Retirez le tofu de la marinade.
     
  5. 5 minutes avant la fin de la cuisson des pommes de terre de primeur, ajoutez-y les pois gourmands cuits et le tofu. Arrosez avec la marinade et laissez cuire 5 minutes supplémentaires. Servez bien chaud et parsemez de coriandre fraiche ciselée. Vous pouvez aussi y ajouter des cacahuètes concassées.

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

#menuob { width: 620px !important; }